Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un blizzard mordant [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Un blizzard mordant [Libre]   Jeu 18 Mai - 15:06

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Comme souvent quand la nuit était entrain de tomber, le vent était entrain se lever. Letho marchait lentement dans la poudreuse, ses coussinets étaient devenus, à force, complètement insensibles aux coupures de la neige et aux morsures du froids. Son pelage, autrefois sombre, se couvrait d'une légère pellicule blanche, d'une neige soulevé par le vent et qui venait se fixer au poils. L'animal bien qu'habitué au froid, ne pouvait s’empêcher d'avoir une chair de poule qui se formait sur son épiderme.

En tout bon chasseur, le loup marchait face au vent, pour ne pas que son odeur le devance et signal sa présence. L'heure tardive, le soleil commençant à se coucher derrière les montagnes, la teinte orangée que prenait la neige, étaient les signaux indiquant au prédateur qu'il était le moment de se mettre en chasse. Ses proies favorites n'allaient pas tarder à se risquer à se rendre au point d'eau. Que ce soit lièvres, cerf,
ou volaille, Letho était persuadé de trouver quelque chose à se mettre sous la dent et les traces qu'il suivait maintenant depuis quelques minutes, lui indiquait qu'il n'était pas le seul à le penser.

Trottant souplement dans la neige, les branchages bas des arbres venant lui fouetter les flancs quand il essayait de se frayer un passage dans la végétation, Letho continuait de suivre les traces d'un lynx qui lui même semblait traquer un lièvre. Voler des proies était devenu une habitude qu'avait pris le solitaire depuis son enfance, n'ayant parfois pas le choix de faire autrement pour se nourrir, il avait donc appris à mettre à son avantage sa carrure un peu plus large et grande qu'un loup lambda pour s'approprier des repas facile.

Le jour étant entrain de se coucher, les lueurs orange laissaient doucement place aux teintes bleutée de la nuit et les derniers rayons de soleil qui pouvaient encore réchauffer le corps du loup avaient laisser place à un froid des plus mordant. Letho évitait au maximum de s'ébrouer, la neige qui recouvrait son pelage lui offrait une couche de protection au froid et lui évitait d'offrir un corps humide aux morsures du vent, de plus les flocons en plus d'éclaircir sa robe, lui permettait aussi de camoufler d'avantage son odeur.

Les clapotis de l'eau ballotté contre une glace craquante, signalait à Letho qu'il n'était plus loin de sa destination. Ralentissant le pas, le loup s'approcha au couvert de la végétation jusqu'à apercevoir la source d'eau. Ni proie, ni chasseur ne semblaient être présent pour le moment, mais son expérience lui faisait savoir que cela n'allait pas durer. S'allongeant sur des branchages mort afin de ne pas offrir son ventre à la neige, il s'installa afin d'attendre l'arriver de son futur dînée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Jeu 18 Mai - 22:49

Il était temps que Kartor prenne un peu de temps sur lui pour aller s'exiler un jour ou deux loin du Royaume de la Lune. Ce qui était assez paradoxal étant donné qu'il était toujours prêt à tout pour son clan et qu'en ce moment, il n'était peut-être pas judicieux de le laisser à son sort. Mais pour le moment, les fils de Nekar avaient l'air de se tenir tranquille. Et le loup rouge et noir désirait un peu de tranquillité loin de tout ça pour satisfaire ses désirs solitaires. Même s'il faisait parti du Clan de la Lune depuis maintenant de nombreux cycles, il savait qu'il ne s'adapterait jamais à la vie en communauté. Mais il s'était malgré lui attaché à ce clan qu'il était prêt à défendre au péril de sa vie. Tout semblait être aller beaucoup trop vite à son goût récemment. Par moment, un petit sentiment de culpabilité le rongeait lorsqu'il se sentait responsable de tout ça. Après tout, s'il n'avait pas tué Dark avec Brume, peut-être que la guerre n'aurait jamais éclaté. Pas aussi vite en tout cas. Mais d'un autre côté, le lieutenant du soleil ne tenait plus en place et avait risqué l'avenir même du monde entier. Au final, ce qui rassurait le plus le guerrier, c'était que s'il n'avait pas agit ainsi, les Terres d'Archange ne seraient plus. Alors au final, il valait mieux la guerre ?

Avec Brume qui traînait toujours derrière lui, le mâle sombre ne parvenait que rarement à avoir un moment de solitude, face à face avec lui-même. La compagnie du loup blanc était rassurante mais dérangeante en même temps surtout parce que Kartor était bien le seul à savoir ce qui se cachait derrière le masque jovial de cet individu. Il ne le détestait pas pour autant. Et Brume parvenait toujours à l'agacer au plus haut point, le faisant exprès, à ne pas en douter. Mais malgré les agissement de son congénère, Kartor ne s'était jamais résolu à l'écarter de son entourage. Au final, il semblerait que Brume aussi soit le seul loup du clan capable de connaître réellement ce qui se cache derrière la carapace du guerrier. Il avait plusieurs fois su démontrer sa perspicacité. Cela n'empêchait pas Kartor de maintenir sa carapace même avec lui.

Quoi qu'il en soit, c'était vers les Terres du Sud que le loup noir et rouge avait décidé d'aller faire un tour pour tenter de se vider un peu l'esprit. La journée avait été bien longue et avait occupé sa traversée en barque depuis les falaises agitées du Royaume de la Lune jusqu'à la Plage de Gravier du petit continent. Une fois débarqué, il cacha sa barque derrière des rochers. Ce n'était pas ce qui manquait dans le coin et ça serait bête que quelqu'un la lui chipe, le laissant bloqué ici. Les Terres du Sud s'avéraient un peu plus clémente lors de la Saison Nouvelle et de la Saison Chaude. Mais il faisait tout de même plus froid que nulle part ailleurs. Les premiers pas du loup à travers ces contrées, qu'il connaissait déjà pour les avoir plusieurs fois visitées, restaient dans des températures raisonnables. Lorsqu'il atteignit la Forêt Blanche, cela confirmait que quelque soit la saison, il y aurait toujours de la neige par ici.

Le jour avait fait place à la nuit. Kartor n'avait pas cessé de déambuler sur les Terres du Sud, se retrouvant désormais en plein coeur de la Forêt Blanche. Il faisait tâche dans ce décor immaculé avec son pelage sombre. Mais s'en moquait bien. Le silence de la forêt l'apaisait et lui permettait d'oublier un temps les soucis du clan. Au bout d'un moment, Kartor entendit un bruit d'eau. Une source ? Parfait ! Il commençait sérieusement à avoir soif ! Augmentant la cadence de ses pas, le mâle débarqua finalement aux abords d'un ruisseau épargné par le blizzard. Les mouvements de l'eau empêchant toute gelée sur la source. Kartor s'ébroua, dérangé par les flocons de neiges qui recouvraient son pelage. Le froid le tiraillait sans pour autant l'handicaper réellement. Il était habitué aux conditions extrêmes. Il avait déjà vu bien pire. Jetant un oeil aux alentours, le loup abaissa finalement son museau noir vers les flots de l'eau claire et pure qui s'écoulait dans un joyeux clapotis et se mit à la laper calmement pour ne pas trop se geler la gorge.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Ven 19 Mai - 0:29

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Letho était tapis dans les ombres, sur un parterre de feuillages et de branchages morts, attendant avec patience l'arrivé d'une proie, le blizzard sous le couvert des arbres et des buissons s'était nettement calmé et il savait que sur le bord de la source il était inexistant, il savait que beaucoup viendrait se désaltérer et trouver refuge dans les environs et seraient aussi moins sur leurs gardes.

Patientant, l'animal vint fermer légèrement les yeux afin de faire tomber la neige qui s'y trouvait, puis vient tendre l'oreille entendant des pas entrain de s'approcher, quelqu'un ou quelque chose était entrain d'arriver. Se tapissant dans les herbes il écouta en silence le déplacement de l'animal entrain de s'approcher, tournant la tête dans la direction de la créature entrain d'approcher, il ne pu réprimer un grognement en voyant qu'il s'agissait d'un autre loup. Et surtout d'un individu qu'il n'avait encore jamais vue.

Observant l'individu boire sans mégarde, il vint arquer un sourcil avant de se redresser pour sortir de l'ombre et s'approcha lentement du loup. Le laissant boire il s'approchait en silence avant de venir articuler.

-Qu'est ce que tu viens faire ici ?-

Sa voix était rauque, on pouvait sentir de son intonation qu'il n'avait pas l'habitude de s'adresser à quelqu'un et que cela faisait probablement longtemps qu'il ne l'avait pas fait.  Restant à une distance respectable de l’intrus, il l'observait en silence tout en écoutant que rien n'arrive, il aurait été dommage de louper une proie à cause d'un individu impromptu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Ven 19 Mai - 18:50

Maintenant qu'il y pensait, voilà bien longtemps qu'il ne s'était pas rendu dans les Terres du Sud. Il faut dire que ces derniers temps ont été pas mal mouvementés et n'avaient pas vraiment permis au guerrier d'aller quérir la solitude sur d'autres contrées. Aujourd'hui serait sûrement et également son dernier jour de tranquillité avant qu'il ne puisse y revenir avant un bon moment. Le Royaume de la Lune étant en guerre, Kartor ne pourra baisser sa garde qu'une fois cette période passée, en espérant bien sûr voir gagner son clan. Comme à chaque fois, il ne doutait d'ailleurs pas de sa victoire. Il était temps que ces maudits loups du soleil paient enfin ! De toute façon, c'étaient bien eux qui l'avaient chercher n'est-ce pas ?

Tout en y songeant, le loup noir et rouge continuait de se désaltérer. Il n'avait pas bu de la journée et ça lui faisait un bien fou de pouvoir enfin sentir le fluide s'écouler dans sa gorge, même si cette eau était vraiment très froide. Quand on se rendait dans les Terres du Sud, on se devait de s'y adapter. Que ce soit pour un jour ou toute la vie. Son estomac commençait également doucement à signaler le fait qu'il était vide. Une petite chasse ne serait pas de refus. Kartor avait l'habitude de chasser seul et avec succès malgré toutes les garnisons de chasse du clan qui pouvaient le faire avec lui. Il n'aimait vraiment pas le travail d'équipe. Il avait la sensation de mieux réussir ses prises seuls. Comme dit le dicton, on est jamais mieux servit que par soi-même. Qui plus est, les troupes de chasses étaient organisés sous les ordres d'un bêta et Kartor n'avait jamais été très doué non plus pour la hiérarchie. Plusieurs fois on lui avait proposé de devenir bêta également, mais comme pour tout le reste, le loup n'était pas partant pour de telles responsabilité et avait mieux à faire que de commander les autres.

Tout à coup, une oreille du loup pivota lorsqu'un très faible mais perceptible grognement lui vint à travers la brise glaciale. Kartor se redressa immédiatement, des gouttes d'eau coulant encore des poils de son menton. Ses yeux rouge-sang scrutèrent les ténèbres qui l'encerclaient. Il fronça les sourcils, devinant qu'on l'épiait. C'est alors qu'une ombre bougea dans les taillis enneigés. Le guerrier vit apparaître un loup à la fourrure aussi sombre que la nuit. Il coucha les oreilles, méfiant, et toisait l'inconnu d'un regard agressif. Son poils se hérissa légèrement. Le fils de la lune n'appréciait guère les inconnus.

-Qu'est ce que tu viens faire ici ? questionna alors l'individu.

Kartor émit un grognement mécontent.

- Il me semble que ça se voit, répliqua t-il, qui es-tu ? Et pourquoi m'espionnes-tu ?!

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Sam 20 Mai - 0:45

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Le loup qui était entrain de boire, semblait avoir entendu Letho s'approcher, ou plutôt il semblait l'avoir entendu grogner, mais comment s’empêcher d'être mécontent quand un inconnu venait vous gâcher votre chasse pour simplement se désaltérer. Observant le loup en silence et se redressant de toute sa carrure, il se permit de sortir les crocs en voyant l'échine de l'animal se courber et s'hérisser. Lui même n'était pas agressif, il ne comprenait pas pourquoi l'individu réagissait ainsi.

- Il me semble que ça se voit, répliqua t-il, qui es-tu ? Et pourquoi m'espionnes-tu ?!

L'espionner ? Il avait vraiment autre chose à faire que d'espionner quelqu'un entrain de boire tout en faisant la grimace à cause d'une eau trop froide, cela se voyait que ce n'était pas un loup habitué aux température du coin, cela se voyait de par le peu de neige qu'il y avait sur son pelage, il s'était ébroué pour la faire tomber ce qui avait laisser un poil humide aux caresses du froid, ils n'allaient probablement pas tarder à geler sur le dos du loup noir, ce qui ne manquerait pas en plus de le démanger, de le faire souffrir.

Secouant lentement la tête, il remonta son regard dorée sur le loup avant de reprendre de sa voix toujours aussi rauque.

-A l'origine... j'étais ici pour chasser, c'est le seul point d'eau du coin.-

Puis observant toujours le loup noir et rouge, il remarqua assez facilement qu'il semblait plus fin et plus petit que lui, mais aussi qu'il avait une sorte de collier autour de l'encolure bien qu'en partit caché par une fourrure plutôt dense à ce niveau. Restant à une distance respectable, il continua de toiser cet inconnu avant de tourner la tête en direction de la forêt. Un craquement venait de se faire entendre, ce n'était pas une branche qui craquait sous le poids de la neige, ou encore de la neige entrain de tomber au sol, le bruit était plus profond et plus lent, comme une patte entrain de s'enfoncer dans la neige.

Le manque de blizzard avait camouflé l'odeur des deux mâles et un gibier, quel qu'il soit, était entrain d'approcher. Sans vraiment prendre le temps de prévenir son interlocuteur, il se retourna pour retourner au couvert des arbres. On voyait que ses pas étaient habitué à la neige, léger et rapide, mais surtout étonnement silencieux dans un tel environnement, il savait parfaitement où poser les pattes pour ne pas émettre le moindre son et se déplacer de manière parfaitement invisible, on pouvait aisément voir et deviner, que si il avait eu une quelconque envie d'agresser le guerrier, il aurait pu se faufiler de manière parfaitement silencieuse jusqu'à lui et non pas sortir à découvert pour se diriger dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Lun 22 Mai - 21:59

Les oreilles plaquées contre sa nuque, Kartor dévisageait l'inconnu sans même se douter que finalement, c'était lui-même l'étranger dans cette histoire. Bien évidemment, il n'en avait que faire. Même si aucun des clans ne revendiquaient ces terres, cela n'avait jamais dérangé aucun des membres de venir s'y balader quand bon lui semblait. Le loup noir et rouge se montrait agressif envers tout le monde, même parfois les membres de son propre clan alors cet individu n'échappera pas plus à la règle. Le guerrier se voyait frustré d'avoir été dérangé alors qu'il s'abreuvait sans rien demander à personne. N'y avait-il donc nulle part où se rendre sans être importuné ? Heureusement que ce Solitaire n'était pas dans le Royaume de la Lune, il aurait été éjecté avec pertes et fracas.

Devant le mâle noir qui présenta ses canines, Kartor en fit de même. L'hostilité régnait d'or et déjà dans la Forêt Blanche et ce, sans raison apparente. Il n'en fallait pas beaucoup au guerrier généralement pour rendre la tension palpable. Néanmoins, les démonstrations d'animosités n'allèrent pas plus loin lorsque le fils de la lune répondit à la question du Solitaire. Mais Kartor ne baissait pas sa garde pour autant. Ce loup noir au pelage cicatrisé ne lui faisait penser qu'à une chose : OeilTenebre. Et dieu seul sait Ô combien il ne pouvait plus voir ce loup en peinture. Voilà bien des mois que ce traître avait disparu de sa vie et ce n'était pas plus mal ainsi. Kartor ne pouvait qu'espérer qu'il soit réellement mort. Par ailleurs, Kartor scruta le loup devant lui avec attention, comme pour s'assurer qu'il n'avait pas de nouveau le Marche-Mort en face de lui. Mais non. Les yeux. Les yeux du loup étaient tout sauf de ce vert insolent que le grand mâle prenait toujours plaisir à arborer. Ce n'était pas ce regard fantôme, celui qui avait hanter les couloirs du château de l'Ombre pendant trop longtemps à son goût. Qui plus est, en y regardant bien au clair de lune, on pouvait distinguer également que le pelage de ce loup n'était pas autant noir que celui d'OeilTenebre. Ce qui restait un détail néanmoins. Pas aussi flagrant que le regard.

-A l'origine... j'étais ici pour chasser, c'est le seul point d'eau du coin.-

Ca, Kartor ne le savait pas forcément. Cela faisait si longtemps qu'il n'était pas venu dans les parages, il n'avait pas vraiment de repérage. Devait-il ainsi comprendre qu'il venait de faire rater la chasse au Solitaire ? Non, c'était stupide. Ce loup n'avait qu'à attendre d'avantage qu'une proie vienne. Par ailleurs, rien ne l'avait obligé à montrer le bout de son museau, mise à part peut-être le fait que le guerrier l'avait entendu grogner. Soudain, un bruit apparu plus loin dans la forêt. L'inconnu l'avait entendu tout comme Kartor qui dressa une oreille dans la direction concernée. Il aurait été idiot de penser qu'ils étaient seuls dans cette forêt. Après tout, le loup noir n'attendait-il pas une proie ? C'est alors que l'inconnu fila à l'anglaise, si on puis dire.

- Eh ! rouspéta Kartor, ça ne se fait pas de partir comme ça !

Le côté farouche du loup n'avait d'égal que son égocentrisme. Il s'était vexé de voir une conversation même pas démarrer s'achever aussi vite. Non pas qu'il s'intéressait au mâle mais tout de même ! En prenant de l'âge, Kartor ne perdait rien de son côté ronchon et impulsif. Mais le guerrier ferma son museau en scrutant l'individu qui se faufila en silence dans une cachette à l'abri des regards. Outre sa souplesse, sa fourrure sombre l'aidait énormément à se cacher. Par ailleurs, pour ce coup, le guerrier bénéficier du même atout. Le bruit entendu tout à l'heure s'accentua. Quelque chose approchait de plus en plus. Sûrement une proie. Ce serait idiot de la faire bêtement fuir. Aussi le loup bicolore quitta les lieux pour aller s'abriter à contre vent afin que sa présence ne soit pas perceptible par l'animal en approche.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Ven 26 Mai - 4:39

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Letho était un solitaire, un pur, un vrai, il n'avait pas l'habitude de côtoyer du monder et cela se voyait aisément. A l'entendre il n'était pas difficile de deviner qu'il n'avait pas l'habitude de parler avec quelqu'un d'autre et qu'il était lui même surpris d'entendre sa propre voix qu'il sentait plus rauque que prévu. Dans ses discussions, il était le genre de personne à allait directement à l'essentiel tout en se fichant éperdument de ce que pouvait penser son interlocuteur, après tout il avait toujours pris ses propres décisions et il n'avait pas pour habitude de se contester. Il se trouvait déjà bon de tolérer cet inconnu sur son territoire, si il avait quelque chose à redire, il n'allait pas hésiter à le chasser.

Ne prenant pas le temps ni la peine de dire quoi que ce soit à l'inconnu dans son dos,
il s'éloigna à pas de loup pour retourner à son camouflage tout en écoutant les bruits de sabots qui étaient entrain de s'approcher, quelque chose ne semblait pas avoir entendu leur conversation et surtout ne semblait pas avoir sentie leurs présences. C'était une grave erreur et ce malheureux être allait bientôt terminer en repas. S'allongeant sur les feuillages mort qui lui servaient de couchette, ses deux opales dorées observèrent l'obscurité à la recherche de cette future victime, à la recherche de ce gibier qui allait bientôt succomber à ses crocs.

Avec les années et l'expérience, il savait déjà ce qui était entrain de s'approcher, de toute façon il n'existait dans les environs qu'un seul animal avec des sabots et ce n'était pas un cheval, cela devait forcément être un cerf, ou une biche, le tout était de savoir si c'était un solitaire comme lui, ou un éclaireur venu s'assurer que la source d'eau était sûr pour le reste d'un groupe. S'allongeant en patientant, il laissa s'approcher l'individu, il en avait presque oublié le second loup, concentrer sur cet viande à patte qui était entrain de s'approcher, il devait, même si cela n'avait guère vraiment d'importance sur le sort du cerf, savoir si un troupeau était entrain d'approcher. Il se doutait que dans tout les cas si troupeau il y avait il s'enfuirait en cas de danger, mais il ne voulait pas prendre de risque de tomber sur un mâle présomptueux qui se sentirait capable de charger.

Laissant le jeune cerf mâle s'approcher du bord de l'eau et y tremper son museau,
le solitaire patienta encore un peu afin de s'assurer qu'il soit bien seul. Ecoutant les bruits de la nature, il s'assura rapidement qu'aucun troupeau n'était entrain de s'approcher. Il allait pouvoir passer à l'action sans plus tarder, la chose était simple,
s'approcher en silence, accélérer, attaquer à la gorge et renverser l'animal jusqu'à l'étouffer, si la pression de sa mâchoire ne suffisait pas, le plus souvent ses crocs s’enfonçant dans la chair était suffisant pour créer une hémorragie et que sa proie se noie dans son propre sang.

Il était temps d'attaquer, le cerf semblait concentrer pleinement à boire, la tête basse comme était l'animal, il était sur qui vive, mais n'aurait pas le temps de réagir assez vite. S'approchant lentement et silencieusement, quand il estima être à bonne distance,
il accéléra d'un coup pour se ruer sur l'animal et le mordre à la gorge, profitant ainsi de son poids et de son allure pour le reverser dans la neige et l'immobiliser. Sa mâchoire refermé à la base de la gorge de l'animal, il l'immobiliser au sol, un patte et une partie de son corps contre son dos pour le plaquer au sol afin qu'il ne se débatte pas.

La mise à mort était une chose plutôt euphorique, ressentir les palpitations des veines de l'animal parcourir le long de ses crocs et de sa langue, se souffle lentement entrain de faiblir et les mouvements de défense de l'animal se faisant de plus en plus lent, il n'y avait plus qu'à attendre. Son regard sur posa sur le second loup afin de voir si il était partit, ou si il patientait simplement qu'il ai finit sa chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Dim 4 Juin - 0:42

Dès qu'il pénétrait un lieu inconnu -ou de toute évidence un endroit potentiellement dangereux- le guerrier du Clan de la Lune ne baissait jamais sa vigilance. Même dans des contrées lointaines telles que les Terres du Sud, on ne savait jamais sur qui on pouvait tomber et ce coup-ci en était la preuve, même si le loup noir ne semblait pas particulièrement être un accro de la bagarre. Rares étaient les loups maintenant qui vivaient encore dans les conditions extrêmes des Terres du Sud. Ceux qui restaient étaient généralement trop farouches pour faire valoir leur existence lorsque des inconnus comme Kartor débarquaient sur le continent. Pour la peine, cet individu aurait pu rester dans l'ombre, là où était visiblement sa place selon Kartor. Lui-même ne faisait que boire à la source et l'inconnu aurait pu l'observer encore longtemps jusqu'à ce qu'il parte. Mais non, le solitaire avait bel et bien décidé de se montrer, à ses risques et périls. Kartor se battait quand il le devait bien sûr mais cela ne l'avait jamais dérangé. Lui, il aimait se battre. Ca le défoulait. Quand bien même, de toute évidence, il allait devoir se passer de ce loisir visiblement car le loup noir, bien qu'il avait une attitude distante, ne s'était pas vraiment montré agressif.

A l'approche d'une proie potentielle, les deux loups mirent fin à leur brève entrevue pour se cacher. Kartor s'allongea sous un buisson recouvert de neige. Il était, tout comme l'autre, invisible aux yeux malhabiles grâce à son sombre pelage dans la nuit. Finalement, un cerf apparu d'entre les arbres, s'approchant doucement et naïvement du point d'eau sous le regard rouge-sang du guerrier qui ne bougea pas d'un poils. Visiblement, ce dernier était venu pour boire. C'était une grossière erreur de sa part d'être venu seul. Peut-être était-il un jeune mâle en quête de troupeau justement. A la Saison Nouvelle, même sur les Terres du Sud, c'était la période où des combats entre mâles pouvaient se faire pour la quête d'une femelle. Peut-être avait-il perdu le sien et s'était exilé de la harde. Enfin, peu importait les raisons pour lesquelles l'animal était seul. Cela n'intéressait pas Kartor de toute manière. Ce dernier dressa doucement les oreilles en voyant plus en arrière l'autre loup qui venait de sortir de sa cachette, prêt à attaquer la proie. Le guerrier resta silencieux et immobile en décidant de l'observer faire. D'une technique simple mais efficace, le loup noir usa de discrétion et de pas calculé pour aboutir à une prise. Il n'avait sûrement pas beaucoup de choix de chasse, vu qu'il était seul et que son pelage sombre faisait tâche dans un décor blanc. Mais il était à son avantage la nuit.

En tout cas, le cerf n'y échappa pas, et ce malgré toutes les forces qu'il mit pour se débattre, donnant vainement des coups de sabots pour tenter d'atteindre son agresseur. Lorsque Kartor jugea que la proie était définitivement perdue bien qu'elle était toujours vivante, il sortit de sa cachette. Il s'approcha de l'autre loup toujours agrippé comme une sangsue au cervidé et s'assit non loin de lui. Il n'avait nullement l'intention de lui voler son gibier. Kartor restait un loup d'honneur tout de même ! Chose qui devenait rare avec le temps, selon lui. Au bout d'un moment, le corps de l'animal cessa de se battre, ses yeux se retournèrent et son souffle se stoppa. Il fut facile pour son adversaire de sentir son coeur devenir inerte au creux de sa poitrine. La chasse s'avéra une réussite pour le solitaire. Kartor n'en était pas vraiment surpris. Il savait que les Solitaires savaient se débrouiller très bien. Sinon, eh bien, il n'y en aurait pas.

- Qui es-tu ? demanda finalement le guerrier.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Jeu 8 Juin - 0:09

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Les crocs profondément enfoncés dans la chair de ce cerf trop aventureux, Letho était entrain d'observer le guerrier nocturne s'approcher tout en encaissant sans broncher les soubresaut et les ruades de l'animal qui essayait de se libérer mais ne faisait qu'ouvrir d'avantage ses plaies. Pourquoi ces idiots de proies ne comprenaient pas qu'en faisant le mort, ils auraient plus de chances de se faire lâcher et de pouvoir fuir que de se débattre ainsi ? Enfin, si ils le comprenaient, cela serait bien plus difficile de se nourrir, il se retrouverait obliger d'égorger purement et simplement l'animal pour se confirmer sa mort.

Le guerrier inconnu s'était approché et s'était assis tout en attendant que le solitaire finisse de mettre à mort sa proie. Ne lâchant prise qu'une fois le cerf tué, Letho vint se redresser et regarda le sombre guerrier avant de reprendre de sa voix rauque pour répondre à l'étranger.

-Un habitant de ces contrées blanches.-

Reposant un regard ambre sur le loup, du sang dégoulinant doucement de sa mâchoire inférieur pour tomber et s'infiltrer dans la neige en venant la rougir. Il vint se redresser pour boire à son tour dans cette eau glaciale, sa langue insensibilisé au froid à force de vivre dans ces contrées. Il vint relever la tête ensuite vers le guerrier.

-Et toi ? Pourquoi viens-tu te perdre ici ?-

Ce n'était pas un lieu où les gens venaient pour le plaisir et il n'y avait que très peu de zones habités dans les environs, peut être un peu plus dans le sud dans les plaines et vallée, mais il n'en était pas sûr. Letho n'était pas du genre à s'approcher des civilisations et des clans si il n'y était pas obligé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Jeu 8 Juin - 13:00

Ce ne fut qu'une fois l'animal bel et bien mort que le Solitaire daigna répondre à la question de Kartor qui, finalement, n'en était pas vraiment satisfait. Il se doutait bien qu'il avait affaire à un habitant des Terres du Sud. Il ne fallait pas être un génie pour le deviner. Couchant une oreille sur le côté, le loup noir et rouge ajouta :

- Et l'habitant de ces contrées blanches a-t-il un nom ?

Sûrement que oui. Mais peut-être que l'inconnu ne voulait tout simplement pas lui dire. Kartor ne voyait pas trop le nécessaire de taire un nom. Mais il savait que certains tenaient à leur anonymat, pour une raison qui ne cessait de lui échapper. A moins qu'il n'y ai pas de raison tout simplement. Ce n'était peut-être que de l'orgueil ou de la pudeur. Juste que le guerrier trouvait une certaine satisfaction à coller un nom sur un visage. C'était tout de même plus appréciable de savoir à qui on parlait, même s'il y avait peu de chance pour que les deux loups se recroisent un jour. Kartor n'était pas prêt de remettre les pattes sur les Terres du Sud. Sitôt rentré, il allait devoir s'occuper de la guerre qui faisait rage. Qui sait mourra t-il avant de pouvoir retourner en ces lieux oubliés. Kartor suivait le loup noir des yeux lorsque celui-ci se rendit au point d'eau pour s'y abreuver à son tour. Les habitants de cette région avaient de la chance que cette eau ne gèle pas. Ce n'était sans doute plus le cas quand venait la Saison Froide. Ils devaient sûrement devoir casser la glace pour pouvoir se désaltérer. Le Solitaire reporta finalement son attention sur le guerrier avant de lui demander la raison de sa présence ici.

- Je voulais juste me couper un peu du reste du monde, répondit simplement le loup de la lune.

Et les Terres du Sud étaient parfaites pour ça, manqua t-il d'ajouter. Malgré son appartenance à un clan, il gardait toujours en lui l'âme du Solitaire qu'il était jadis.

- Si ça peut te rassurer, je ne fais que passer et je n'ai aucunement l'intention de te voler ton territoire, ajouta le mâle.

Il ne craignait pas la querelle avec le Solitaire, mais s'il pouvait l'éviter, ça serait pas trop mal non plus. Il y avait déjà assez de combat qu'il devra faire à l'avenir. Il n'était pas venu ici pour se battre.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Letho

avatar

Points : 10
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 30

Feuille de personnage
Age: 7
Rang: Solitaire
En couple avec: La solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Mar 13 Juin - 0:44

ft. ...

ft. ...

「 Un blizzard mordant 」
Observant le nocturne, Lehto pencha une oreille sur le coté quand le mâle lui demanda son nom. Est-ce que cela était vraiment important ?Après tout quand il sera partit, il l'oubliera purement et simplement, secouant doucement la tête il vint simplement répondre.

-On m'a appelé autrefois Letho.

Autrefois, quand sa mère était encore là, c'était donc il y a des années, depuis il n'avait plus entendu ce nom et l'avait de par ailleurs presque oublié. Regardant et écoutant l'étranger il plissa les yeux avant de reprendre.

-Il va de traditions de donner son nom, avant de demander le siens à quelqu'un.

Continuant d'écouter cependant parler le loup, il vint pencher doucement la tête sur le coté, pourquoi quelqu'un souhaiterais se perdre au milieu de la neige, enfin, si il souhaitait de la solitude, il n'y avait pas meilleur endroit, cela faisait des années qu'il n'avait pas croisé un autre loup dans les parages. Posant son regard sur le loup elle pencha la tête sur le coté avant de reprendre.

-Ce n'est pas vraiment un territoire. Etant seul dans le coin, je n'ai pas vraiment à combattre pour le garder.

Puis regardera le cadavre du cerf, il reposa son regard sur le mâle en face de lui avant de reprendre de sa voix toujours aussi rauque.

-Besoin de provision pour le voyage ?


Il allait, avec cette simple prise, avoir de la nourriture pour des jours, donc il n'était pas contre en donner un peu si le guerrier en avait besoin. Vue la chaîne de métal qu'il avait autour de l'encolure, Letho ne doutait pas qu'il pouvait probablement prendre une forme qui lui permettrait de transporter de la nourriture si il en avait le besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kartor

avatar

DCs : Artémis // Maelstrom // Lyra
Liens : Au fond du coeur
Présentation : Kartor
Points : 15
Date d'inscription : 06/12/2012

Feuille de personnage
Age: 8 ans
Rang: Guerrier
En couple avec: sa solitude

MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   Mar 13 Juin - 22:09

Les Terres du Sud étaient un peu comme une vieille amie pour Kartor. Mais si le trajet était long et semé d'embûches, cela ne l'avait jamais décourager pour s'y rendre. Il ne s'attendait pas à ce qu'un Solitaire tel que Letho comprenne ce choix. Par ailleurs, il ne demandait pas à être compris. Mais il tenait à mettre les choses au clair avec le dénommé Letho. Ce dernier venait effectivement de se nommer enfin même s'il semblait ne pas attacher trop d'importance à ce patronyme. Le loup noir lui renvoya la pareille. Enfin, c'était ainsi que Kartor voyait les choses. Peu de Solitaires avaient cure des traditions mentionnées par le loup noir. Qu'il s'agisse de Lame-Noire ou d'OeilTenebre, les Solitaires au pelage noir comme une nuit sans étoile n'avaient plus vraiment d'impression positive pour le Clan de la Lune. Quoi que Letho n'était pas d'un noir profond.

- Mon nom est Kartor, répondit le fils de Tikar avec une pointe de fierté.

Ce nom était devenu aussi connu que celui du roi au sein du Clan de la Lune. Kartor était le guerrier par excellence, celui qui serait toujours fidèle à Tikar, qui avait plus d'une fois échappé à la mort pour protéger l'un des siens et également l'un des assassins de Dark, le redoutable lieutenant du soleil. Après, le loup noir et rouge se doutait bien qu'il resterait un parfait inconnu pour le mâle solitaire. Cela ne le dérangeait pas trop pour une fois. Après tout, il ne venait pas dans les Terres du Sud pour se faire connaître, bien au contraire ! Letho nia auprès de Kartor l’existence d'un pareil territoire. Il n'avait pas tort sur ce point. Et les Solitaires étaient plus de nature vagabonde que réellement sédentaires sur une parcelle de terrain. Contre toute attente, Letho proposa un peu de sa prise du jour avec le guerrier. Ce dernier dressa les oreilles en avant, plutôt étonné de sa proposition. Il ne s'attendait pas à ce qu'un inconnu accepte soudain de partager une proie avec un loup de clan. Kartor se sentit un peu gêné de s'être montré si farouche envers lui jadis.

- Hm...Euh...hésita t-il avant de sentir de nouveau son estomac lui rappeler le vide qui le hantait, pour le voyage cela ne sera pas nécessaire. Mais...Je veux bien prendre un petit quelque chose pour calmer ma faim actuelle.

*******************************

Forme humaine
Spoiler:
 


Signature and Avatar © Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un blizzard mordant [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un blizzard mordant [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Terres du Sud :: Forêt Blanche-
Sauter vers: