Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Dim 26 Jan - 22:28

Courir, courir, courir. Toujours courir. Oui, et à un moment donné, cela en devenait sûrement lassant. Mais Artémis semblait compter sur ce point précis pour chasser les fantômes de son esprit qui la chassait à travers plaines et galeries. Combien de jours, sans pause, sans sommeil, sans eau ? Elle l'ignorait, mais on le devinait à sa course saccadée, désordonnée, et à ses genoux sanglant. Combien de fois avait-elle trébucher pour se relever, morte de peur et de rage ? Et la neige n'aidait pas non plus, ni à avancer de manière efficace, ni à respirer convenablement. Son museau écorché à force de piquer du nez semblait sur le point de rendre l'âme, sans parler de sa gorge et ses poumons. Vraiment, Artémis était à bout de force. Dans un dernier élan, elle bondit dans la pente douce de la petite montée qu'elle parcourait et s'écroula dans la neige, roulant jusqu'à ce que ses pattes s'y trempent. Elle resta immobile, tremblante, pantelante, les yeux égarés et effrayés. Partout, des images de sa mère, de ses soeurs. Elle revoyait les coups de griffes, les réveils brutaux, les injures, les blessures mentales, émotionnelles... C'était fini. Elle devait se rendre à l'évidence, elle s'était encore retrouvé piégée de ses hallucinations.

Oh, oui, il faisait froid. Plus que froid même. Mais c'était bon, si bon. Artémis se redressa, elle était bien droite et immobile, enfoncée dans la poudreuse immaculée jusqu'aux genoux. Le nombre d'engelures sur son corps était innombrable, et son museau perlait déjà de petites gouttes de sang, qui eurent tôt fait de geler. Faute d'avoir voulu bouger, elle n'aurait pas pu. Une heure de plus et son coeur allait s'arrêter et Artémis restera là, le sourire dément accroché aux lèvres, prenant plaisir dans cette mort lente et douloureuse. Enfin, elle ne désirait pas mourir, mais c'était toujours mieux que les démons qui la hantaient depuis deux jours, sans arrêts.

Ses yeux pleuraient, tout seuls bien sûr. Elle n'aurait jamais pleuré volontairement. Se fut suffisant pour que sa force psychologique se brise et que son instinct de survie prenne le deçu, la forçant à se dégager de là. Aux prix d'ultimes efforts, elle piqua un unique sprint désarticulé et saccadé vers un espace un peu plus dépourvu de neige. Elle s'échoua et son sang ne fit qu'un tour, la secouant de frissons tout aussi violent qu'incontrôlable. Et Artémis, ayant trouvé le moyen de faire taire les voix et les images dans sa tête, perdit connaissance au moment ou une silhouette, dans le blizzard, s'approchait...

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mar 29 Avr - 20:45

Ah, le blizzard.
Le vent mordant, la danse des flocons, qui brouillaient la vue, paralysaient les jambes, gelaient les orteils, attaquaient le cœur.
Le froid.
Les cris de souffrance des louveteaux. Les battements de cœur de plus en plus faibles, qui s'éteignaient immanquablement... La mort de ses cinq neveux... Qui n'avaient même pas encore de nom..

OeilTénèbre grogna, et continua d'avancer. De telles pensées ne menaient à rien. Ce n'était qu'une tempête de neige insignifiante, il s'en sortirait sans peine. Cette mélancolie qui étreignait son cœur était bien plus dangereuse...

Pensez à autre chose. Sa mort. Car il était mort, n'est-ce pas ? Aux yeux du reste du monde uniquement, bien sûr. Officiellement, il était enterré en haut du Mont Dominant, aux cotés d'Eledene et de Memories...
Ce qu'on en devait pas faire pour seulement quelques avantages stratégiques...

Mais cette présumée mort avait eu des avantages. Il avait pu prendre de la distance, voyager plus loin qu'il ne l'avait jamais fait, passer de nouvelles alliances...
Cela lui avait fait du bien, de goûter de nouveau à la solitude. Depuis trop longtemps, il devait s'occuper de sa meute, être sociable, diplomate, entraîner ses guerriers, chasser pour les faibles, affronter les menaces, sourire alors qu'il voulait mordre, parler alors qu'il voulait tuer...
Bien sûr, c'était lui qui avait choisi de vivre ainsi. Mais cela lui faisait du bien d'être de nouveau fidèle à sa nature.
Et son statut actuel n'avait pas vraiment de désavantages...
Même si...
Si un arbre tombe dans la forêt et que personne ne l'entend... Fait-il vraiment du bruit ?

Idée Noire ! Stop ! Penser à autre...

Mais... C'était un louve ? Là-bas, dans la neige ?
Elle semblait mal en point... Du sang coulait de ses pattes, et elle était effondrée.
Elle allait sans doute mourir.
Et ça, c'était pas cool.

Mais... OeilTénèbre reconnut la marque sur son épaule. Elle faisait partie de sa meute. Comment se faisait-il qu'il ne la reconnaisse pas ? Peut-être une nouvelle recrue de Winter, arrivée dans la meute après son départ...
Puis il la reconnu.

- Artémis ! J'en crois pas mes yeux... Elle est plutôt mignonne sans son expression démente... Par Archange ! Je ne l'aurais jamais reconnue sans sa fourrure sale...

Que devait-il faire ? Elle était morte si elle restait ici... Mais personne ne devait savoir qu'il était toujours vivant. Et Artémis n'était pas suffisamment stable mentalement, ou même loyale envers lui, pour qu'il prenne le risque qu'elle transmette cette information...
Mieux valait la laisser s'éteindre ici. Sa couverture passait bien avant un détail comme la vie de cette Sanguinaire odieuse.

Il en était venu à cette conclusion lorsqu'il reposa ses yeux sur Artémis.
Était-ce à cause du brouillard ? Du froid qui brouillait ses pensées ?
OeilTénèbre vit sa sœur, Hati, allongée, vaincue par le froid, presque morte. Les cadavres des louveteaux tout autours. Il était sur la pente du Mont des Neiges.

- NON !!

Il secoua la tête. Les Terres Mortes. Artémis.
Pas le Mont des Neiges. Pas sa sœur.
Non.

- FAIS CHIERRR !

Hurla le loup aux flocons qui tourbillonnaient autours de lui.
Et il mit Artémis sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 0:01

Dehors était brouillard, l'esprit était brouillard. L'hiver dans les Terres Mortes, c'était la combinaison parfaite de la saison et la région. Il n'y avait rien ici, rien de vivant, mais rien de mort non plus. Terres Maudites par la Lune, maudissaient-elles ses hôtes ? Dans l'esprit d'Artémis, le néant régnait, abattu par le froid et la fièvre. Mais ce n'était pas douloureux, il n'y avait plus aucune sensation, tel était le bien être de l'inconscience, une mort préparée mais contre laquelle on pouvait encore revenir en arrière. Des gouttes de sang perlaient sur les sentiers tracés dans la neige par des pattes salvatrices. Les tâches rougeâtres se répandirent comme un mal avant de disparaître sous une nouvelle couche de flocons.

Le coma n'était pas éternel. Le froid revint hanter le corps et la douleur l'esprit. Les sens s'éveillèrent et toutes les mauvaises sensations réapparurent. Des iris flamboyantes apparurent derrière de lourdes paupières qui s'ouvrirent sans le faire exprès. Mais le regard ne voyait rien, rien que du blanc et du sang. La respiration était limité par la faiblesse et le coeur par le froid. Il y avait du mouvement mais il ne venait pas d'elle, elle s'en rendit compte malgré qu'elle n'était pas plus éveillé que le blizzard. Une fourrure se sentait sous ses pattes, sous son corps alourdit, sous son pelage noir et sang. L'odeur aurait dû le trahir mais peut-être n'y faisait-elle pas attention.

La tempête semblait se calmer, la neige cessa de tomber mais restait collé au sol comme une pelouse de plaine. L'air glacé stagnait, paraissant encore plus froid que s'il était soufflé.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 9:35

OeilTénèbre grogna en sentant le sang d'Artémis goutter sur sa fourrure. C'était dégueulasse, de saigner sur son sauveur. Espèce d'ingrate !

Le Loup de la Lune peinait sous la neige glaciale. S'il avait été certain de n'avoir rien à craindre lorsqu'il était seul, son fardeau compliquait ce pronostic. Bon, c'est vrai, il avait cessé de neiger, mais il faisait toujours aussi froid et la neige était tout aussi impraticable.
Il ne devait pas rester là. Il devait trouver un abris. Mais il n'y avait rien dans les Terres Mortes.

Avancer. Toujours avancer. Ne pas hésiter. Ne surtout pas s'arrêter. S'il s'arrêtait, il ne pourrait plus repartir. Et ce serait la fin.
Il ricana. Celui qu'on appelait Marche-Mort, OeilTénèbre, le Tueur d'Idiot... Ancien chef de la Meute de l'Ombre, nouveau Subalterne de la Lune... Celui qui voulait remplacer Archange, fonder un nouveau Clan... Mort comme un idiot, écrasé par le froid et par le poids d'une louve qui n'était même pas son amie...
Une mort appropriée pour un loup avec une ambition si démesurée...

Une grotte ! Seigneur Archange, merci !
Il était à la lisière des Terres Mortes, et, providentiellement, un petit amas de cailloux creux allait pouvoir lui servir de foyer provisoire.
Il déposa Artémis à l'intérieur. L'espace était confiné, mais les deux loups pouvait y tenir en se serrant un peu.

OeilTénèbre attendit de reprendre quelques forces, puis, il se pencha sur son fardeau.
Artémis était dans un sale état. Ses blessures aux pattes étaient superficielles. Cela saignait, mais ce n'était pas si grave que ça.
Mais son corps était en hypothermie. OeilTénèbre savait bien que, si son sang avait gelé dans ses veines, tout les soins et toutes les prières du monde seraient inutiles.

Il était peut-être déjà trop tard... OeilTénèbre se souvint des quelques cours élémentaires de survie que lui avait donné Eledene, il y avait si longtemps.
Consciencieusement, il massa les membres de la louve pour rétablir la circulation de son sang. Puis, il se blottit contre elle pour que sa fourrure lui apporte un peu de chaleur.

- Après tout ce que j'ai fait pour la sauver, elle a pas intérêt à ma claquer dans les pattes !
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 10:19

Déposée dans un abri improvisé, Artémis pouvait sentir le sol dur et froid qui s'étendait sous elle. Elle ouvrit les yeux pour de bon alors que les pattes de son sauveur ramenait son corps à la vie. La fourrure du mâle contre elle lui fit comprendre enfin ce qu'il attendait de la louve dépitée. Elle souffla bruyamment et tenta de se relever, ne désirant aucune sympathie, mais retomba pitoyablement dans la neige et s'y abandonna. La femelle voulu parler pour le chasser, mais aucun mot ne réussi à passer sa gorgé en feu. Elle était épuisée, à bout de force et sans aucune patience. "Fous-moi la paix...", songea-t-elle, sûrement en vain.

- Après tout ce que j'ai fait pour la sauver, elle a pas intérêt à ma claquer dans les pattes !

"Surtout, ne l'écoute pas, Artémis. La compassion n'est qu'hypocrisie, tu es bien placé pour le savoir...Ne l'écoute pas" La louve eut un petit rire qui la fit tousser douloureusement. Au final, elle n'avait rien à craindre. Non, surtout qu'elle n'avait plus rien. Enfin, sauf cette misérable vie qu'elle tentait de vivre, pour le simple, mais possiblement absurde, rêve de la voir devenir meilleure. Mais Artémis ne dit rien et attendit patiemment que le loup l'étouffe, la blesse encore plus, l'écrase peut-être ? Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle avait sentit le corps du mâle se blottir contre elle. La femelle braqua ses iris ambrés le mâle à la fourrure noire, qui avait entreprit lui porter secours. Perplexe et méfiante, elle ne dit toutefois rien et se laissa faire. Elle remua ses lèvres, happant un peu de neige, qui fondit dans sa bouche, se transformant délicieusement en eau, qu'elle avala. Sa respiration était un peu moins précipitée, mais toujours aussi laborieuse. Mais louve démente avait choisit de vivre alors elle le ferait jusqu'au bout. Et ce mâle...Elle finit par le reconnaître, c'était OeilTenebre ! N'était-il pas mort lui ? Tout comme elle devrait l'être remarquez... Pourquoi les gens s'occupaient d'elle, tout d'un coup ? Pourquoi ne l'avaient-ils pas fait durant son enfance ? À cette pensée, un flot d'image traumatisantes envahies son esprit et elle poussa un hurlement faible mais paniquée. "Fichez-moi la paix!!!" Mais comme ses souvenirs restaient bien présent, elle redressa sa tête et se mordit sa patte antérieur avec fermeté. Elle gémit de nouveau, de douleur cette fois, les larmes lui brûlant les yeux. Haletante, elle reposa sa tête lourde par la fatigue contre la neige et après plusieurs instants que la louve noire et rouge prit pour rassembler son esprit torturé, elle retourna son regard vers Oeil qui était toujours présent.

- Toi, le revenant...Pourquoi tu t'occupe de moi, c'est absurde... Je suis un cas irrécupérable.

Souffla Artémis, d'une voix morne et éteinte.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 14:10

Elle avait ouvert les yeux ! C'était bien parti.
C'était la première fois de sa vie que le Loup de la Lune était soulagé de voir les cruels yeux ambrés de la Sanguinaire.
OeilTénèbre siffla de soulagement. Artémis bougeait. Elle tentait de se relever, mais ses forces la trahissait. Ce n'était pas anormal, après tout, elle n'était pas encore tout à fait tirée d'affaire.
Bon, à vrai dire, elle pleurait. Mais elle était en vie, c'est ça qui comptait. Et puis, la douleur devait être insupportable, même s'il paraissait logique à OeilTénèbre que les louve de son genre soit immunisées aux douleurs physique.
Un rire suivi d'une quinte de toux secoua la louve. Le loup de la Lune faillit en rire. Si Artémis s'en tirait avec un simple rhume, elle pourrait s'estimer chanceuse.
C'est à ce moment-là que Artémis se redressa et se mordit profondément la patte.
OeilTénèbre fut surpris, bien sûr, mais sentit aussi un sentiment de frustration naître dans sa poitrine. Qu'est-ce qu'elle foutait, nom d'un chien ?


- Toi, le revenant...Pourquoi tu t'occupe de moi, c'est absurde... Je suis un cas irrécupérable.

OeilTénèbre ricana.

- Ouais. Ma sœur aussi. Et je crois que c'est également mon cas.

Puis il sourit.

- Dis-toi que je suis un fantôme qui veille sur toi...
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 18:08

Artémis restait de marbre, se contentant de se demander inlassablement pourquoi le Destin avait mit ce loup sur sa route. Il était bien trop bizarre pour être forcément bon. Pourquoi n'agissait-il pas comme tous les autres, comme ça elle n'aurait pas mal à son réveil ? Oui, parce que forcément, ceci est un rêve. Et Oeil, en plus d'être étrange, était particulièrement têtu.

- Ouais. Ma sœur aussi. Et je crois que c'est également mon cas.

La louve n'ajouta pas mot de plus. Le mâle finit par ajouter :

- Dis-toi que je suis un fantôme qui veille sur toi...

Artémis eut de nouveau un rire qui n'avait rien de sincère. Un fantôme qui veillait sur elle ? C'était la meilleure. Non, c'était plutôt le Diable qui devait la surveiller de bien près. Ou la mort qui la guettait sans jamais venir la prendre. Artémis décida d'essayer à nouveau de se relever. Elle y parvenait tout doucement, une trace de sang faisant la taille de sa silhouette comblait le vide qu'elle venait de laisser au sol. Les membres de la louve tremblaient dangereusement, menaçant une chute à tout instant. Elle fit un pas, vacilla et se cogna à la paroi de l'abri mais cet incident eut l'avantage de la maintenir sur ses quatre pattes frêles. Encore des pas, hésitants, elle fut hors de l'abri en quelques instants, les coussinets replongeant dans la neige des Terres Mortes. La louve s'immobilisa finalement. La tête pendante vers le bas, le regard vague comme un vieux mulet décrépi. Elle resta un bon moment ainsi. Ce ne fut que plus tard qu'elle pivota légèrement la tête sur le côté, fusillant l'autre loup du regard.

- Pourquoi t'es là ?

Lâcha t-elle tout à coup d'une voix toujours aussi maussade.

- Pourquoi t'es pas mort ?

Ajouta t-elle sur l'instant, comme une répétition, sur le même ton que le premier à la perfection.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 18:39

- Pourquoi t'es là ?
- Pourquoi t'es pas mort ?


OeilTénèbre scruta les yeux de la louve.
Elle s'était relevé, apparemment, elle se moquait de ses blessures et de son sang qui jonchait la cachette.
Il avait une sacré vitalité pour s'être remise si vite.

Que devait-il faire ? La tuer ? Ce serait un peu gland, il venait à peine de lui sauver la vie... Mais elle risquait d'être un gène pour ses plans. Et le Loup ne tolérait aucun obstacle.
Avait-il un autre solution, que de la tuer pendant qu'elle était encore trop faible pour se défendre ?
OeilTénèbre soupira. Il était fatigué.

- Pourquoi je ne suis pas mort ? Pourquoi les feuilles tombent-elles ? Parce que c'est dans leur nature... Mais ce n'est peut-être pas la bonne question. Artémis... Ce nom me semble loin, comme s'il venait d'un autre monde... Que cherchais-tu dans ces Terres désolée ?

Il sentit une colère sourde monter au plus profond de lui. Une rage incontrôlable, qu'il avait longtemps scellée au fond de lui-même, si longtemps contenue qu'elle en était décuplée.
Ses yeux devinrent progressivement rouge sang, et brillants comme des rubis. Ses lèvres se retroussèrent sur ses crocs. Une voix rauque et sombre, qui n'était plus la sienne, sortit de sa gorge dilatée par la rage.

- Regarde ton épaule ! Que vois-tu ?

Pourquoi avait-il dit ça ? La partie encore lucide de son esprit ne savait pas. L'autre, celle qui était constamment enfouie sous un flot de sang, semblait avoir pris le contrôle de son corps, comme après la mort de Memories.
Soudain, il compris. Sur l'épaule d'Artémis, comme sur celles de chacun des loups de la Meute de l'Ombre, l'empreinte de ses griffes était encore visible.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 19:07

- Pourquoi je ne suis pas mort ? Pourquoi les feuilles tombent-elles ? Parce que c'est dans leur nature... Mais ce n'est peut-être pas la bonne question. Artémis... Ce nom me semble loin, comme s'il venait d'un autre monde... Que cherchais-tu dans ces Terres désolée ?

Artémis garda un moment son regard sur le loup avant de remettre sa tête plus droite, fixant de nouveau les étendu enneigées des lieux. Que cherchait-elle ? Bonne question. Rien probablement. Que pouvait-elle bien chercher ? Elle ne cherchait rien dans la vie, elle n'attendait rien de la vie. Elle vivait parce que...Parce que la vie, c'était la vie, tout comme Oeil qui était en vie, c'était les caprices de la nature. Ca n'allait pas plus loin. Elle ne vivait pour rien, ce n'était pas pour rien qu'elle avait une instabilité mentale hors du commun. Que chercherait-elle dans une telle vie ? Elle avait perdu toute consciences sur le sujet depuis longtemps, depuis qu'elle avait été presque tué par sa soeur, puis délaissé, abandonnée à son sort par une mère et une fratrie qui ne la connaissait plus. Pourquoi naître pour subir ça ? Ca n'avait pas de sens. Pourquoi Artémis devait avoir du sens ? Il n'y avait plus de raison, plus de moral, c'était une louve en soi déjà morte. Elle ne pouvait que chercher à profiter de sa folie et en subir les souffrances. Tout à coup, le loup s'énerva, entra dans une colère noire, un état second, ce que la louve avait déjà remarqué, une crise comme elle était capable d'en avoir aussi sauf qu'il n'y avait pas le même motif. Artémis fixa de nouveau le rouge des yeux d'Oeil, indifférente, ou peut-être fascinée. Quoi qu'il en soit, elle les fixait, comme si c'était nécessaire pour elle de le faire.

- Regarde ton épaule ! Que vois-tu ?

Il parlait sans doute de la marque qu'il lui avait un jour laisser. C'était un coup d'une douleur forte agréable d'ailleurs. Mais elle savait où il voulait en venir. Il savait qu'il parlerait du fait qu'elle lui appartenait et n'avait rien à faire de son corps, bref tout un discours que la louve ignorait en général. De toute manière, à quoi bon ? Elle était presque désireuse de le mettre en colère exprès, subir ses châtiments, ce qui pourrait la soulager. Le masochisme de la louve n'avait pas de limite, la douleur était encore ce qui lui faisait le plus ressentir la vie. Dans son regard, la femelle comptait indiquait au mâle qu'elle voyait où il voulait en venir. Sa queue remuant un cours instant, elle pivota sur ses pattes pour se mettre face au loup.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 20:03

OeilTénèbre sentit la rage enfler. Le regard que lui jeta la louve ne fit rien pour améliorer la situation.
Comment osait-elle ? Elle était sa propriété ! Elle le savait pourtant !
Comment osait-elle le voler ainsi ? Comment osait-elle tenter de se tuer ?
Elle voulait mourir ? Elle avait oublié sa promesse ?
Sang. SANG. SAAAAANG !

Le Loup de la Lune se ramassa sur lui-même et bondit sur Artémis, la plaquant au sol. Automatiquement, ses crocs se refermèrent sur sa gorge. Alors qu'il allait refermer ses crocs de toutes ses forces, pour broyer la chair.
Mais une lumière traversa son esprit.
Non.
Une image s'imposa à lui, plus dense que le sang, plus vive, plus... réelle.
Qu'est-ce que ça voulait dire ? Était-ce un souvenir du passé, une vision du présent... Ou une bride de... l'avenir ?
OeilTénèbre, très doucement... trop doucement... relâcha son emprise sur Artémis. Ses crocs avaient pénétré légèrement la gorge de la louve,il y avait donc du sang dessus.
Puis, il étreignit Artémis de toutes ses forces.

- Artémis... J'ai besoin de toi. Puis-je te faire confiance ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 20:25

Artémis voyait dans le regard du mâle qu'il était en proie à une rage hors du commun. Son comportement agissait presque comme un défit. Elle restait figé devant lui, le laissant à sa merci, une requête qui fut exaucée. Le loup se jeta sur elle et la plaqua au sol. La femelle n'y opposa aucune résistance car contrairement à ce qu'Oeil pensait, elle n'avait pas oublié sa promesse. Voilà pourquoi elle ne se défendit pas contre son chef de meute. Un tel esprit était si contradictoire qu'il faudrait un miracle pour le comprendre. Artémis attendait le jugement fatal, elle sentit les crocs du mâle percer sa chaire, atteindront-ils la jugulaire ? La douleur provoquée se répandit une fois de plus dans son corps comme un poison. Mais le loup arrêta son geste. Artémis, qui comprenait que quelque chose ne se passait pas comme prévu, dressa les oreilles. La machoire du mâle se détacha lentement. Tant de douceur dans le geste surpris la femelle, que se passait-il ? Plus encore, Oeil étreignit la louve de toutes ses forces. Au départ, elle songeait à l'étouffement, mais non, le geste était tout autre.

- Artémis... J'ai besoin de toi. Puis-je te faire confiance ?

La voix du loup était redevenu normale mais pas aux oreilles de la louve qui ne comprenait pas. Elle gronda longuement, se mordit les babines et quitta l'étreinte du mâle. Ses oreilles étaient mi couchées, et son regard trahissait son incompréhension. Elle tendit le cou, flaira Oeil comme si d'un coup, elle n'était plus sûr que ce soit lui. Pourtant c'était bien lui. Elle s'ébroua, répandant des gouttelettes de sang un peu partout. Son pelage tâché de blessures plus ou moins profonde fut secoué d'une légère brise. La louve restait silencieuse, que pouvait-elle répondre à cette question. Comment pouvait-on lui demander confiance ? Elle se détourna du loup et fit quelques pas en avant. Pris d'un spasme soudain, la tête d'Artémis s'enfonça soudainement dans la neige, heurtant violemment le sol dur juste en dessous, offrant à la femelle une migraine et peut-être même un traumatisme crânien dont elle se souviendra longtemps. La vision devenu trouble à cause du choc, la femelle regarda de nouveau le mâle.

- Pourquoi je suis dans ta meute ?

Sous entendu "Pourquoi m'as tu accepté dans ta meute". Elle s'approcha de lui.

- Toi, tu n'as pas été choisit au hasard.

Encore un sous entendu disant qu'elle n'avait pas déterminée à entrer dans cette meute au hasard. Elle vacilla.

- Toi, fais moi confiance autant que tu le désire...

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Mer 30 Avr - 22:24

La réaction d'Artémis étonna Oeil. Il s'attendait à ce qu'elle crie, qu'elle se moque, qu'elle raille, qu'elle gronde, qu'elle fulmine, voir même qu'elle l'attaque...
Pas qu'elle titube, qu'elle plisse les yeux, comme si elle ne croyait pas qu'il puisse lui demander ce genre de chose.
Puis, elle se cogna la tête contre le sol. Violemment.
Elle avait dû se faire très très mal. Le regard de la louve se posa sur lui, vide.

- Pourquoi je suis dans ta meute ?

OeilTénèbre réfléchit. C'était vrai qu'il avait mûrement réfléchi avant de se décider d'accepter Artémis.

- Lorsque tu m'as demandé d'entrer dans ma meute... Tu étais une coquille vide, l'ombre d'une louve. Et ce n'était pas en restant seule que cela allait changer. Attention, je ne dis pas que rejoindre la meute a changé quoi que ce soit, ni que ça va le faire. Mais... Tu as le droit à un foyer. A des amis. A des gens qui prennent soin de toi. Artémis. Même si ton coeur est mort il y a longtemps, tu mérite ta place parmis nous. Tu ne le sais pas encore, c'est tout.

- Toi, tu n'as pas été choisi par hasard. Toi, fais-moi confiance autant que tu le désire...

Elle vacilla. OeilTénèbre se précipita pour la soutenir.

- Artémis... Comme tu t'en doute, je n'ai quitté la meute qu'en apparence. En réalité, je suis toujours le chef des Loups de l'Ombre, et Winter le sait bien. C'est en tant que tel que je me dois de te donner une consigne et une mission. Mais sache que je ne peux les confier qu'à une personne qui soit extrêmement loyale envers moi. Je t'ai choisie toi. Répond-moi franchement. Est-ce une erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Jeu 1 Mai - 16:16

- Lorsque tu m'as demandé d'entrer dans ma meute... Tu étais une coquille vide, l'ombre d'une louve. Et ce n'était pas en restant seule que cela allait changer. Attention, je ne dis pas que rejoindre la meute a changé quoi que ce soit, ni que ça va le faire. Mais... Tu as le droit à un foyer. A des amis. A des gens qui prennent soin de toi. Artémis. Même si ton coeur est mort il y a longtemps, tu mérite ta place parmis nous. Tu ne le sais pas encore, c'est tout.

Cette réponse n'était pas satisfaisante pour la femelle endoloris. Oeil était décidément trop sensible, elle trouvait ça pitoyable et absurde. Pourquoi lui offrir tout ce qu'elle aurait besoin pour une vie meilleure ? Il aurait dû la prendre dans le but de la martyriser autant que possible. Il n'existait pas d'autres raison de l'approcher que cela. Artémis secoua vivement la tête, pas à cause de la douleur, mais en répondre négative de sa part. Non, elle n'avait ni droit au foyer, ni droit à l'amitié, ni même à l'amour ou tout autre. Elle n'y avait jamais eu droit, c'était devenu une règle d'or offert par les dieux. Une vie misérable, elle ne pouvait y survivre qu'en laissant tout conscience et raison dans une tombe. Une tombe qui avait été creusé dans son enfance. Quand elle était revenu à la vie, elle n'était plus qu'un fantôme sans âme, sans esprit, sans aucun sens à rien. Les paroles du loup la dégoûtait, il n'avait pas de temps à perdre avec elle. Quand est-ce que les autres se mettrons dans la tête que ça ne servait à rien ? Au pire, il risquerait un jour de s'en mordre les pattes. Accueillir une cinglée comme elle ? Quelle idée !

- Artémis... Comme tu t'en doute, je n'ai quitté la meute qu'en apparence. En réalité, je suis toujours le chef des Loups de l'Ombre, et Winter le sait bien. C'est en tant que tel que je me dois de te donner une consigne et une mission. Mais sache que je ne peux les confier qu'à une personne qui soit extrêmement loyale envers moi. Je t'ai choisie toi. Répond-moi franchement. Est-ce une erreur ?

Oeil s'était précipité près de la louve pour la soutenir mais celle ci se décolla rapidement de lui en le repoussant. C'était comme un réflexe. Elle n'avait pas droit à la compassion d'un autre, ça se saurait. Artémis ne faisait pas trop attention aux explications du mâle finalement, il faisait ce qu'il voulait de sa vie non ? Mais alors il devrait laisser celle de la louve souffrir autant qu'elle le désirait. Quand il parla de consigne, la femelle à la migraine meurtrière eut déjà un peu plus d'attention à son égard. Avec elle, on ne savait jamais si on devait s'attendre à une folle en furie qui s'attaquait à tout le monde en lâchant des rires stridents ou un une névrosée masochiste ou encore une larve en dépression. En ce moment, c'était plutôt la dernière option mais qui sait demain ou dans quelques heures, elle sera probablement revenu à la première et ainsi de suite. Il n'y avait nulle limite à ses comportements douteux et imprévisibles et il n'y avait pas forcément de déclencheur spécifique pour que cela change, ça passait tout seul, au gré du vent.

- A moi seule je suis une erreur.

Elle ricana sans une once de joie en elle.

- Je ne suis pas la mieux placée pour répondre ! Je suis à toi non ?

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Jeu 1 Mai - 19:10

La réponse d'Artémis ne satisfit pas OeilTénèbre. Pas du tout.

- A moi seule je suis une erreur.

- Je ne suis pas la mieux placée pour répondre ! Je suis à toi non ?


Comment savoir si cette folle mentait ? Comment déterminer vers qui son allégeance penchait ? Certes, Artémis n'avait jamais trahi sa confiance, et OeilTénèbre n'avait jusqu'à l'instant jamais eu besoin de prendre plus que les précautions habituelles réservées aux Sanguinaires. A vrai dire, il jugeait Artémis comme la Sanguinaire à laquelle il ferait le plus facilement confiance. Parce qu'elle était folle, c'est sûr, mais gardait une certaine cohérence dans sa folie. Et aussi, malgré sa liste de défauts assez impressionnante, elle n'hésitait pas une seconde avant de dire ce qu'elle pensait.
Contrairement à Kira, l'actuelle Lieutenante des Sanguinaires dans sa meute.

Mais elle avait beau exprimer ses idées à voix haute, ses motivations restaient encore très vagues. OeilTénèbre posa la question, sachant parfaitement qu'elle serait élucidée ou ignorée.

- Pourquoi as-tu demandé à rejoindre la meute de l'Ombre. Répond-moi franchement, puisque tu m'appartiens.

Pouvait-il se permettre de faire confiance à cette louve démente ?
En y réfléchissant, il n'avait plus vraiment le choix. Elle l'avait vu. Elle savait qu'il était vivant.
Soit elle était loyale et dans ce cas, elle tiendrais sa langue et remplirait la mission qu'il voulait lui confier.
Soit elle était déloyale, et, avec la nouvelle de sa survie, il perdrait de précieux atouts, et Artémis manquerais à sa mission.
A vrai dire, cette mission était importante, décisive même, mais moins que sa prétendu mort.
Donc, c'était quitte ou double.
Soit Artémis était loyale et il gagnait. Ou plutôt avait une chance de gagner.
Soit elle était déloyale et il perdait.
Ou alors....Il la tuait...

OeilTénèbre passa sa langue sur son museau, glacé par le froid. Il s'assit tranquillement.

- Une guerre approche, Artémis. Est-ce que tu la sens venir ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Jeu 1 Mai - 19:36

- Pourquoi as-tu demandé à rejoindre la meute de l'Ombre. Répond-moi franchement, puisque tu m'appartiens.

Elle ria de nouveau et jeta sa tête de gauche à droite comme une furie désirant se débarrasser d'une chauve souris coincée dans ses cheveux. Elle aurait aimé qu'un arbre soit présent pour mettre fin à ce manège mais il n'y avait rien du tout sur les Terres Mortes et exceptionnellement de la neige. Néanmoins, sa vue était redevenu nette bien que sa tête restait lourde et douloureuse. La femelle jeta un regard à Oeil avant de bondir face à lui et se coucha sur le ventre en levant son regard vers lui.

- Pourquoi heinnn ?

Elle fit une roulade, se retrouvant sur le dos, les yeux rouges fixant l'encolure du mâle tant que celui ci ne baissait pas sa tête pour la voir également. La réponse de la louve fut tout aussi lancée que le jour où elle avait demandé à rejoindre la meute d'Oeil, en d'autre terme, tout à fait par hasard.

- Je ne sais pas. Pour voir.

Après tout, la louve n'avait rien à perdre dans sa vie. Elle aurait pu s'allier avec une horde de hyène que ça n'aurait rien changé pour elle. Elle aurait pu rester seule et errer comme une âme morte, ça n'aurait rien changé non plus. Pourquoi avait-elle rejoint la meute ? Elle même ne le savait pas, Oeil avait du la passionner avec son histoire de guerre peut-être. Qu'est ce que la guerre pour elle ? Si peu de chose, le monde était si peu de chose. Peut être qu'elle voulait simplement lui appartenir dans le but d'avoir de la souffrance gratuite aussi. Si tel était le cas, elle était bien déçu. Mais il semblerait que non, si c'était le cas, elle serait partit. Si elle restait alors s'était qu'elle n'était pas si mal dans la meute. La femelle se releva d'un bond, fixant Oeil droit dans les yeux avant que celui ci ne lui dise :

- Une guerre approche, Artémis. Est-ce que tu la sens venir ?

Elle approuva d'un faible hochement de tête. Un tout petit alors qu'elle baissa doucement le regard vers les marques de sang dans la neige qu'elle laissait sur son passage à chaque fois. Elle semblait en contempler une, elle finit par dire :

- Ca sera grandiose.

Elle étira soudainement un sourire maléfique qui dévoilait ses crocs étrangement blanc comme la neige, ce qui était assez rare, en général, ils étaient souillés par le sang, soit de victime soit d'elle même.

- Grandiose...Tu crois non ?

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Jeu 1 Mai - 20:58

- Pourquoi heinnn ?

OeilTénèbre ne pouvait pas dire qu'il était surpris, c'était même le contraire exact.


- Je ne sais pas. Pour voir.

Cette réponse en valait une autre. Après tout, beaucoup de loups venaient dans sa meute par défaut, ou pour savoir ce que cette meute avait de spécial. la plupart des Sanguinaire venaient avec des idées meurtrière, puis se faisaient à cette vie, aussi étrange que cela paraissait.

- Ça sera grandiose. Grandiose...Tu crois non ?

Cette remarque plut au loup. Lui aussi attendait ces événements avec impatience. Même si ce n'était pas pour la beauté de la chose en elle-même, mais parce que ce serait la conclusion de l'oeuvre à laquelle il avait dédiée sa vie. Grandiose...
Le sourire de la louve était terrifiant. Sombre. Cruel.
Pourtant, OeilTénèbre arbora son sourire à lui? Son vrai sourire. Pas celui qu'il affichait pour faire bonne mesure, ou par courtoisie.
C'était là aussi un rictus de folie pure, un sourire carnassier... Un sourire de prédateur.

- Oui, ce sera grandiose. Mais cela le sera uniquement si nous gagnons. Et pour gagner, j'aurais besoin de toi. De beaucoup d'autre aussi, cela va sans dire... Mais tout spécialement de toi. Tu sera mon joker, l'atout dans ma manche, ma botte secrète.
Tu dois accomplir une série de missions pour moi. Pour commencer... Tu dois pénétrer dans le Palais de la Lune, déposer un message, voler des cristaux et t'enfuir. Tu comprend ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Jeu 1 Mai - 23:45

Oeil aussi étira un sourire, la louve pencha légèrement la tête sur le côté. Ce sourire voulait dire quelque chose et bientôt, Oeil se confia :

- Oui, ce sera grandiose. Mais cela le sera uniquement si nous gagnons. Et pour gagner, j'aurais besoin de toi. De beaucoup d'autre aussi, cela va sans dire... Mais tout spécialement de toi. Tu sera mon joker, l'atout dans ma manche, ma botte secrète.
Tu dois accomplir une série de missions pour moi. Pour commencer... Tu dois pénétrer dans le Palais de la Lune, déposer un message, voler des cristaux et t'enfuir. Tu comprend ?


Il pourrait paraître utopique pour Oeil de songer une seule seconde à considérer Artémis comme un atout majeur et oser même lui confier des missions. Il fallait maintenant se demander ce qui pouvait bien se passer dans la tête du mâle pour croire un seul instant pouvoir demander à Artémis ce genre de chose. Qui plus est, lui demander une mission plus ou moins discrète, la discrétion n'étant certainement pas une qualité première de la femelle. Celle ci cependant, écoutait avec un minimum d'intérêt les revendications du chef de meute. Elle restait immobile, le regard qui plus est légèrement dans le vague. Si l'envie d'entrer dans un palais de clan pouvait lui passer par la tête, l'idée suivante serait généralement d'assassiner tout ses occupants alors pourquoi un message ? Au final, la louve n'énuméra qu'une seule chose :

- Voler des cristaux...?

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 13:21

- Voler des cristaux...?

Artémis parut surprise par cette déclaration. Enfin, surprise était un euphémisme. Disons plutôt qu'elle paraissait trouver cette mission folle et dénuée de sens.
Pourtant, elle en avait un.
Au cours de son petit interrogatoire, même s'il n'avais reçu aucune réponse décisive, OeilTénèbre avait conclu qu'il devait faire confiance à cette louve, qu'il devait faire comme si elle était tout à fait loyale envers lui.
C'était une chose.
Maintenant, avant de lui confier des missions d'importance vitale, il devait déterminer si Artémis était fiable, ou si s folie, ou encore ses compétences, risquaient de l'empêcher de mener à bien une mission.
C'en était une autre.

Pour cela, il devait choisir une chose qui ne soit pas trop simple, sinon le test perdait son sens, ni trop dure, car si elle échouait, ses plans ne devaient pas en pâtir.

Cette mission convenait. Elle faisait appel à des compétences que la louve était loin de posséder, et justement, elle devrait durant celle-ci se maîtriser, calmer ses ardeurs meurtrières. Se dissimuler n'était pas dans la nature de la louve. Ainsi, du même coup, OeilTénèbre verrait si elle était capable de se donner à fond pour remplir une mission, même si celle-ci était inhabituelle.

Le simple fait qu'elle accepte ou refuse cet ordre serait décisif: si elle refusait, cela signifiait qu'elle se basait sur des critères personnels pour recevoir des ordres et donc, qu'elle risquait de lui faire défaut à un moment clé.

Et puis, si elle réussissait, OeiTénèbre récupérerait des cristaux du Soleil, qui lui manquait un peu ses derniers temps.

-  Oui, voler des cristaux. Je sais que ce n'est pas ce que tu attendais, mais il faudrait t'en contenter. Acceptes-tu cet ordre ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 14:09

- Oui, voler des cristaux. Je sais que ce n'est pas ce que tu attendais, mais il faudrait t'en contenter. Acceptes-tu cet ordre ?

Le regard de la louve s'éclaira soudainement, gonflant jusqu'à ce que ses yeux deviennent ronds comme des soucoupes, laissant paraître plus imposant encore ses iris ensanglantés. Un nouveau sourire dément défigura son visage, comme si elle fut soudainement posséder par le Diable :

- Pas ce que j'attendais ?

Elle repoussa son encolure vers l'arrière en émettant un rire inquiétant qui résonna dans les Terres Mortes. Si une âme au loin errait hésitante, elle s'enfuirait probablement en entendant un rire pareille, supposant la hantise de cet endroit. Artémis laissa retomber sa tête, piquant du museau vers le bas et atténuant son hilarité démoniaque, comme si elle venait de se vider les poumons. Finalement, son regard devenu tueur se redressa tout doucement pour s'enfoncer dans celui du mâle noir. Le sinistre sourire qui pourfendait son visage était toujours présent. Elle passa sa langue sur ses crocs d'acier.

- Oeil...Oeil...Je te dévorerais ! La chair on s'en contente, petit fruit perdu de mes convoitises...Des cristaux, tu veux des cristaux ! Tu veux la Lune, le Soleil...La perversité de ce monde. Pas ce que j'attendais...

Elle ricana.

- Je n'attends que ça ! Un petit jeu...

Beaucoup de discours assez incompréhensible pour le premier venu ou même un habitué au final. Chercher à savoir ce qui se passait dans l'esprit d'Artémis pouvait par moment faire réel obstacle.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 15:28

- Pas ce que j'attendais ?

Ok. Cette fille faisait peur. Et de la part d'un loup qui avait fondé une meute de Sanguinaire, cela voulait dire quelque chose. OeilTénèbre réprima un frisson qui parcourait son épine dorsale.

- Oeil...Oeil...Je te dévorerais ! La chair on s'en contente, petit fruit perdu de mes convoitises...Des cristaux, tu veux des cristaux ! Tu veux la Lune, le Soleil...La perversité de ce monde. Pas ce que j'attendais...


Les sourcils d'Oeil se froncèrent.  Le dévorer ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Ne pouvait-elle pas répondre par oui ou par non, pour une fois ?
Il écouta les propos décousus de la louve en essayant de démêler quelque chose.
Pas ce qu'elle attendais... Voulait-elle dire qu'elle était déçue qu'il s’intéresse aux Clans ? Mais il voulait faire éclater une guerre, cela semblait difficile s'il ne jetait pas de l'huile sur le feu.

- Je n'attends que ça ! Un petit jeu...

OeilTénèbre soupira et conclut que cela voulait dire oui. Il en avait un peu marre de parler avec une louve sans la moindre intelligence. Un perroquet qui répétait les mots qu'il avait entendu sans en comprendre le sens aurait une conversation toute aussi censée qu'Artémis.
Après tout, l'objectif de ce test était de savoir si en dépit de son handicap, Artémis pourrait remplir des missions périlleuses.

Il décida de lui mettre toute les clés en main et ensuite, la balle serait dans son camp.

- Le message que tu devras déposer te sera donné par Winter, tu sais où la trouver. Tu devras le placer dans la salle du trésor du Palais. Les consignes sont simple. Tu dois limiter le nombre de morts. L'idéal serait de ne faire aucun mort, mais selon les circonstances... Bref, ne tue personne à moins que tu n'y sois obligée. Si tu es capturée, prétend que tu es de la Confrérie. Des questions ? Oh et un détail: ne dit à personne que tu m'as vu ou que tu sais que je suis vivant. Personne, sans la moindre exception.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 15:52

Artémis sourit encore plus en voyant les yeux du loup se froncer. C'était apparemment l'effet voulu. Quand quelque chose répondait à ses attentes, cela voulait dire qu'elle avait le dessus sur quelque chose. Savoir quelle était cette chose était une toute autre histoire.

- Le message que tu devras déposer te sera donné par Winter, tu sais où la trouver. Tu devras le placer dans la salle du trésor du Palais. Les consignes sont simple. Tu dois limiter le nombre de morts. L'idéal serait de ne faire aucun mort, mais selon les circonstances... Bref, ne tue personne à moins que tu n'y sois obligée. Si tu es capturée, prétend que tu es de la Confrérie. Des questions ? Oh et un détail: ne dit à personne que tu m'as vu ou que tu sais que je suis vivant. Personne, sans la moindre exception.


Limiter le nombre de mort ? Quel gâchis. Mais d'un autre côté, il n'y aurait plus de guerre possible si un des deux clans étaient décimés avant l'heure H, il fallait se rendre à l'évidence. Curieusement, c'était le genre d'évidence que la louve parvenait à comprendre. Cette meurtrière était attentive à la guerre qui se préparait et pouvait se faire des résolutions pour que le final soit encore et toujours plus beau. De toute manière, si elle se faisait repérer, elle n'hésitera pas une seule seconde à s'acharner sur les loups visibles. En fait, le mieux serait qu'elle ne voit aucun loup afin de ne pas réveiller ses pulsions morbides. Elle devra chasser avant, pour éviter que la faim ne lui donne d'avantage envie de tuer. Cette louve était d'un instinct primaire, quand elle avait faim, rien d'autre ne passait et le cannibalisme était ce qu'elle préférait. En ce qui concernait se repérer dans un lieu inconnu, elle ne craignait pas trop pour ça, elle était plutôt chanceuse niveau orientation et avait un flair des plus excellant. Elle redressa les oreilles vers Oeil.

- De la Confrérie ? Ecoeurant ! Mais ça ne sera pas nécessaire.

Plutôt mourir sur l'heure que d'être capturé.

- Tu reste caché ? Et Winter ?

Winter connaissait-elle les plans du mâle ? Artémis agita légèrement la queue puis fit le tour d'Oeil avant de le regarder à nouveau :

- Au fait, j'ai vu apparemment ta fille il y a peu, elle empeste le Soleil.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 16:31

- De la Confrérie ? Ecoeurant ! Mais ça ne sera pas nécessaire.

OeilTénèbre hocha la tête. Elle n'était pas la seule de ses louves à préférer la mort à la capture. Dans les faits, le chef de la Meute trouvait cela stupide. En effet, tant qu'ils restaient en vie, il y avait une chance pour qu'ils soient libérés... Mais bon. Il acceptait ce point de vue.

- Tu reste caché ? Et Winter ?

OeilTénèbre soupira. Il ne pouvait se permettre de dire toute la vérité à quiconque. Même Winter ne connaissait qu'une fraction de ses projets... Mais il décida de lui révéler quelques détails.

- Il vaut mieux que je choisisse le moment de ma réapparition soigneusement. Tant que mes ennemis me croient morts et enterrés, comme Majere, par exemple, ils me négligent dans leurs plans. Une erreur qui leur sera fatale. Et il y a Brume bien sûr... Cet idiot est persuadé que je me suis sacrifié pour sauver son neveu...

OeilTénèbre éclata de rire.

- Winter est au courant de tout depuis le début, évidemment. C'est elle qui a fait circuler les rumeurs sur ma mort, qui a prétendu avoir assisté à celle-ci et enterré mon cadavre. Je m'attendais à ce que quelques sceptiques remettent ces dires en question, mais non. Ils étaient si satisfait que je ne suis plus là... Et ne t'en fais pas pour ce qui est du commandement de la Meute de l'Ombre. Rien n'a changé, en fait. Lorsque j'étais l'Alpha, Winter était mon bras droit. Lorsque je l'ai quitté, c'est devenu une louve de paille. Elle l'est toujours, même aujourd'hui.


- Au fait, j'ai vu apparemment ta fille il y a peu, elle empeste le Soleil.

OeilTénèbre parut ébranlé. Il ne s'attendait pas à cette remarque.

- Ma fille ? Lawyer ou Lily ? Si elle sent le Soleil, ce doit être Lawyer... Tu lui as fait du mal ? *air sombre* Incroyable, n'est-ce pas ? Après le mal que j'ai eu pour installer des espions dans les Clans, voilà qu'ils accueillent de plein gré et en toute connaissance de cause mes propres enfants... Que c'est drôle !! Enfin, tu me diras, le Clan de la Lune a bien accepté de m’accueillir en personne, c'est dire...

C'était un mensonge, bien sûr. Le temps que ses enfants soient assez grands pour espionner efficacement, OeilTénèbre espérait bien que la guerre soit déclarée et terminée. De plus, il n'avait aucune certitude concernant l'allégeance de sa progéniture: la preuve, aucun de ses enfants ne savait qu'il était toujours vivant. Mais il fallait fournir une raison valable à Artémis et celle-ci en valait une autre. Il faisait confiance en ses talents de menteur pour satisfaire la Sanguinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 18:14

Et oui, mourir plutôt que d'être capturé était un geste tout à fait idiot, révoltant même. Artémis croyait appartenir à Oeil, pourquoi ce dernier ne s'énervait pas à l'idée que la louve meure en cas d'échec de la mission ? Enfin, elle ne pu s'empêcher de penser que ce qu'elle avait faillit faire dans la neige était totalement idiot. Après tout les efforts qu'elle avait mis pour pouvoir avoir une vie digne de ce nom, voilà qu'elle se faisait happer par le premier blizzard venu. Puis, une autre pensée vint avec celle-ci. Une pensée claire, lucide. *Je n'ai pas de brouillard dans ma tête*, réalisa-t-elle avec étonnement. Ce n'était pas la première fois, bien sûr, mais ça arrivait assez rarement pour en relever du miracle. En parlant de miracle, comme se faisait-il qu'elle soit encore capable de penser ? Capable de songer des réflexion suite aux mots qu'Oeil énonça ?

- Il vaut mieux que je choisisse le moment de ma réapparition soigneusement. Tant que mes ennemis me croient morts et enterrés, comme Majere, par exemple, ils me négligent dans leurs plans. Une erreur qui leur sera fatale. Et il y a Brume bien sûr... Cet idiot est persuadé que je me suis sacrifié pour sauver son neveu...

Elle déglutis.

- Encore plus répugnant.

Tout geste de compassion la dégoûtait. Brume était un crétin. C'était la seule conclusion qu'elle pouvait en tirer aux dires d'Oeil. Le nombre de fois où elle avait voulu le croquer celui là. Mais Artémis n'avait pas l'avantage d'être ailée. Il manquerait plus que la vie lui offre des avantages maintenant !

- Winter est au courant de tout depuis le début, évidemment. C'est elle qui a fait circuler les rumeurs sur ma mort, qui a prétendu avoir assisté à celle-ci et enterré mon cadavre. Je m'attendais à ce que quelques sceptiques remettent ces dires en question, mais non. Ils étaient si satisfait que je ne suis plus là... Et ne t'en fais pas pour ce qui est du commandement de la Meute de l'Ombre. Rien n'a changé, en fait. Lorsque j'étais l'Alpha, Winter était mon bras droit. Lorsque je l'ai quitté, c'est devenu une louve de paille. Elle l'est toujours, même aujourd'hui.

Evidemment. Artémis n'avait pas confiance en Winter. Mais en qui avait-elle confiance ? En Oeil peut-être...Non pas même lui, lui c'était autre chose, mais elle ne savait pas quoi tout simplement. Même elle ne savait pas ce qu'elle attendait du mâle, sauf peut-être de la douleur. Quelque chose pour elle qui n'avait pas finit de chercher la souffrance. Pourquoi donc ? Parce que c'était la seule chose qu'elle connaissait. Et comme tout le reste l'effrayait et lui faisait autant de mal que lorsqu'elle se jetait volontairement dans un gouffre de pierre acérées, autant éviter la nouveauté. Mais les gens avaient cessé de l'éviter. La louve avait cessé d'être invisible et maintenant, elle en avait peur, mais elle était également furieuse. Pourquoi maintenant, et pourquoi pas avant ? S'ils l'avaient fait, il y a de cela quelques années, aurait-elle toutes ses cicatrices de griffes, de morsure, comme une marque de mâchoire -sa mâchoire- ? Aurait-elle ces cernes bien sombre sous ses yeux de sang, fous par la douleur et les hallucinations ? Aurait-elle des nuits sans répit où les cauchemars ne se tarissaient pas ? Aurait-elle tuer sa soeur, aurait-elle encore un coeur ?

- T'as confiance.

Dit-elle simplement sans en poser la question, et jetant un doute sur l'affirmation. Quand elle parla de la petite d'Oeil, ce dernier parut stupéfait et répondit :

- Ma fille ? Lawyer ou Lily ? Si elle sent le Soleil, ce doit être Lawyer... Tu lui as fait du mal ? *air sombre* Incroyable, n'est-ce pas ? Après le mal que j'ai eu pour installer des espions dans les Clans, voilà qu'ils accueillent de plein gré et en toute connaissance de cause mes propres enfants... Que c'est drôle !! Enfin, tu me diras, le Clan de la Lune a bien accepté de m’accueillir en personne, c'est dire...

- J'ai joué avec elle.

Répondis la femelle avec un petit air malsain qu'elle ne cherchait pas à cacher. Oeil avait l'air bien satisfait de ce qu'il avait fait au sujet des clans et de ses espions. Artémis n'avait jamais vraiment apprécier les procédés discrets et ne pouvait partager cette joie.

- Ca prouve la grande intelligence des clans. Ils seraient capable de disparaître sans que tu fasse d'effort.

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 19:19

- T'as confiance.

Non, pas du tout... Pensa le loup. Winter est bien plus fidèle à la Confrérie que je ne le voudrais. A vrai dire, il est heureux qu'elle n'ai jamais eu besoin de choisir entre moi et ces étranges loups, sinon...
Mais ce genre de discours ne devait pas être prononcé. Il y avait déjà trop de tension à l'intérieur de sa meute, inutile d'en créer de nouvelle. Et puis, il ne pouvait pas se payer le luxe de douter de Winter. Elle en savait tout simplement trop pour ça. OeilTénèbre frémit en pensant à ce qui se passerait si elle venait à le trahir...
Il choisit donc de mentir:

- J'ai une confiance aveugle à Winter, c'est vrai. Mais je sais qu'elle est bien placée. La loyauté de cette louve n'est plus à prouver depuis bien longtemps.

- J'ai joué avec elle.

OeilTénèbre serra les mâchoires. Il comprenait ce que cela signifiait. Il avait déjà eu l'honneur relatif d'assister à un ''jeu'' d'Artémis. L'envie de déchirer la gorge de cette louve à laquelle il venait de sauver la vie était grande... Mais il se retint. Il attendrait de savoir précisément ce que la Sanguinaire avait fait subir à Lawyer avant de la sanctionner... Et si elle aimait souffrir, elle allait être servie.
Il nota dans un coin de sa tête que, tout comme Winter, il faudrait la faire souffrir sans pour autant la mutiler, la louve ayant encore des efforts physiques à fournir pour le bien de sa cause.

- Ca prouve la grande intelligence des clans. Ils seraient capable de disparaître sans que tu fasse d'effort.

Cette phrase plonge OeilTénèbre dans l'hilarité la plus totale.

- Mais c'est exactement ce qui va se passer ! Moi, j'agite tout le monde, je précipite les événements, mais que je sois là ou pas, nous allons vers la guerre. Certes, je jette de l'huile sur le feu, mais ce sont les Clans et leur stupidité qui ont allumées les premières braises.

- Au fait, Artémis, j'oubliais... Tu as droit à ceci, pour ta mission.

OeilTénèbre posa par terre un cristal de Lune, bleu scintillant, qui détonnait sérieusement dans les Terres Mortes.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis

avatar

DCs : Dark // Maelstrom // Kartor // Aile de Nacre // Sanom // Lyra //
Liens : Liens

RPs : RPs

Présentation : Artémis
Points : 15
Date d'inscription : 14/12/2013

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Sanguinaire
En couple avec:

MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   Ven 2 Mai - 21:29

- J'ai une confiance aveugle à Winter, c'est vrai. Mais je sais qu'elle est bien placée. La loyauté de cette louve n'est plus à prouver depuis bien longtemps.

Elle ne répondit rien pour le moment et ne jugea pas utile d'hocher la tête pour lui montrer qu'elle avait comprit. Quand elle avait répondu au sujet de sa fille, elle s'attendait de nouveau à de la colère de la part du loup mais rien ne vint. Elle allait de déception en déception, si ça continuais, elle serait obligé de lui demander directement un supplice. Sans raison valable.

- Mais c'est exactement ce qui va se passer ! Moi, j'agite tout le monde, je précipite les événements, mais que je sois là ou pas, nous allons vers la guerre. Certes, je jette de l'huile sur le feu, mais ce sont les Clans et leur stupidité qui ont allumées les premières braises.

Lança le loup hilare. La femelle étira un nouveau sourire car la guerre était encore une chose qu'elle partageait assez aisément avec le mâle. Tout à coup, ce dernier déposa un cristal bleu aux pattes de la louve.

- Au fait, Artémis, j'oubliais... Tu as droit à ceci, pour ta mission.

La femelle flaira l'objet. Que devait-elle faire de ce truc ? Elle pourrait se poignarder avec un peu de chance avec. Mais non, ce n'était certainement pas pour ça qu'Oeil le lui donnait. Et puis, elle allait en voler dans le clan non alors à quoi bon ?

- Qu'est ce que tu veux que je foute avec ça ?

*******************************



© Cissy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude   

Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance est une île de certitude dans un océan d'incertitude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Terres Neutres :: Terres Mortes-
Sauter vers: