Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où que me mène la route...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Où que me mène la route...   Jeu 9 Mai - 20:15

"Que m'éclaire vos prières...Bien que je partes très loin de vous, en moi je garde ma terre..."

Elle avait passée la journée, non, les deux derniers jours dans une marche à travers la région. A travers le coeur des Terres d'Archange, en direction du Nord. Depuis le lac où Brume l'avait une fois conduit et où elle avait rencontré plus de loups qu'elle n'aurait pu l'imaginer. Elle avait passé beaucoup de temps à franchir la Grande Plaine qui ne s'appelait pas ainsi pour rien, jusqu'à arriver au Royaume du Soleil où elle traversa la forêt du nord, assez discrètement néanmoins car elle savait que les loups du coin n'étaient pas tous amicaux. L'ascension de la montagne du nord était sans doute la chose la plus exténuante à réaliser mais Ombelline marchait déjà d'un pas si peu intéressé, que c'était comme si elle ne se rendit pas compte de sa propre traversée. Durant son chemin sans fin, beaucoup de choses avaient bouillonné dans sa tête, à vrai dire, elle avait un sentiment étrange depuis qu'elle avait posé les pattes sur ces terres et avait la vague impression de ne pas devoir y rester.

Brume, le loup blanc qu'elle avait rencontré dans les terres du nord, avait grandement insisté pour qu'elle vienne dans ces terres là et apparemment, la jeune louve avait eu raison d'hésiter et tord d'accepter. Elle sentait qu'elle n'était pas à sa place, une sorte de mal du pays et un instinct en elle l'a poussait à faire demi-tour. Brume avait promis de la ramener saine et sauve chez elle mais tout compte fait, Ombelline avait préférée se débrouiller seule. Elle ferma les yeux, elle était désolée pour Brume, elle ne voulait pas fuir en traître, disparaître dans l'ombre, mais elle ne voulait pas non plus rester ici, pourquoi ? Elle aurait encore bien du mal à répondre. Elle soupira, ses pattes en avaient un peu marre de grimper les rochers mais finalement, elle arriva à son but, derrière la cime du mont, la mer s'étendait sous un coucher de soleil magnifique.

Le doux son des vagues qui s'écrasaient sur les galets de la plage offrait à la louve un profond sentiment nostalgique. Son regard s'appauvrit, elle le dévia derrière elle où la forêt et la suite des terres pouvaient se voir, après quoi, elle reprit son chemin en descendant le versant de la montagne. Sa longue queue étrange ressemblant à celle d'un félin pendait sans énergie derrière elle tandis que ses coussinets touchèrent enfin les roches qui parsemé la place à la place de sable. L'eau salé de la mer caressait doucement cette berge dans un tableau splendide admiré par la jeune louve. Elle redressa un peu son regard écarlate qui se posa sur le halo orangé de l'horizon qui entourait l'astre de lumière qui poursuivait son chemin autour de ce monde, dans environ une demi heure, il aura disparu derrière les flots.

Nouveau soupire, tristesse ou confusion ? Ombelline aimerait pouvoir apercevoir les Terres du Nord au loin mais c'était impossible. Elle avait l'impression que ces terres l'appelaient, qu'elle devait s'y rendre au plus vite. Son regard se dévia de droite à gauche, aurait-elle une chance de voir une chaloupe pour l'aider à traverser la mer ? Elle longea un instant vers la droite, puis vers la gauche, faisant en quelques sortes les cents pas sur la plage mais ne trouva rien, rien du tout...Elle se laissa tomber assise lourdement, serrant les dents, ne pouvait-on pas lui laisser une chance ? Une seule chance ? Elle n'allait pas y aller à la nage tout de même, même si dans une éventuelle folie, elle en serait capable. Sa queue traînait à côté d'elle sur un gros galet et elle face à l'océan, baissa son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Sam 13 Juil - 15:30

Elle se baladait tranquillement sur son territoire. Elle cherchait quelque chose a chasser mais quoi? C'était une bonne question. Ce qu'elle trouverait tiens! Ses pattes la menaient de droite a gauche tans dis que son museau coller contre le sol cherchant une quelle conque source de vie la conduisait vers quelques points. D'un coup! Sans crier garde, l'odeur d'une louve inconnue ce fit sentir. Mais que faisaient les gardes! Elle grogna un peu en se dirigeant vers l'odeur, dressant sa belle queue beige. Ses yeux écarlate scrutaient toutes les formes. Elle restait en louve mais elle se transformerait en humaine en cas de grabuge. Le soleil descendait tranquillement a l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Sam 13 Juil - 20:35

Sans un regard se détournant de son objectif, Ombelline restait immobile devant la mer comme si une solution miraculeuse allait apparaître rien que pour elle. Elle ne remarqua même pas la présence qu'il y avait non loin d'elle et s'en moquait un peu à vrai dire, elle était beaucoup trop dans ses pensées en imaginant le moment où elle pourrait à nouveau se rendre dans les Terres du Nord et quitter le coeur des terres d'Archange qui la mettait si mal à l'aise. Elle ne songeait pas non plus un seul instant à se faire attaquer, pour elle, il n'y avait rien ici de dangereux, c'était le calme plat et pourquoi lui en voudrait-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Archange
Dieu et Fondateur de ces Terres
avatar

Points : 1000
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Sam 16 Nov - 13:51

A Selena de répondre

*******************************
"Est-ce que le matin tu ne crois plus à la lune parce que le soleil se lève ?"
"Et est-ce que tu ne crois plus au soleil parce qu'il est caché par les nuages ?"


© Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clansdesastres.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Sam 16 Nov - 14:15

Une forme noire se découpait parfaitement dans le reste du paysage. La louve coucha ses oreilles beiges et blanches. Poussant un léger grondement, mais pas assez fort pour être entendue. Elle se glissa le long de la forêt pour, enfin, se cacher derrière la louve, dressant un peu ses oreilles, elle les recoucha aussi tôt.Elle aurait du rester avec son frère! Mais bon, tans pis. D'un bond, elle sauta sur le dos de la louve foncée aux drôles d'oreilles pour la plaquer au sol. Dévoilant ses crocs dans un puissant grondement.

- Que fais tu sur notre territoire?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Dim 17 Nov - 12:21

Alors qu'elle était toujours aussi lointaine dans le monde de son esprit, Ombelline fut soudainement projeté au sol sans en comprendre la moindre raison. Elle sentait juste quatre patte sur elle qui l'empêchait de se relever et la plaquaient inlassablement au sol. Ombelline, prise au dépourvu, ne chercha pas encore à s'en dégager et voulait avant tout savoir qui était derrière tout ça, et derrière elle par la même occasion. Un grondement se fit entendre, pas de doute, c'était un loup qui venait de lui tendre le piège.

- Que fais tu sur notre territoire?!

Ou une louve. La voix sauvage était féminine. Ce fut seulement maintenant que Ombelline se ressaisit et commença à se débattre violemment pour se défaire de sa prise tout en répondant mécontente :

- Mais lâche-moi donc !!

Elle se mit à gronder à son tour. Si en corpulence, Ombelline était loin de posséder une stature de guerrière, elle avait néanmoins un sacré caractère qui lui, aurait bien correspondu à ce métier. Elle n'avait pas peur, de même qu'elle n'était pas inquiète de son sort. Cette louve n'avait peur de rien à vrai dire, elle était plus combative que n'importe qui d'autre et tout en se débattant, elle poursuivit :

- Tu entends ?? Lâche-moi tout de suite ! J'en ai rien à faire de ton territoire !

Au bout de ses multiples contorsions d'asticot coincé, la jeune femelle à la longue queue et aux bracelets d'or se dégagea enfin des griffes de son adversaire. Comme quoi, avec un corps aussi souple et fin que le sien ne faisait certes guère peur à des guerriers mais lui permettait néanmoins d'en réchapper. Une fois chose faite, Ombelline fit un bond à l'écart pour se préserver et fit enfin volte face vers l'autre louve. C'était donc bien une femelle aussi, elle était de couleur beige ainsi que blanche et était déjà plus forte de carrure qu'elle. Ombelline n'en était guère impressionné et coucha les oreilles, mécontente.
Revenir en haut Aller en bas
Archange
Dieu et Fondateur de ces Terres
avatar

Points : 1000
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   Jeu 1 Mai - 15:13

up

*******************************
"Est-ce que le matin tu ne crois plus à la lune parce que le soleil se lève ?"
"Et est-ce que tu ne crois plus au soleil parce qu'il est caché par les nuages ?"


© Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clansdesastres.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où que me mène la route...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où que me mène la route...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes
» "La Route Perdue"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Hors RPG :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: