Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Sam 27 Juin - 2:00

Kaiser regarda la verte plaine devant lui, qui semblait s'étendre à l'infinie. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il avait quitté Aile de Nacre à la frontière du territoire du « clan de la lune », et il n'avait pas l'impression d'avoir franchement avancé, cette fichue plaine ne dévoilant pas sa fin. Seuls le village sur sa droite et la forêt sur sa gauche, qui semblaient se rapprocher dangereusement de lui, attestaient qu'il avançait.
Le vent chantait et dansait à ses côtés, le tirant par le pelage et le poussant de temps à autre à droite ou à gauche. Au début, le loup noir n'avait pas fait attention à cela, puis le vent s'était amplifié, et il avait manqué de tomber, peinant de plus en plus à avancer.
La paisible plaine n'était désormais plus qu'un océan furieux et déchaîné, essuyant une pluie torrentielle et balayé par de fortes rafales empêchant Kaiser d'atteindre son but.
Alors qu'il luttait pour avancer, sa fourrure plaquée par l'eau et le vent contre son corps tremblant de froid, l'idée lui vint qu'il s'agissait peut-être d'une tentative de ces prétendus dieux pour le stopper dans sa quête. Un rictus, mélange d'amusement et de mépris, apparu sur son visage, et il chassa cette idée saugrenue de son esprit.
Les dieux n'existaient pas.
Un orage des plus violents éclata alors, meurtrissant de grêle la chair du pauvre loup.

Malgré tout ses efforts pour marcher droit, le loup noir finit par se rendre compte que le vent l'avait peu à peu, bourrasque par bourrasque, fait dériver de son but : l'animal longeait désormais la forêt qu'il avait aperçue sur sa gauche. La posture digne mais dans un état pitoyable, Kaiser préféra s'abriter sous les arbres plutôt que d'affronter la tempête. Un tel détour l'énervait mais il n'avait pas d'autre choix. Une fois sous le couvert des arbres, le loup noir s'ébroua, puis s'enfonça dans les profondeurs de l'endroit.

Ce n'était pas une forêt, comme le laissait supposer la lisière, mais un marais. L'eau ne tombait pas du ciel mais envahissait le sol, le transformant en une affreuse bouillie spongieuse qui collait aux coussinets du canidé et manquait de le faire glisser à chaque pas. Les buissons et autres arbustes étaient encore nombreux, mais certains étaient assez écartés pour former une sorte de passage. Serrant les mâchoires et grommellant, il s'y engouffra.

- Des mouches aux mains d'enfants espiègles, voici ce que nous sommes pour les « dieux » ; ils nous tuent pour s'amuser.

Après avoir progressé à travers les buissons, sa fourrure séchant peu à peu, Kaiser se retrouva dans un endroit spacieux, qu'il prit même pour l'air libre pendant quelques instants. D'immenses arbres parsemaient l'endroit, leurs branchages servant de plafond et empêchant la tempête de pénétrer dans ce qui aurait pu ressembler à un sanctuaire. Si, au pied des arbres,on trouvait de purs marécages, le centre de cette sorte de clairière était empli par un petit lac à l'eau limpide malgré l'endroit.
Le solitaire s'avança doucement puis, constatant qu'il n'y avait personne, baissa la tête et se désaltéra.

Un craquement se fit entendre au loin mais résonna dans l'espace, et le loup gris se redressa subitement, sur ses gardes. Il savait se trouver en territoire dit "neutre" mais, décidément, il semblait impossible de rester seul bien longtemps sur ce continent.


[[ Désolée, le texte est complètement foiré. J'ai dû m'y prendre à plusieurs fois et le moral était pas pour aider à écrire clairement. Je me rattraperais sur les prochains posts, promis. ]]

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Sam 27 Juin - 21:13

Avec le superbe soleil qui avait régner sur la plaine verdoyante pendant toute la journée, difficile de se dire que tout allait mal se conclure. Kartor était partit tôt en chasse, seul comme d'ordinaire et le voilà à présent bien loin de son royaume, dans les Terres Neutres. Ces derniers temps, il faisait des chasses abondantes. Le Clan de la Lune ne manquait pas de réserve. Les loups vivaient bien. Aujourd'hui de ce fait, le loup au pelage rouge et noir se permettait une allure plus au ralentit. Il s'était chassé il y a quelques heures un beau lièvre et n'avait fait qu'une bouchée de lui. A présent, le loup se dorait au soleil sur un rocher. Cette sensation de vide autour de lui, cette solitude tant recherchée, il était bien heureux de l'avoir trouvé. Car si la vie au Château de l'Ombre était agréable, il y avait beaucoup trop de monde pour ce solitaire dans l'âme.

Alors que le ciel était encore bleu, le soleil encore scintillant, le loup se remit en route après une bonne sieste bien méritée. Où aller à présent ? Il n'avait pas de but précis. Tout ce qu'il voulait, c'était sa petite tranquillité. Par moment, on pouvait se demander vraiment s'il faisait partit d'un clan. La réponse lui était évidente, surtout qu'il donnerait sa vie pour défendre les siens. Mais cela ne faisait pas de lui quelqu'un de sociable pour autant. Et lui même savait qu'il ne plaisait pas à beaucoup de monde. Il ne cherchait pas à plaire. Il ne faisait que son devoir, c'était simplement dommage de ne pas être considérer à sa juste valeur...

Les trois maillons de chaîne qui pendaient à son large collier tambourinait sur son poitrail alors qu'il avançait d'un pas sûr et décidé dans la vaste plaine où l'herbe haute lui frôlait presque le ventre. Il n'était déjà pas loin des marais lorsqu'un vent encore léger vint lui souffler dans son épais pelage. Les longs poils de son encolure plièrent sous l'effluve. Des nuages s'étaient rapidement formé dans le ciel mais rien encore ne paraissait menaçant. Pourtant, Kartor s'était arrêté. Il leva son museau vers les cieux, il semblait flairer l'approche de la tempête. Son sixième sens était pas mal développé. Contemplant l'horizon, il se rendait bien compte que d'autres nuages s'approchaient, plus sombres, tandis que le vent s'amplifiait.

- Hum...fit le guerrier en plissant le regard avant de se tourner vers la lisière des marais.

L'idée d'aller là dedans n'était pas pour lui plaire mais il sentait la tempête venir et savait qu'il n'aurait pas le temps de se trouver un abri avant sa venue. Tant pis, il fallait faire avec ! Les marais étaient suffisamment bien protéger pour que les bourrasques ne pénètrent pas en leur sein. A condition de s'y enfoncer un peu. Sur ce, le loup s'y rendit. Une fois à l'ombre des arbres imposants, couvert de lichen, il n'entendait déjà plus le souffle du vent, à peine celui de la pluie qui venait tout juste de commencer à tomber. C'était moins une ! Il ne lui restait plus qu'à attendre que cela passe. S'aventurant plus en profondeur, il sentit bientôt ses pattes coller sur la mousse gluante qui recouvrait les parcelles de terre de ce véritable bayou. Sentir ses pattes s'enfoncer dans la vase lorsqu'il n'avait pas d'autres choix que de marcher dans d'énormes flaques faisait râler le loup qui répugnait de cette sensation.

- Les marais sont vraiment un endroit dégoûtant ! grommela t-il avant de sauter sur un bout de terre sèche.

La pluie s'entendait mais paraissait lointaine. Cependant, on pouvait entendre à quel point elle était forte. Quitte à choisir entre être ici et dans la plaine, Kartor avait difficilement le choix. Se retrouver sans abri avec une tempête aussi violente pourrait se révéler très dangereux et bien que le guerrier n'avait pas peur du danger, pourquoi prendre des risques inutiles ?

- Mais quand diable cet orage va t-il cesser ? poursuivit le mâle irrité, je commence à en avoir marre de marcher dans cet endroit visqueux, plein de moustiques et de mauvaises odeurs !

Au bout d'un moment, il se retrouva face à une barrière de buisson, qu'il franchit cela dit, sans aucun mal, faisant craquer quelques branches sur son passage. Mais sitôt tirer de là, il aperçu une silhouette canine au loin, un loup noir qui lui était inconnu, qui se tenait près de l'eau.

- Qui est-là ? lança alors le guerrier sur la défensive.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Lun 29 Juin - 0:51



- Qui est là ?

La voix forte et grave de l'inconnu avait retentie dans tout l'endroit, amplifiant la méfiance qu'elle dégageait. Eh bien, si lui aussi était sur la défensive, la discussion entre les deux loups serait de courte durée. Le problème était que Kaiser était incapable d'en déterminer l'issu. Il ne souhaitait pas le moins du monde se battre, personne profondément pacifique, mais ce n'était pas forcément le cas de l'inconnu. Tant pis pour lui. Qui cherche trouve et qui trouve pleure.

Kaiser s'était souvenu des paroles de la bêta qu'il avait rencontrée : les solitaires n'étaient pas bien vu par tout le monde ici bas. Une attitude méfiante, bien que c'était celle que souhaitait adopter le loup noir, aurait pu être prise pour agressive voire menaçante, ce qu'il ne cherchait pas le moins du monde. Il se tient donc droit, les muscles tendus mais sans aucune autre trace de menace apparente. Calme mais prêt à agir.

- Rien de plus qu'un loup pacifique. Mais laissez-moi vous retourner la question.

L'animal qui avait parlé était un grand loup noir qui arborait un pelage noir avec des traces rouges, ainsi que des taches grises que Kaiser reconnue comme étant de lourdes chaines. Il avait surgit d'une haie de buissons du même genre que celle que le solitaire avait lui-même franchit un peu plus tôt. Malgré la distance et la pestilence du marais, quoique atténuée autour du lac, Kaiser percevait une odeur qu'il avait apprit à identifier ce matin-même.

Ce loup faisait partie du clan de la lune. Un frisson parcouru le loup avant de terminer dans ses vestiges d'ailes, comme si cette douleur lui permettait de mieux réfléchir : peut-être était-ce Aile de Nacre qui était la responsable de la présence de ce loup ? Elle avait semblé aimable et avait prétendue l'aider, mais peut-être l'avait-elle volontairement envoyée dans cette direction afin de lui tendre un piège ? On ne pouvait pas faire confiance aux louves de toute manière ! Alors qu'il regardait le mâle noir et la puissance qui s'en dégageait, sachant parfaitement qu'il peinerait à le battre si cela devait arriver, Kaiser se persuadait involontairement que celui-ci était ici pour se débarrasser de lui, oubliant que si la louve avait voulue sa mort, elle n'aurait eu qu'à le conduire jusqu'à son camp. Son regard, à la fois bleu et violet, se durcit. Personne ne l'arrêterait.


*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Lun 29 Juin - 17:47

La simple silhouette noire qu'il pouvait voir au loin ainsi que l'aura d'un Solitaire n'était pas pour plaire au loup du Clan de la Lune. Sur le coup, il avait tout de suite pensé à OeilTenebre qu'il n'avait jamais vraiment pu supporter. Enfin, disons plutôt qu'il s'en était toujours méfier et ce, qu'importe ce que l'alpha de la Meute de l'Ombre pouvait faire pour prouver sa bonne foi. Mais le guerrier changea immédiatement d'avis lorsqu'un éclair blanc traînant sur le corps de l'étranger lui tilta le regard avant de croiser les prunelles bleutés de l'autre loup. Il savait désormais qu'il avait affaire à un individu parfaitement inconnu. Il ne portait pas l'odeur d'une meute quelconque. Ce loup devait être vraiment solitaire de chez solitaire. Etant dans les Terres Neutres, le loup noir et rouge n'avait aucune excuse valable pour déclencher un combat. Il trouvait cela un peu dommage d'ailleurs. Sa passion pour se battre était presque légendaire. M'enfin bon, rien n'indiquait encore qu'il n'allait pas se battre avec ce loup dont il ignorait tout. Avec les Solitaire, on pouvait s'attendre à tout !

Kartor se dégagea du buisson qu'il avait traversé pour arriver ici, les coussinets encore un peu recouverts de vases qui se détachait de son pelage pour rester collé sur le sol mousseux de la rive de ce lac marécageux. Ses imposantes griffes noires l'aidait à mieux adhérer sur ce sol quelque peu glissant. Ses iris aussi flamboyantes que des crachats de laves d'un volcan en éruption fixaient l'inconnu sans ciller, le scrutant avec méfiance. L'inconnu le toisait aussi du regard, et gardait une allure droite et sûre face au guerrier qui réclama alors son identité.

- Rien de plus qu'un loup pacifique, répondit alors le mâle noir, mais laissez-moi vous retourner la question.

Le loup noir et feu s'avança encore un peu de l'individu, n'imposant pas la même distance que ne l'avait fait Aile de Nacre, ne craignant rien de lui car était certain de remporter toute bataille qui viendrait à éclater. Une fois assez près de l'autre loup pour mieux le voir, le regard du guerrier s'attarda sur les attributs manquant du solitaire qu'il avait deviné par la présence de moignons blanchâtres. Il n'allait pas baisser sa garde pour autant. Ceci dit, il bomba le torse avant de répliquer avec assurance et fierté :

- Mon nom est Kartor, guerrier du Clan de la Lune !

Il marqua une pause, jetant un oeil aux alentours, les sourcils froncés, les sens en alerte, avant de reposer le regard sur l'inconnu.

- Qu'est-ce qu'un loup comme toi fait dans un endroit pareil ? demanda t-il alors d'une voix forte.

Bien évidemment, il savait que ce loup était parfaitement en droit d'être ici. C'étaient les Terres Neutres après tout, là n'était pas la question. Mais quand bien même, même un loup solitaire devrait avoir assez d'amour propre pour ne pas traîner dans ce genre d'endroit par plaisir. Les marais, généralement, on y était pas par plaisir.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 30 Juin - 1:08


Alors que le loup bicolore s'approchait de lui, Kaiser distinguait les muscles de celui-ci, de plus en plus imposant. Bien. Il avait définitivement bien peu de chance face à ce canidé, si celui-ci décidait de lancer l'affrontement. Mais, aussi malheureux que cela était, Kaiser avait dépecé et chassé bien des loups, et leur anatomie ne lui était pas étrangère. Il ne ressortirait certes pas intact d'un combat, mais son adversaire non plus. Il se le jura, ses yeux calmes posés dans ceux, enflammés, qui lui faisait face.

- Mon nom est Kartor, guerrier du Clan de la Lune !

L'air satisfait et orgueilleux, quand Kartor, car c'était son nom, prononça cette phrase, déplu fortement au loup noir. Le solitaire n'aimait pas la vantardise, et encore moins l'air supérieur qu'osait prendre ce loup. Mais qui croyait-il être ?! Alors Kaiser para son âme de toute la noblesse possible.

- Je me nomme Kaiser. Il marqua un temps, lançant à Kartor un regard des plus pénétrants. Précurseur de vérité.

Ses paroles prirent une intonation profonde autant qu'étrange, à laquelle même l'auteur ne s'attendait pas. S'il fut étonné en s'entendant parler ainsi, il n'en montra rien, d'une étonnante maîtrise de lui-même dont il avait incapable de faire preuve face à Aile de Nacre, et qui l'étonnant tout autant que ses paroles. Mais était-ce à cause de l'attitude de Kartor ou à cause du simple fait que la bêta fut une femelle ? Il y songerait plus tard.

- Quant à votre clan, je l'avais deviné. J'ai rencontré votre bêta il y a peu.

Il avait décidé de garder le vouvoiement malgré le fait que le loup rouge et noir ne se soit pas embarrassé de cette formalité. Après que le guerrier du clan de la lune eut posé son regard sur les vestiges d'ailes de Kaiser, ce qui lui déplut fortement mais qu'il comprenait, il regarda aux alentours, sûrement étonné de la présence du solitaire en ces lieux. Le fait qu'il l'ai quitté du regard, erreur que ne fit pas Kaiser, l'étonna. Il n'en dit rien.

- Qu'est-ce qu'un loup comme toi fait dans un endroit pareil ?

Si la méfiance du loup noir était presque palpable, malgré son étrange calme apparent, les muscles de Kartor, eux, étaient bien visibles, aussi Kaiser choisit-il de répondre de la manière la plus appropriée. Ou du moins, il essaya.

- Et que fait un loup de clan comme vous en cet endroit ? Il désigna de la tête son pelage noir encore mouillé. Pour peu que vous ayez aperçu le ciel il n'y a pas longtemps, la raison vous paraîtra évidente.

La voix du solitaire se serra sur ces derniers mots. Il n'avait aucune raison de ne pas penser que Kartor ne l'avait pas attendu ici sur un ordre de sa bêta, et observé les alentours afin de savoir si Kaiser était bien seul ou non. Peut-être ce loup voulait-il le ramener, ou pire, le tuer... Dans ce cas, il faisait un bien mauvais assassin. Malgré un frisson venant de ses os sortis et qui le parcouru, Kaiser resta droit.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 30 Juin - 21:54

- Je me nomme Kaiser. Précurseur de vérité.

Kartor avait défier le regard de l'autre loup de ses prunelles volcaniques. Qu'elle étrange façon de se présenter. Pour qui se prenait ce loup à s'imposer pareil titre ? Que cela signifiait-il ? Sur quel genre d'énergumène le guerrier était-il encore tombé ? Ce n'était pas croyable les individus tordus qu'il pouvait croiser parfois ! Sur ce, il prit un nouveau temps à observer le mâle noir dénommé Kaiser sous un autre angle avec ces biens maigres informations. En plus de ces paroles étranges, il devait reconnaître que ce qui frappait le plus aux yeux était sans aucun doute ce qui manquait dans le dos du canidé. Kartor n'était pas le loup le plus malin du monde, et n'était pas ailé. Mais il faudrait vraiment être un cancre pour ne pas deviner en cet instant qu'à la place des os qui dépassaient des omoplates du loup se trouvaient jadis des ailes. Un loup habitué à planer dans les airs soudainement cloué au sol était rarement un loup heureux. Kartor le devinait en observant les siens qui vadrouillaient au gré des courants aérien avec Brume comme meilleur exemple.

Le loup noir et rouge n'avait jamais au grand jamais envier ces attributs célestes. Il était né sans et avait su se forger une réputation parfaite sans. Il avait su s'endurcir, il savait se battre et surtout vaincre et ce, sans la moindre aide ailée. Chacun vivait sa vie comme on dit. Ce n'était pas parce qu'on avait des ailes qu'on était plus fort. Cela dit, si le loup noir venait d'en être priver, cela avait dû sans douter le priver d'une part de lui même importante, sauf peut-être si c'est depuis qu'il était tout petit.

- Précurseur de vérité ? répéta le guerrier de la lune, explique-toi.

D'un naturel curieux, Kartor voulait néanmoins savoir de quelle vérité il parlait. Mais peut-être que cela était personnel.

- Quant à votre clan, je l'avais deviné. J'ai rencontré votre bêta il y a peu.

Tiens ? Il avait employé le vouvoiement. Kartor le remarqua et s'en étonna un peu. C'était pas souvent qu'on lui parlait de la sorte. Cela dit, comme d'habitude, il n'en avait cure au final. Aile de Nacre ? Vraiment ? Ce loup n'était donc pas inconnu au clan ? Mais dans quelle circonstance ? Bonnes ou mauvaises ? Avait-il échapper à une attaque justifiée de la bêta ? C'était ce que le loup de la lune aurait tendance à penser. Pourtant, le mâle noir n'avait aucune plaie sur le corps, vestige d'un récent combat et Aile de Nacre était pourtant pas une souche quand il s'agissait de se battre.

- Ah oui ? répliqua alors Kartor, et par quel heureux hasard ?

Lui demander était risqué. Le loup pouvait toujours lui mentir. Mais bon, il connaissait tout de même mieux Aile de Nacre que ce vagabond. Par la suite, le guerrier demanda au loup ce qu'il faisait dans le coin. Ce dernier répondit alors :

- Et que fait un loup de clan comme vous en cet endroit ? Pour peu que vous ayez aperçu le ciel il n'y a pas longtemps, la raison vous paraîtra évidente.

Certes. Il fuyait donc aussi la tempête ? Mais lui n'avait pas eu l'occasion de s'abriter avant le déluge. Le loup noir désigna même son pelage mouillé pour le prouver. Kartor devait se laisser conquérir par l'évidence même. Quand à la question que Kaiser lui renvoya, le guerrier répliqua :

- Mouais, c'est pareil pour moi.

Il gardait un ton hargneux dans sa voix, qui était de toute façon le ton qu'il employait tous les jours. Pour le moment, le guerrier se montrait distant et froid avec ce nouveau venu.

- Et d'où tu viens ? finit-il par demander.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mer 1 Juil - 18:16


- Précurseur de vérité ? Explique-toi.

Par ses paroles, Kaiser avait réussi à piquer au vif la curiosité du mâle noir et rouge, et cela l'étonnait autant que cela l'agaçait. Ce titre aux allures prophétesses n'était que le fruit du désagrément qu'il avait ressenti en entendant le guerrier se vanter de son rang. Il semblait maintenant au solitaire que ce titre lui collerait comme la vase aux coussinets, et qu'il allait être obligé de jouer un rôle vis-à-vis de Kartor. Trop tard pour se désengager. Avec un peu de chance, il ne croiserait plus jamais ce loup.

- Une vérité que vous vous dissimulez vous-même. Lié à vos clans, liée à la guerre...

Kaiser fit de son possible pour reprendre le même ton qu'il avait malgré lui utilisé quelques minutes auparavant. Son regard calme et bleuté était planté dans celui, embrasé, du guerrier. Alors que l'un reflétait les rudes hivers et les sourdes douleurs, l'autre retranscrivait la fureur des combats sur lesquels il s'était autrefois posé.

- Mais cela n'a pas d'importance pour le moment. Mais dites moi, Kartor, que penses-tu des dieux ?

Concentré à paraître naturel, il ne fit pas attention et passa du vouvoiement au tutoiement, rendant la discussion plus personnelle que ne le laissait voir les deux loups, froids et distants envers l'un et l'autre. Mais Kartor revient alors sur sa rencontre avec la bêta, et enchaîna les questions. Cet interrogatoire forcé commençait déjà à porter sur les nerfs du loup noir qui peinait pour ne pas apparaître trop tendu. S'il avait été un arc bandé, la flèche aurait fait le tour de la terre.

- Ah oui ? Et par quel heureux hasard ? Et d'où tu viens ?

- Venant du Sud, je me suis égaré en ces terres qui m'étaient inconnues ; Aile-de-Nacre m'a portée son aide et remit sur le droit chemin

"Qui m'a mené de manière totalement hasardeuse vers un grand guerrier menaçant du même clan" rajouta-t-il dans sa tête. S'il voulait croire qu'il y eu de bons loups en ces terres, sa méfiance croissante ne pouvait même pas envisager l'idée. Peut-être serait-ce le cas, un jour ou l'autre. Mais quand on se trouvait au fond d'un marais avec pour seule compagnie un loup aussi musclé que grognon, cela était dur à croire. Kartor ne s'était pas encore montré hostile. Pas encore.
Kaiser n'était sûr que d'une chose : son voyage serait long.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Jeu 2 Juil - 21:14

Eh oui, trop tard pour Kaiser, mais Kartor, malgré les apparences, était un loup relativement bien curieux. Il y avait de quoi être curieux devant un loup aussi étrange que le noir qui se trouvait devant lui. Ce n'était pourtant pas le premier Solitaire qu'il croisait, mais c'était bien le premier à lui répondre de la sorte. Après, le guerrier se doutait que l'étranger avait dit ça pour se donner des grands airs. Sait-on jamais, avec ces solitaires, il fallait s'attendre à tout ! Si ça se trouve, ça ne voulait rien dire du tout. Au dessus de la tête des deux mâles, on pouvait entendre la fureur de la tempête, le vent éloigné de la plaine, la pluie qui s'acharnait sur les épais feuillages des arbres marécageux qui ne laissaient passer aucune goutte. Les oreilles de Kartor s'agitèrent à l'approche de moustiques enquiquinants désireux de le piquer aux endroits les moins fourni en pelage. Ces insectes n'avaient pas la tâche facile avec la fourrure épaisse du guerrier de la lune.

- Une vérité que vous vous dissimulez vous-même. Lié à vos clans, liée à la guerre...

Kartor leva un sourcils. Décidément, ce loup était bizarre. Ce n'était ni le premier ni le dernier cela dit. Le loup noir et rouge ne répondit rien, bien que l'autre loup n'avait pas satisfait sa curiosité, il décida de laisser tomber, jugeant cela pas si important que ça. Qu'est ce que les Solitaires en avaient à faire des clans et de la guerre après tout ? Cela ne les concernait pas le moins du monde.

- Mais cela n'a pas d'importance pour le moment. Mais dites moi, Kartor, que penses-tu des dieux ?

Voilà autre chose, pensait le guerrier devant cette question subitement posée par le Solitaire. Kartor n'avait cependant pas fait attention au tutoiement tout aussi soudain du loup. Il était après tout plus habitué à cela et ne le remarquait donc que si on passait au vouvoiement.

- Les dieux ? répéta le guerrier, quelque peu déconcerté par cette soudaine question, que veux-tu que j'en pense ?

A vrai dire, le guerrier, bien qu'il croyait en eux, ne faisait pas tant que ça attention à leur existence. Que pouvait-il faire après tout ? Il ne passait pas sa vie à les prier. Il savait juste qu'ils étaient là, en guerre, que les loups se battaient pour eux. Kartor, bien évidemment, était du côté de la lune et avait sa préférence dessus. Mais s'il risquait sa vie, c'était surtout pour son propre clan que vraiment pour la déesse Nekar. Après tout, c'était le Clan de la Lune qui lui avait sauvé la vie quand il était louveteau. Un parfait inconnu tel que Kaiser n'avait pas besoin de connaître le fond de ses pensées après tout.

- Venant du Sud, je me suis égaré en ces terres qui m'étaient inconnues ; Aile-de-Nacre m'a portée son aide et remit sur le droit chemin, répondit alors le Solitaire.

Eh bien, il avait eu de la chance de ne pas être tombé sur Pandore, ni même Kartor tout court d'ailleurs. Aile de Nacre était une bonne bêta, peut-être un peu trop charitable au goût du guerrier. Enfin, au moins, le solitaire la connaissait en bien et non en mal, c'était déjà ça. Kartor hocha la tête à la réponse du Solitaire.

- Du Sud ? Terres du Sud ? demanda t-il.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Sam 4 Juil - 1:59


A cet instant, Kaiser ne pu se cacher lui-même la vérité. Cette rencontre l'avait ennuyé, lui le solitaire, et la présence de ce loup musclé ne lui plaisait pas le moins du monde. Il semblait fier de ses muscles et ne penser qu'avec ça. Cela se voyait dans chacun de ses paroles - il espérait pouvoir se batte contre Kaiser. De quoi était-il possible de parler avec un loup comme ça ?

- Les dieux ? Que veux-tu que j'en pense ?

- Oh, pas mal de chose. Tu pourrais ne pas y croire par exemple ; en faire des êtres purs comme des êtres corrompus. Comment pourrais-je savoir ?

Le Solitaire était redevenu le loup que l'on connaissait. Méfiant, distant. Il ne fallait néanmoins pas confondre cela avec de l’asociabilité, oh que non ! Aussi étonnant que cela puisse paraître, le loup noir aurait été ravi d'avoir un ami, quelqu'un de proche en lequel il aurait pu avoir totalement confiance et sur lequel il aurait pu se reposer et se confier. Mais en attendant que de tels loups existent, Kaiser passerait pour un mal-aimable de haut-niveau.

La réponse qu'il donna, ce résumé de sa rencontre avec la bêta, sembla plaire au guerrier de la lune - comme si son bon plaisir importait à Kaiser ! La tempête, qui faisait toujours rage bien au-dessus d'eux, le découragea néanmoins de 'en aller. Du moins pour le moment. L’interrogatoire allait continuer.

- Du Sud ? Terres du Sud ?

- Exact. Là où tout est gris, morne et froid. Mais je ne vois pas en quoi cela pourrait t'intéresser... Mais toi d'où viens-tu ? Parle moi de ces terres. Ce n'est pas comme si la tempête comptait s'arrêter de suite.

A défaut de pouvoir écourter la discussion, ce que le solitaire noir aurait rêvé de faire afin de se mettre à l'abri, mieux valait en profiter pour apprendre le plus de chose possible. Se trouvant à une distance respectable de Kartor, qui lui aurait permis de se redresser soudainement si un combat avait lieu, Kaiser s'assit finalement sur un coin de terre à peu près sec, tirant sur ses excroissances osseuses. Il avait beau ne pas être vieux, l'humidité de l'endroit jouait avec ses os à nus sur son dos, titillant les nerfs qui s'y trouvait.
Mais il finirait pas s'y habituer. Il en était sûr. Un jour ou l'autre.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Sam 4 Juil - 20:53

- Oh, pas mal de chose. Tu pourrais ne pas y croire par exemple ; en faire des êtres purs comme des êtres corrompus. Comment pourrais-je savoir ?

Kartor plissa les yeux.

- C'est étrange, tu le demande comme si tu n'y croyais pas d'office, dit-il alors, beaucoup de Solitaires n'y croient pas. Moi si comme la majorité de mon clan.

Il ne pouvait que y croire. Il possédait le pouvoir des Cristaux Célestes que les dieux offraient aux clans. Quand la patte divine se tendait vers soi, on ne pouvait pas l'ignorer. De plus, il suffisait de voir les dégâts que les dieux ont causés sur les Terres d'Archange pour savoir qu'ils existaient. Kartor était un peu désemparé de la question. Il n'avait jamais vraiment songé aux dieux. Il ne pouvait qu'espérer que les choses s'arrangent entre eux parce que c'étaient à eux qu'on devait la guerre actuellement. Mais après, ce qui se passait entre les dieux, personne n'y pouvait rien.

- Pourquoi tu me demandes ça ? demanda le guerrier noir et feu.

Il demanda également par la suite des précisions sur la provenance du Solitaire et ce dernier répondit :

- Exact. Là où tout est gris, morne et froid. Mais je ne vois pas en quoi cela pourrait t'intéresser... Mais toi d'où viens-tu ? Parle moi de ces terres. Ce n'est pas comme si la tempête comptait s'arrêter de suite.

- En effet mais l'endroit d'où je viens ne regarde personne. Le Clan de la Lune n'est pas mon clan natal, c'est tout ce que tu as à savoir. De toute manière, ça n'a pas d'importance car cela fait de longues années que j'en fais partis.

Les deux loups affichèrent des attitudes très méfiantes. C'était surprenant de voir qu'ils parvenaient néanmoins à échanger des paroles. Enfin, pour Kaiser, certes, il était méfiant et distant. Pour Kartor, il était simplement asocial, et ce n'était pas une vie dans un clan qui allait changer ça. Peut-être même l'avait-elle poussé à ça, car au fond de lui, il avait toujours été une âme solitaire. Restera t-il à jamais membre d'un clan ? Qu'est-ce que l'avenir pouvait réserver à un loup tel que lui ? Sa fidélité à la lune était égal à ses désirs solitaires. Que deviendront ses instinct guerriers si jamais la paix venait à exister en ce monde ?

- Et ces terres, il me semble que c'est à toi de les découvrir, ajouta le mâle, toi qui vient des Terres du Sud, que cherches-tu par ici ?

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 7 Juil - 16:29


La réponse du Solitaire sembla déplaire au fier guerrier du clan de la lune. Kaiser ne comprit pas pourquoi, mais s'en fichait également.

- C'est étrange, tu le demande comme si tu n'y croyais pas d'office. Beaucoup de Solitaires n'y croient pas. Moi si comme la majorité de mon clan.

Bien. Kartor venait de lui révéler plus d'informations que le loup noir lui-même ne le souhaitait. Il y repenserait en détail plus tard, mais voila qui pourrait se révéler des plus utiles. Bah, il verrait bien.

- Beaucoup de solitaires n'y croient pas. En quoi ma réponse est-elle étrange ? Si les Dieux existent, alors... Ils ont intérêt à avoir une bonne excuse.

Mais la discussion quitta alors le domaine du divin pour repartir sur des futilités. Parler ainsi à ce loup, discutant avec lui, n'était pas quelque chose de familier, pour Kaiser. Une partie de son être lui insufflait de s'en aller d'ici, malgré la tempête qui faisait rage, afin de ne se retrouver qu'avec sa vieille amie la solitude. Mais une autre partie lui conseillait d'attendre la fin de ce cataclysme en essayant d'en apprendre le plus possible sur ce loup et son clan. Le souvenir de la douleur engendrée par les éléments quand ils se heurtaient à ses ailes lui fit choisir la seconde possibilité. Ces morceaux d'os qui dépassaient de son dos étaient un véritable problème. Non seulement Kaiser n'y était pas encore parfaitement habitué, mais en plus la douleur irradiait de cette partie de son corps et ne l'avait pas quittée. Il se souvient du couteau de son frère, raclant la chair pour atteindre l'os, et frissonna.

- En effet mais l'endroit d'où je viens ne regarde personne. Le Clan de la Lune n'est pas mon clan natal, c'est tout ce que tu as à savoir. De toute manière, ça n'a pas d'importance car cela fait de longues années que j'en fais partie.
Le guerrier marqua une pause. Et ces terres, il me semble que c'est à toi de les découvrir. Toi qui vient des Terres du Sud, que cherches-tu par ici ?

Pendant quelques instants, les yeux de Kaiser semblèrent plus profonds que l'océan. La vérité. Voila ce que Kaiser cherchait. La vérité et la justice. Révélation et paix. Tout cela aurait été bien trop long à expliquer au guerrier noir et rouge, qui aurait sûrement demandé de plus amples explications après cela. Le solitaire décida de rester morne et sobre dans sa réponse. Sa voix résonna à nouveau, mais sans les intonations étranges du précurseur de vérité.

- Je cherche à me rendre au Dôme d'Archange.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Jeu 9 Juil - 20:49

- Beaucoup de solitaires n'y croient pas. En quoi ma réponse est-elle étrange ? Si les Dieux existent, alors... Ils ont intérêt à avoir une bonne excuse.

Eh bien, c'était étrange car en dépit de la méfiance que lui portait le loup solitaire, ce dernier s'était permis de lui demander quelque chose de totalement hors sujet. Mais Kartor, bien qu'il n'aimait pas les conversation et préférait cent fois être seul qu'accompagné, ne pouvait s'empêcher d'analyser malgré tout les paroles du loup noir. Qu'importait que les Solitaires ne croient pas aux Dieux. Kartor aurait pu en faire autant s'il ne faisait pas partit d'un clan. Mais ce n'était pas le cas et il possédait le pouvoir que les dieux, ou du moins la déesse lunaire lui offrait. Comment ne pas y croire après ça ? Cela ne voulait pas dire qu'il approuvait me Conflit Astral ou même la guerre entre les deux clans. Kartor adorait se battre, certes, mais quand il pensait pour le peuple des loups, il savait qu'il valait mieux pour tout le monde que la guerre n'existe pas. Il pensait aux familles et autres innocentes victimes qu'elle pouvait faire, aux humains en voie de disparition par sa faute...

- Une bonne excuse ? interrogea le loup noir et rouge.

Kaiser n'avait pas dit ça au hasard. Il en voulait à des dieux auquel il ne croyait pas. Une plainte de sa vie. La trouvait-il injuste et rejetait le tout sur les divinités de ce monde ? Kartor jeta un oeil sur les os dépassant de son corps. Cela lui offrait une petite idée sur la question, sans en avoir la moindre certitude. Si la vie devait un jour être juste, il doutait fortement que les loups soient les premiers à en bénéficier. Le guerrier avait vu sa famille se faire massacrer sur un simple malentendu et lui avait manqué de faire partie des morts. Il ne pouvait pas non plus remercier les dieux d'avoir assassiné sa famille. Sauf que les vrais responsables étaient les loups du soleil. Et Kartor devait sans doute remercier Nekar d'avoir permis à son clan de l'avoir sauvé.

- Que reproches-tu aux Dieux ? demanda alors le loup de la lune.

Pour Kartor, même s'il n'approuvait pas tout des dieux, il trouvait cela trop facile de rejeter toutes les fautes sur eux. Il enchaîna par la suite sur ce que cherchait ce Solitaire dans les parages.

- Je cherche à me rendre au Dôme d'Archange, répondit alors ce dernier.

Ce loup ne croyait pas aux dieux mais les accusait de son mal et voulait se rendre à un lieu sacré ? Il était très contradictoire, à moins qu'il ne cherche qu'à y croire mais voulait des preuves formelles. Il était triste à dire que les meilleures preuves étaient les plus désastreuses à commencer par les territoires ravagés tels que les Bois Morts ou les Terres Mortes. Qu'espérait trouver ce loup au dôme ? Les dieux n'étaient pas prêt à conter fleurette avec lui autour d'une table. On ne pouvait les voir qu'à partir d'un seul moment : celui de notre trépas.

- Tu espères trouver quoi là-bas si tu ne crois pas aux Dieux ? fit alors le guerrier qui s'était peu à peu habitué à cette conversation.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 14 Juil - 3:26


- Une bonne excuse ? Que reproches-tu aux Dieux ? Tu espères trouver quoi là-bas si tu ne crois pas aux Dieux ?

De toute évidence, la curiosité de Kartor semblait avoir été... piquée au vif. Kaiser n'aimait pas cela. Non pas qu'il eut été incapable d'interrompre la discussion s'il l'avait souhaité, mais à quoi cela aurait-il servi, au fond ? Il entretenait une discussion qui, si elle n'était certes pas amicale, n'était toute fois pas hostile, avec un des autochtones. Qu'aurait-il gagné, en ordonnant de cesser la conversation à cet instant, si ce n'est un loup définitivement méfiant et ennemi ? La curiosité du guerrier de la lune lui permettrait sûrement d'obtenir plus d'informations, et lui permettrait de patienter le temps que la tempête cesse. Bien qu'elle ne dérangea pas le mâle noir,il craignait néanmoins qu'elle ne le refasse dériver de son objectif.

Il allait tacher de répondre une question après l'autre. La douleur émanant des nerfs à vif et pas trop endommagés ou flétri de ses anciennes ailes souffraient cruellement de la moiteur de ce marais. Le moindre changement de température se faisait encore sentir, mais Kaiser continua de serrer les crocs. La douleur est temporaire, mais la gloire est éternelle, aurait dit son frère. Les nerfs finiraient par se rétracter, et il ne sentirait plus que le point de s honte sur ses épaules. Peut-être la douleur persisterait-elle, mentale après avoir été physique ? Le solitaire n'en savait rien. Il ne voulait pas savoir. Cela viendrait - plus tard.

- Ce que je leur reproche ? Voila une excellente question. Je leur reproche tant de choses qu'en faire la liste et t'expliquer le pourquoi du comment nous prendrait bien plus qu'une tempête.

Il esquissa, malgré lui, un léger sourire, à peine perceptible, qui disparut bien vite. Peut-être le mâle noir et rouge ne l'avait-il pas vu. Tant mieux. Bien loin au-dessus d'eux, la tempête faisait rage. Le grondement du tonnerre se fit même entendre, quoi que distant, dans la clairière.

- Je n'ai jamais dis que je ne croyais pas aux dieux. Qu'ils existent ou non, j'en ai autant à dire sur leur sujet. C'est cela que je trouverais, au Dôme. La vérité.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Sam 18 Juil - 17:16

- Ce que je leur reproche ? Voila une excellente question. Je leur reproche tant de choses qu'en faire la liste et t'expliquer le pourquoi du comment nous prendrait bien plus qu'une tempête.

C'était bien vu que ce loup semblait reprocher aux dieux tous les malheurs qu'il a eut dans sa vie. Bien que Kartor ne pouvait pas tous les deviner, la vue des os sur le corps du loup noir parlait pour lui même. Le guerrier ne répondit rien suite à cela parce qu'il voyait bien que Kaiser voulait rester discret, ne pas trop en dire. Le loup rouge et noir accordait peu d'importance à ce solitaire. Vivement que la tempête s'arrête, qu'il puisse reprendre son chemin et laisser ce loup étrange derrière lui.

- Je n'ai jamais dis que je ne croyais pas aux dieux. Qu'ils existent ou non, j'en ai autant à dire sur leur sujet. C'est cela que je trouverais, au Dôme. La vérité.

C'était comme s'il n'avait que ça en tête. La quête de la vérité. Beaucoup de loups si ce n'étaient tous, étaient prédateurs de cette même et unique proie. Kartor aussi, longtemps il avait cherché la vérité. Pourquoi sa vie avait pris ce tournant ? La mort des siens, le Clan de la Lune...Mais cela faisait longtemps qu'il avait mis tout ça de côté. Au fond de lui cependant, le loup de la lune savait que sa soif de savoir n'était pas satisfaite. Mais il savait aussi que ce n'était pas en restant dans le Clan de la Lune qu'il atteindra un jour la vérité. Toutefois, il ne pouvait pas quitter son clan. Pas encore. Le danger de la guerre était imminent. Il devait être là pour les siens, pour ceux qu'il a appris à aimer malgré lui, malgré ce qu'il faisait voir de lui même à autrui. Pour Brume, pour des louveteaux sans défense, pour des loups en quête de paix. Si Kartor désirait un nouveau tournant dans sa vie, il lui faudra d'abord s'assurer que ce clan soit en sécurité pour de bon. Ce n'était pas demain la veille. Jugeant qu'il n'avait plus rien à voir avec ce loup qu'il ne reverrait peut-être jamais. Le guerrier décida de couper court à la conversation. Après tout, il n'était pas le mieux placé pour parler de dieu et de vérité.

- Eh bien, fit-il, on verra si tu la trouve.

Kartor fixa son interlocuteur avant se tourner les talons. Au dessus de sa tête et de la cime des arbres, la tempête était toujours enrager. Kartor n'avait pas d'autres choix que de se déplacer dans le marais en attendant qu'elle se calme. Il s'éloigna de l'autre loup et décida de faire comme s'il ne l'avait jamais vu.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser

avatar

DCs : Gabriel ; Kathleen
Points : 30
Date d'inscription : 12/01/2015

Feuille de personnage
Age: 6 ans
Rang: Solitaire
En couple avec: ///

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 21 Juil - 0:00


- Eh bien, on verra si tu la trouve.

Ainsi parla le guerrier du clan de la lune, avant de se détourner, sans plus de cérémonie, pour s'éloigner. Kaiser le regarda faire sans un mit, ne cherchant même pas à le retenir - sa présence n'avait aucune importance pour le loup solitaire, alors pourquoi la souhaiter ? Le loup noir et rouge avait de toute évidence lui aussi été, à un moment ou un autre, en quête de la vérité. Il semblait même à Kaiser que, n'ayant rien trouvé, il avait décidé de lâcher prise. Après, comme en être certain ? Il ne s'agissait là que de tentative de découvrir ce qui se cachait derrière le ton employé par l'imposant mâle bicolore, alors que celui-ci repartait affronter la tempête.

La présence du solitaire été-t'elle si insupportable que ça ? Peut-être. Kaiser n'en avait cure. La solitude n'était pas aussi pesante que tous semblait le croire. Cela viendrait peut-être, à la longue. De nouveau seul dans ce marais, les éléments se déchaînant toujours au-dessus de lui, il ne pouvait pour s'occuper l'esprit qu'attendre en réfléchissant aux paroles du loup qui venait de lui fausser compagnie. La vérité ? Il la trouverait. Ou du moins, la réponse à ses questions. Alors, il connaîtrait enfin la vérité. Et peut-être pourrait-il l'offrir aux loups qui, comme Kartor, avaient désespérés de la trouver un jour.

Quand il laissait ses pensées vagabonder ainsi, tout lui semblait alors plus facile, limpide comme de l'eau claire. Quand le mâle bicolore, qui Kaiser suivait des yeux, disparus, celui-ci regarda autour de lui avant de reprendre son mal en patience. Peut-être devrait-il affronter la tempête, lui aussi.

- Peu importe ce que je trouverais, je l'accepterais. Cela sera la vérité, rien de plus. Rien de moins.

Sa voix, posée, résonna quelques instants dans la clairière, ses mots qu'il adressait à lui-même se réverbérant avec intensité. Mais personne n'était là pour entendre. Bientôt, ils disparurent, et Kaiser resta seul au milieu du silence.

*******************************

Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Archange
Dieu et Fondateur de ces Terres
avatar

Points : 1003
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 21 Juil - 8:02

(je propose de clore Smile )

*******************************
"Est-ce que le matin tu ne crois plus à la lune parce que le soleil se lève ?"
"Et est-ce que tu ne crois plus au soleil parce qu'il est caché par les nuages ?"


© Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clansdesastres.forumactif.org
Gabriel
Oh, n'ai pas peur du noir - Seulement de ce qui s'y cache...
avatar

DCs :
Kathleen - Profil - Présentation

Kaiser - Profil - Présentation
Liens : And the shadows keep on changing ~ ♫
Présentation : Première présentation
Modification du personnage
Points : 25
Date d'inscription : 08/01/2013
Age : 19

Feuille de personnage
Age: aDuLtE mAtUrE eT iRrEpPrOcHaBle (5 ans)
Rang: En VoIlA uNe ExCeLlEnTe QuEsTiOn 8D
En couple avec: PoUrQuOi cette question ? Je suis flatté, mais pas intéressé xD

MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   Mar 21 Juil - 17:31

(Je suis d'accord xD)

*******************************


LET'S KILL TONIGHT !


Show them all you're not the ordinary type !


Cadeaux et Crédits:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherworldforlive.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's a long road, and it's hard as hell [PV Kartor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Long road to ruin} Ae'
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Hors RPG :: Archives :: RPs terminés-
Sauter vers: