Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Jeu 5 Déc - 23:34

Je n'étais pas en retard, c'était le froid qui avait de l'avance. Malgré la saison de l'automne, je sentais que l'hiver venait. Une fois de plus, sans rien dire à personne car tous le savait déjà, je quitta tôt ce matin le château de Lumière, saluant peut-être quelques loups de mon clan que je croisais et qui me souhaitaient bon voyage avec une impatience de me revoir le nouveau printemps. J'avais traversé la Forêt du Nord sans encombre, quand je sentais une odeur ennemi comme celle d'un ligre ou d'un saurien mal luné, je passais mon chemin, je contournais. Je passa aux ruines d'Arkain, comme pour saluer notre ancêtre avant de poursuivre ma route. Je fis aussi un tour du côté du Tonnelle de Sérénité car c'était un endroit que je trouvais particulièrement joli et bientôt la neige gâchera les fleurs et le ruisseau qui s'y écoule. Je ne voyais pas bien de qui il s'agissait mais un charmant couple de loups se trouvait là. Il ne m'avait pas vu, tant mieux, je n'avais guère envie qu'ils s'interrompent dans leur romance.

Je ne m'arrêta vraiment qu'à la rivière du nord pour y boire un coup. Derrière moi se trouvait la forêt, devant moi s'étendait la Grande Plaine, ma première étape, qui devait me mener vers le village des humains, car à eux aussi, je voulais dire au revoir et à bientôt. Je longea ensuite la douce rivière qui reflétait un ciel encore bleu mais au loin, je voyais venir les nuages, il ne fera pas beau longtemps, j'avais bien choisi mon moment pour partir. J'arriva alors devant des pavés qui sortaient de la surface de l'eau et que j'utilisa pour traverser. Je n'avais pas l'avantage des ailes pour ce genre d'enjambée. Une fois de l'autre côté, je poursuivis mon chemin, à pas tranquille, je n'étais pas pressé pour explorer le monde.

Un troupeau de cerf parcourait au loin la plaine. Je reconnaissais d'ici leur longues cornes acérées. Ils détalèrent et devinrent si petits qu'ils finirent par disparaître au détour d'une colline. Je n'avais pas arrêter ma marche pour autant. Voici des heures que je me promenais à l'allure d'escargot pour contempler toujours la même chose : de l'herbe et le ciel. C'était un vrai désert de verdure, je ne voyais plus le Royaume du Soleil derrière moi et je ne voyais rien devant non plus. J'avais cette incroyable sensation d'être seul au monde. C'était agréable.

Au dessus de ma tête, le Soleil brillait au loin dans le ciel. Il était pâle à cause de l'approche de l'hiver mais rayonnait merveilleusement. C'était beau. Plus près, la Lune transparaissait dans le ciel. Je voyais ses contours se formant à travers l'azur des cieux, elle était énorme, elle était impressionnante, majestueuse mais si peu utile le jour venu. Voilà pourquoi elle semblait transparente mais quand viendra la nuit, elle illuminera le ciel comme le Soleil le faisait de jour. Ce soir, j'allais dormir avec la pire ennemi de mon clan au dessus de ma tête. Midi était passé, j'avais un peu faim. J'avais marché des heures sans m'arrêter, je méritais ma pause et me stoppa au beau milieu de la plaine. Un vent frais d'un hiver futur vint caressé mon pelage, j'inspirais à fond ce sentiment de liberté. Sentant ce silence engourdissant, je pris ma jeune forme humaine et m'assit en tailleur dans l'herbe, m'emparant de mon fidèle harmonica, je me mis à jouer un petit air, doux et joyeux à la fois, qui fut immédiatement transporter par le vent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Ven 6 Déc - 20:43

Angel passait sa matinée à ronfler,si fort qu'un des loups s'énerva et lui lança de l'eau dessus.Angel se réveilla d'un bond en criant "AH JE ME NOIS".Je vous dis pas la honte qu'elle a eu,elle en était rouge,ils se moquèrent d'elle et elle souria joyeusement.Une jolie journée qui s'annonce,malgré l'hiver qui tombait petit à petit sur les terres d'Archange.Elle s'étira longuement,en se promettant un bon petit déjeuner.Elle salua donc ses amis et elle sortit du château.Elle traversa longuement son petit territoire pour en sortir.Il était fort tôt le matin,et elle qui d'habitude dort tout le temps,pétait la forme et d'ailleurs c'est ce qui la poussait à aller dans la forêt pour prendre un peu de nourriture.Mais elle se méfiait,elle savait qu'une louve méchante vivait ici,enfin,d'après son frère.Alors,elle attrapa un lièvre et cela suffirait pour ce matin,comme la journée,car après,elle avait prévue de faire un mini voyage et d'aller voir son frère.Elle passerait par des tas d'endroits différents,elle y mettra peut être l'après-midi et ensuite,pour traverser la grande plaine...Oh non,elle y arriverait tard,elle passera juste par la grande plaine.Un passage douloureux pour elle.A chaque fois,elle s'y perd,et son frère avec.Ils sont parfois même séparer,et Angel oublie souvent qu'elle a des ailes,donc bon...Mais sa lui revient quand elle réfléchit longtemps.Et ensuite,elle peut s'envoler et s'en aller.Elle trottina,en passant par certains territoires,mais elle arriva vers midi à la grande plaine.Cet endroit l'amusait,elle était tranquille,elle pouvait tout faire librement.Chanter,crier,courir.Elle vivait,elle se sentait vivre.Son frère aussi aimait cet endroit.C'est sûrement là qu'ils iront pendant a guerre des deux clans si elle à lieu bientôt.Ils seront en sécurité.Surtout si c'est en période de neige,à ce momet là,tout est blanc et on ne voit rien.Et le pelage des deux loups se fond parfaitement bien sauf leurs tâches violettes et vertes...M'enfin.Ce n'est pas là le problème,ésperons simplement que la guerre n'aura pas lieu.Et tout ira bien.Bien,maintenant,elle pouvait s'assoir.

-Liberté,si éblouissante,toi qui illumine mes journées,et mes nuits si barbantes...Non,non,madame la lune va me tuer.En même temps,si elle ne me ferait pas faire des cauchemards...

Soudain,quelque chose arrêta ses reflexions.Elle essaya de tirer un compte rendu,mais rien.Alors,elle tendit l'oreille...Une...Musique ? Elle la suivit,et le son sembla de plus en plus fort.Elle souria,elle aimait ce son.Elle y ajouterait des paroles si elle connaissait la personne...Oh,l'odeur...Elle lui titilla le museau,et amusée,elle continua d'agitée la queue.C'était un loup du clan du soleil,et si il jouait de l'harmonica,il ne lui fera sûrement pas de mal.Enfin,c'était son raisonnement.Soudain,une silhouette,mais pas d'un loup,d'un humain.Sûrement un loup-garou.Elle s'approcha en lâchant quelques paroles.

-Cette musique serait mieux avec quelques paroles,n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Ven 6 Déc - 21:43



Tel était la musique que j'étais en train de jouer sans me soucier de rien. Pour moi, c'était le meilleur moyen d'échapper aux malheurs de ce monde qui se désagréger. Une évasion que je m'offrais à moi même, une liberté rien que pour moi, une sérénité implacable. Je jouais l'air selon le vent qui soufflait. Il était froid, je ressentais plus le froid sous forme humaine mais ma propre musique me réchauffait le coeur. Ca faisait du bien. Quand le vent accéléra, j'accéléra ma mélodie, quand il se calma, je jouais doucement, comme l'herbe qui pliait sous la brise adouci. Un grillon passa pour m'accompagner, que faisais-tu là toi ? Vas vite te cacher, l'hiver arrive, moi je le fuis. Le vent repris de plus belle, glacial, ma musique s'accentua, envoûtante, entraînante, joyeuse. Le vent d'hiver était-il joyeux ? Il n'était pas en colère en tout cas et tant d'énergie qu'il donnait, ça ne pouvait être que de la joie, la joie d'être là, de pouvoir souffler, bientôt, il ramènera la neige.

Et je laissais ce vent emporter mes notes où bon lui semblait, peut-être iront-elles conquérir d'autres coeur, peut-être soigneront-elles des maux au loin. Si seulement les choses étaient aussi simple. Mais je ne me laisserais pas emporté par la déprime, sinon ma musique en sera affecter, et moi je la veux joyeuse, je la veux belle et souriante. Une odeur de Loup de la Lune m'arriva et je ne m'arrêta pas pour autant. Je savais que c'était risqué mais je n'avais pas peur, j'étais confiant, grâce à ma musique. Ce loup me trouvera sûrement bizarre et peut-être qu'il me haïra parce que j'étais de l'autre clan mais peu m'importait. Une louve finit par apparaître entre les hautes herbes, elle était blanche avec des marques vertes sur de grandes ailes. Etrangement amicale, elle me dit :

-Cette musique serait mieux avec quelques paroles,n'est-ce pas ?


Je m'arrêta enfin, tout devint si silencieux tout à coup. Je pris mon temps pour répondre, pour la regarder de mes yeux ambre, je lui souris également, elle avait l'air gentille et pas menaçante du tout. Je répondis alors calmement :

- Possible. Mais je l'ai toujours écouter ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Mer 11 Déc - 15:09

Angel ne s'attarda pas sur ce qu'il venait de dire.Il avait l'air gentil pour un humain-loup-soleil.Et d'ailleurs,il avait l'air étonnée que Angel lui parlait si gentiment ou alors était-il étonnée de la voir ici ? Elle a été guidée par les notes de musiques,sinon,même avec la plus grande attention,elle ne l'aurait ni vu ni entendu.Cela l'importait peu des loups ici,surtout d'autres clans,ils faisaient ce qu'ils voulaient après tout.Angel se rassura,si il était si détendu,il ne lui ferait pas de mal.Angel secoua sa tête comme à son habitude et inspecta l'humain-loup-soleil en tournant autour de lui.Elle s'arrêta en face pour le regarder dans les yeux et soupire "Il n'a pas l'air très dangereux" Ben,Angel saura l'éviter,un coup d'ailes,et elle s'en va dans le territoire de son frère comme elle aurait du faire depuis longtemps,mais vu qu'elle a fait une rencontre,il va falloir qu'il attende un peu.

-Comment t'appels-tu ? Je ne t'ai jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Mer 11 Déc - 18:19

Quelque chose semblait perturber la louve ailée du clan de la lune qui se tenait là devant moi. Tout d'abord, je pensais que c'était simplement le silence, dû à mon arrêt d'harmonica, peut-être qu'elle aurait préféré que je continue et qu'elle appréciait ma musique. Ce qui me surprendrais un peu car beaucoup de loups me trouvait pitoyable à user d'occupation humaine et même à garder trop longtemps mon apparence humaine. Seulement, je partais du principe que les astres nous avaient donné ce pouvoir et que par conséquent, autant l'utiliser. Comme dit, c'était ce que je pensais mais en regardant plus attentivement mon interlocutrice, je remarqua que c'était moi qu'elle fixait étrangement et ce fut alors que je compris. J'étais un loup du clan adverse, par conséquent un ennemi et je n'en montrais nul comportement. Elle devra s'en réjouir, j'étais non violent.

Moi aussi j'aurais pu m'étonner qu'elle ne m'attaque pas ou ne m'insulte pas mais pour tout vous avouer, cela m'était bien égal, ou plutôt, j'étais ravi qu'elle ne le fasse pas. Je n'avais aucun préjugé envers les loups de l'autre clan. Pour moi, un loup était un loup et même si deux clans différents existaient, on était pas obligé de ce faire la guerre, on pouvait très bien simplement accepté le fait que l'autre adore l'autre astre et puis voilà. Alors je sais bien que la vraie histoire venait de la lune et du soleil en personne et que nous essayons de régler nous même le conflit en se faisant la guerre. Ce qu'il faudrait, ce serait de réconcilier la lune et le soleil, nos dieux, Nekar et Tikar, mais cela paraissait bien impossible.

La louve de la lune se mit tout à coup à me tourner autour. Je resta immobile, je n'étais pas gêner et je ne bronchais pas. Si cela pouvait la rassurer de moi alors elle pouvait tourner autour de moi autant de fois qu'elle le désirait. Le seul effet secondaire serait une grosse sensation de tournis pour tout les deux au bout d'un moment. Enfin, elle finit par s'arrêter devant moi. Le silence fut troublé par un soupire de sa part tandis qu'elle me fixait droit dans les yeux. Je restais impassible et patient. Puis, elle me demanda :

-Comment t'appels-tu ? Je ne t'ai jamais vu.

- Je m'appelle Spirit et c'est normal si on est de clans opposés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Mer 11 Déc - 20:27

[size=18]Angel ne dit rien.Il parla de clans différents,et cela ne perturba pas la louve.C'était normal,après tout.Chacun vénérait un astre,mais Angel,elle,elle s'en fichait des astres.Si ils se sont embrouiller,c'est leurs problèmes.Elle tout ce qu'elle veut c'est être avec son frère.L'amitié et l'amour pour elle c'est plus important que cette guerre stupide.En effet,elle n'avait pas choisis son clan,on l'avait forcer à le rejoindre.Mais,elle retrouva ses esprits,un silence,un gros gros blanc était là.Elle re secoua sa tête un peu plus violemment que la fois précédente,et elle donna un coup d'ailes.Elle se rassit tranquillement.

-Pourtant,je viens tout le temps dans ton territoire.Bon,moi je m'appelle Angel,enchantée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Jeu 12 Déc - 2:33

Cette louve avait des tics étranges. Elle secouait souvent la tête comme pour chasser des mouches invisibles et donna un coup d'aile que j'étais bien content de ne pas me prendre. Oh je n'allais pas lui en vouloir pour si peu. Chacun avait ses tics après tout, chacun sa personnalité, chacun ses peurs, ses passions...C'était ça que j'aimais dans la vie, tout le monde était unique. C'était ce qui créait les liens entre loups et même avec les humains. C'était ce qui faisait que deux clans avec des idées opposées pouvaient s'entendre. Enfin, passons les détails.

-Pourtant,je viens tout le temps dans ton territoire.Bon,moi je m'appelle Angel,enchantée.

- Ah...Bah surprenant en effet que je ne t'ai jamais vu, je n'ai pas du faire attention. Je suis content de te connaître en tout cas. Angel, c'est un beau nom, ça te va bien aussi, tu es tellement belle comme louve avec tes grandes ailes.

Je souris, sincèrement. J'étais d'une franchise extrême. Pour moi, être franc, c'était important. Une amitié basée sur le mensonge finissait toujours mal. Dire ce qui me passait par la tête était signe de franchise et d’honnêteté, désolé pour elle si elle se sentait gênée mais on m'avait toujours dit que les femelles aimaient qu'on leur dise ce genre de chose alors tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Ven 13 Déc - 21:23

- Ah...Bah surprenant en effet que je ne t'ai jamais vu, je n'ai pas du faire attention. Je suis content de te connaître en tout cas. Angel, c'est un beau nom, ça te va bien aussi, tu es tellement belle comme louve avec tes grandes ailes.

Angel souria et rigola même.Elle s'en fichait à peu près des compliments,ce qui l'étonna c'est qu'il ne l'avait jamais vu et elle non plus,elle ne l'avait jamais vu.Tant pis.Comme sa,elle se fait un nouvel ami.Et d'ailleurs,elle l'observait toujours,se demandant à quoi ils ressemblaient en loup.Elle enleva cette pensée de la tête et réfléchit à ce qu'elle pouvait bien répondre.

-Moi j'aime bien Spirit.Mais je sais pas comment te dire.Je ne t'ai pas encore vu en loup,donc...Je sais aps si sa te va bien ! ^^ Enfin bref,je vais devoir aller voir mon frère...Tu...N'es d'ailleurs pas dans ton territoire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    Sam 14 Déc - 2:53

-Moi j'aime bien Spirit.Mais je sais pas comment te dire.Je ne t'ai pas encore vu en loup,donc...Je sais aps si sa te va bien ! ^^ Enfin bref,je vais devoir aller voir mon frère...Tu...N'es d'ailleurs pas dans ton territoire !

Je souris amusé à sa remarque. Pourquoi ça l'étonnait tellement de me voir en dehors du royaume ? Il était vrai qu'en temps normal, je n'y sortais pas. Cependant, un loup en libre droit pouvait aller ou bon lui semblait non ? En plus, ce n'était pas comme si j'étais dans le royaume de la lune, c'étaient les Terres Neutres ici. Humains, loups ou autres, on avait tous le droit d'être ici. Je supporterais pas être contraint de rester dans le royaume du soleil. J'allais très très très...Disons jamais, dans le royaume de la lune. D'une part, parce que je craignais les représailles, des deux clans d'ailleurs, l'un râlant parce que je serais dans son royaume, l'autre râlant parce que je serais aller provoqué les autres. D'autres part, j'avais pas envie de traîner dans un endroit où les ténèbres étaient apprécier et ou il faisait plus froid qu'au nord. Bien sûr, ce n'était rien comparé aux Terres du Sud mais tout de même, nous arrivions en hiver, forcément, l'endroit ou le froid commencera à s'étendre en premier sera bien évidemment là-bas.

Pour en revenir à la louve de la lune, j'étais assez étonné qu'elle aille elle même au royaume du soleil voir son frangin. Elle était une louve de la lune tout de même, elle devrait faire attention, mais bon, c'était aussi une belle façon de penser après tout. Ne pas avoir peur des frontières. Pour satisfaire son esprit, je décida de prendre ma forme réelle, celle de loup et donc redevint le canidé haut sur ses patounes aux longues oreilles et à la queue touffue, toujours assis dans l'herbe. Mon harmonica avait disparu dans ma poche des habits humains. J'aimais la magie de ce monde. Je souris à la louve et je répondis :

- Non je n'y suis pas et je n'y retournerais pas avant de bonnes semaines. L'hiver arrive ma belle, je n'ai pas l'intention de moisir dans un château pour m'épargner du froid. Je suis en voyage. Dès que j'aurais fait un petit tour dans les contrées, je m'éloignerais dans les Terres du Nord, là où il fait toujours beau et chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour Hiver, à bientôt mes terres, c'est le début de mon voyage [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Adieu Haiti, Bonjour Dominicanie
» bonjour [pv Petit Matin]
» Bonjour de Thibaut
» bonjour de la lituanie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Hors RPG :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: