Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hm ? Oui, j'ai quitté la Lune, sa clarté me dérangeait dans mes ténèbres xDD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel
Oh, n'ai pas peur du noir - Seulement de ce qui s'y cache...
avatar

DCs :
Kathleen - Profil - Présentation

Kaiser - Profil - Présentation
Liens : And the shadows keep on changing ~ ♫
Présentation : Première présentation
Modification du personnage
Points : 25
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Age: aDuLtE mAtUrE eT iRrEpPrOcHaBle (5 ans)
Rang: En VoIlA uNe ExCeLlEnTe QuEsTiOn 8D
En couple avec: PoUrQuOi cette question ? Je suis flatté, mais pas intéressé xD

MessageSujet: Hm ? Oui, j'ai quitté la Lune, sa clarté me dérangeait dans mes ténèbres xDD   Lun 22 Sep - 0:00


Gabriel
Evolution du Personnage


Personnality.




Nom : Gabriel

Age : Jeune adulte -> Adulte

Genre : Mâle

Clan : Clan de la Lune -> Solitaire

Rang : Garde -> ///



Modification du caractère.

Gabriel ? Oh, il a bien changé, le Gabriel. Il est loin du loup qu'il était, auparavant. Vous vous souvenez ? Le jeune loup insouciant et stupide a bel et bien disparu, pour laisser place à un adulte plus mature ; plus réfléchi ; plus fourbe ; plus malin aussi. Dieu qu'il adore jouer la comédie ! Maintenant, il hésite moins à aller au carton, mais préfère tout de même éviter. Oh, et, le plus important : il a totalement perdu la raison ; c'est d'ailleurs pour cette raison que vous le verrez toujours aussi hilare, ou qu'il se mettra parfois à éclater de rire. Pour un rien. Ou quelque chose de très glauque. Avant de faire une plaisanterie bien noire et cynique dessus. Il préfère désormais la solitude à la compagnie des autres loups, bien qu'il puisse se montrer plaisantin et aimable avec eux. Enfin, disons, pas totalement hostile. Son côté observateur s'est encore plus développé avec la découverte de son don, ce qui lui permet de se tenir au courant d’énormément de choses sans forcement se montrer. Car oui, Gabriel ne s'occupe que de ses affaire. Pour finir, il voue une étonnante obsession aux louveteaux. Pourquoi ? Ils ont un gout particulièrement délicieux. Il s'est également dégoté une nouvelle manie : sous forme humaine, il aime s'étaler du sang sur le visage, d'une manière telle qu'il semble s'être fait griffer. Oh, et. Ce n'est pas son sang.


Modification du physique

Comme dit plus haut, Gabriel a perdu la tête et a également vieillit, passant de jeune adulte à adulte. Ce sont ces deux facteurs qui sont responsables de ces modifications physique. Tout d'abord, Gabriel a grandit, dépassant maintenant en taille beaucoup des loups qu'il connaissait. Bien sûr, il a également gagné muscle et force, mais ce n'est pas du tout le plus important. Il a énormément maigrit et ses pattes se sont particulièrement allongées. Dans tout ses changements, on peut tout de même noter sa démarche. En effet, notre loup a changé de démarche pour une raison inexplicable, se déplaçant désormais d'une manière oscillant entre le bond et le trottinement, particulièrement silencieux, et le dos extrêmement courbé... Oui, une espèce de démarche de fourbe -w- et, quand il éclate de rire en même temps, une véritable démarche de dément.  Oh, et ses crocs comme ses griffes se sont allongées, aussi. Bah oui, après tout, il a grandit.

Sinon, Gabriel maîtrise enfin la transformation humaine. Enfin, humaine... Sous cette forme, notre loup blanc est toujours aussi grand et maigre. Sa peau est grise, ses cheveux, noirs. Il a gardé ses yeux bleus de loup, mais deux cornes blanches sont apparues sur sa tête. Bien évidement, il n'a pas gardé ni griffes ni crocs, mais ses dents sont pointues, et son sourire, toujours aussi fou.

http://www.zupimages.net/up/14/38/ad2i.gif
http://www.zupimages.net/up/14/38/tzn1.bmp
http://www.zupimages.net/up/14/38/sk5k.jpg


Suite de l'histoire

Bien. Maintenant que nous avons tous compris que Gabriel n'est plus du tout le même, il serait temps de savoir ce qui lui est arrivé.

ET BAM ! Révélation.

Tout cela a commencé alors que Gabriel chassait. Il chassait un cerf, exactement. Assez jeune, et déjà costaud, et pourtant le loup n'était plus à 6 mètres quand une branche, insoupçonnée, avait craquée sous sa patte avant, alertant le cervidé qui s'était enfuit, talonné par le jeune loup blanc.

Jusqu'à là, tout allait bien ; et c'est là qu'arriva l'incident. Pour faire simple, l'animal qu'il poursuivait disparut soudainement. Comme ça. Envolé. C'était comme s'il s'était évaporé ! Gabriel ratissa la zone de fond en comble. Même pour l'excellent pisteur qu'il était, cela lui prit trois heures et enfin, à la tombée de la nuit, il retrouva le cerf. L'animal se trouvait en contrebas d'une grotte, à l'entrée minuscule, presque verticale et dissimulée des plantes, son cadavre  parfaitement au centre du cercle de lumière que le loup avait libéré en écartant les plantes. Mais il n'était pas mort en tombant, se brisant la nuque comme Gabriel le pensait, oh que non. Sa gorge avait été arrachée et jetée dans un coin de la grotte, colorant la sèche et blanche pierre poreuse dont elle était formée.

Mis à part le puis de lumière, la grotte était plongée dans les ténèbres, et aucuns signes n'auraient pu révéler la présence d'une quelconque forme de vie. Enfin, excepté la chose qui avait égorgée le cerf. Perplexe, Gabriel allait s'éloigner de cet endroit afin de rentrer au camp, bredouille et luttant contre sa curiosité et son inexplicable envie d'entrer dans cette grotte, quand il les entendit.
Les murmures.
Ils venaient de la grotte, mais le loup était incapable d'entendre précisément ce qu'ils disaient. Alors, animé par une curiosité féline, le jeune loup blanc se retourna et entra dans la grotte sans hésitation, cédant à l'appel de ce lieu.
Les ténèbres l'entourèrent. Les murmures cessèrent.
Et Gabriel se souvient de pourquoi il avait peur du noir.

Gabriel passa la nuit entière dans cette grotte. Il n'en ressortit qu'à l'aube, tremblant et en état de choc ; il retourna au camp, bien sûr. Mais il se comportait comme un fuyard, sursautant au moindre bruit, évitant les conversations, en parfait paranoïaque.
Et puis il se calma. D'un coup. Dans un fou-rire, le loup passa de la terreur à l'hilarité la plus improbable. La nuit qu'il passa fut peuplée de murmures et de voix et, dès l'aurore, il sortit du camp, droit vers la grotte toujours aussi bien dissimulée. Dans le halo de lumière, le cerf avait totalement disparu, mais des traces de pattes de loup jonchaient le sol - comment avait-il réussi à sortir ? Mystère.
Le loup sourit, rendant ainsi son dernier sourire saint d'esprit, et redescendit dans la grotte.
Il ne donna plus signe de vie pendant un mois.

Quand il revient au camp, quatre semaines plus tard, et sans raison apparente, Gabriel avait changé. Il se promena dans le camps comme un étranger, un mélange de curiosité et d'amusement sur le visage, tout en souriant et en se déplaçant de cette fameuse démarche. Il resta longtemps auprès des louveteaux, comme il le faisait autrefois, les regardant avec avidité, et puis sortit à nouveau du camp.
Il répétât ce manège plusieurs fois les jours suivants, à différentes heures, et finit par disparaître pour de bon avec un des louveteaux.
Ils ne revinrent plus jamais.

Gabriel vivait désormais dans cette grotte, ayant découvert d'autres sortes d'amusements, s'améliorant grâce à ce qu'il s'était découvert, passant souvent des journées entières à écouter les murmures, seul, ou presque, dans le noir, perdant parfois même la notion du temps. Il ne s’intéressait plus à rien d'autre qu'à lui même, et cela lui convenait parfaitement. Qu'était devenu les clans ?
Qu'importe !
Ce petit était délicieux.



*******************************


LET'S KILL TONIGHT !


Show them all you're not the ordinary type !


Cadeaux et Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
 
Hm ? Oui, j'ai quitté la Lune, sa clarté me dérangeait dans mes ténèbres xDD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il nous a quittés.
» Un soir de pleine lune
» En fait, elle ne nous a jamais quittés.
» Les taches de la lune
» Comprendre la lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Administration des Personnages :: Présentations et Postes Vacants :: Présentations Validées :: Solitaires-
Sauter vers: