Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Indéniable solitude...ou pas (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Ven 18 Jan - 15:54

Indéniable solitude...ou pas.


    Mute planait dans le ciel, ses grandes ailes portées par le vent. Elle profitait des quelques instant où la neige avait cessée de tomber pour se délecter des la fraîcheur des cieux et du doux lever de soleil. Alors qu'elle fait de grands cercles au-dessus de la grande vallée, ses yeux bleus scrute le paysage qui s'étend sous ses pattes; un troupeau de cerf se désaltère dans une rivière qui serpente tout le long de la plaine comme un grand reptile. Les cervidés blancs rayés de noir aux grandes cornes pointues offriraient normalement une tentation bien forte pour un loup mais Mute n'a pas faim, elle a chasser un lièvre avant de venir et cela lui suffit amplement. Alors que la louve au pelage bleu donne un puissant battement d'aile pour s'élever encore plus haut, une hennissement puissant la force à faire un violent écart qui la pousse à réaliser une culbute. Une fois qu'elle eu réussi à stabiliser à nouveau son vol, Mute lève la tête vers le cheval qui venait de passer près d'elle. Ce dernier à la robe aussi noire que l'encre la regarda dans les yeux en se cabrant. Voyant bien que l'équidé n'avais pas l'air de très bonne humeur et qu'il était près à en découdre, Mute préféra faire demi-tour et partir en direction des plateaux à tire d'ailes. Une fois l'animal loin, la louve se posa en douceur sur l'herbe d'une falaise. Alors qu'elle s'ébrouait et repliait ses ailes dans son dos, la neige recommença à tomber. Les flocons blancs venaient se poser doucement sur le pelage bleu nuit de la louve qui s'était assise au bord de la falaise et observait en contrebas quand elle aperçu un groupe de Boucors qui broutaient paisiblement dans la plaine. Même si elle détestait ces animaux pour ce qu'ils avaient indirectement fait à son père, elle ne pouvais qu'envier leur situation de groupe, de famille. Elle elle n'avais jamais connu ça car un seul loup avait été capable de la comprendre durant les 2 ans qu'elle avait passer sur cette terre et ce loup était mort. Alors qu'elle se demandait si elle réussirait à s’intégrer dans cette nouvelle meute, Mute repensa à sa rencontre avec Kartor. Le loup rouge lui avait sauvé la vie alors qu'elle menaçait de se faire tuer pas un ligre et pour cela elle lui en serait à jamais reconnaissante...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Ven 18 Jan - 18:00

La neige avait cessé de tomber...C'étaient de tous petits flocons qui ne feraient pas de mal à une mouche mais étaient suffisamment résistants pour laisser une belle couche blanche et scintillante sur le sol habituellement herbeux et vert. Shun s'était abrité sur un gros rocher pour éviter d'avoir trop froid en ayant son pelage gris humidifié et gelé par la neige et le vent éventuel. Il était là, à l'ombre du roc qui donnait l'impression de pouvoir s'effondrer sur lui à tout moment mais non, son pied était bien trop enfoncé dans la terre, le jeune loup ne risquait rien, il avait l'habitude de se trouvait des abris un peu partout là où il allait et bien qu'il parcourait beaucoup le pays, c'était surtout dans les plateaux qu'il aimait flâner et vivre, oui il aimait voir la vallée tous les matins s'étendre juste sous ses pattes alors qu'il était assis sur le rebord d'une plate-forme. Le plus beau était surtout d'apercevoir l'aurore à l'horizon, Shun avait l’impression d’avoir le monde entier au bout des pattes. Le panorama qui s’offrait à lui était si beau qu’aucun mot ne semblait assez fort pour désigner toute la grandeur, la magnificence, le mystère et la magie qui s’en émanait. Le tapis vert d'ordinaire sous ses pattes s’étendait à perte de vue. La lueur orangée du matin peignait ce tableau dans lequel les nuages s’étiraient paresseusement. Maintenant que la neige restait bien collée au sol et ne descendait plus du ciel tout aussi blanc de nuage, le loup gris se décida à sortir de l'ombre de son abri, ses pattes s'enfonçant lourdement dans la couche épaisse de neige, laissant de belles traces qui gâchaient quelque peu la beauté des lieux. Il avait faim, oui cela faisait un petit moment qu'il n'avait pas chassé mais en hiver les proies n'étaient pas les plus abondantes. Shun s'éloigna dans le plateau, se dirigeant vers quelques arbres et rochers à demi cacher par le blanc de la neige, museau frôla la couverture froide, il tentait de flairer une piste. Au bout d'un moment, il tomba sur deux trois cerfs qui avaient dû s'éloigner de leur troupeau en contre bas en espérant trouver mieux à manger sur les plateaux. Shun se cacha derrière une montée enneigée, pistant l'un d'eux et d'un seul coup, bondit de son poste en chargeant le plus vite possible. Paniqué, les animaux détalèrent en se séparant, bondissant comme des gazelles, rapides comme l'éclair et Shun devait vraiment mettre toutes ses forces dans ses pattes pour parvenir à rivaliser avec. Tout à coup, le cerf arriva au bord d'un plateau et freina rapidement pour ne pas tomber, ce qui permit à Shun de le rattraper à toute vitesse. Le loup lui bondit dessus, glissant sur la neige, l'attrapant à la gorge avec force, le cerf bascula par le vide en agitant ses longues pattes fines qui glissaient également sur la neige qui tombait dans le vide sous ses battements mais Shun était resté sur la terre ferme et n'avait pas l'intention de laisser tomber sa prise bien qu'il était à l'extrême bord mais toujours avec force et détermination, il ramena d'un coup sec l'animal et se recula rapidement avant de s'arrêter en enfonçant profondément ses crocs dans sa carotide tandis que le cerf se débattait, jusqu'à la mort, lorsque ce fut le cas, Shun pu enfin le lâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Ven 18 Jan - 20:54

    Mute regardait toujours en contrebas de la falaise quand un mouvement attira son attention. Plissant les yeux, la louve essaya de voir de quoi il s'agissait mais elle était trop loin pour observer distinctement la scène. Dépliant alors ses grandes ailes bleues et les secouant un peu pour enlever les petits cristaux qui c'étaient formé sur ses plume, elle se recula de quelques pas avant de courir et de s'élancer dans le vide. Une fois ses pattes ayant quittées le sol neigeux de la falaise la louve se retrouvait de nouveau dans son élément et une joie immense emplie son coeur. Après avoir fait quelques loopings, Mute piqua en plongeon vers l'endroit où elle avait aperçue du mouvement. Sans cesser de faire des tours ou des cabrioles, la jeune louve observa la chasse du loup, puisque s'en était un, qui se termina par la défaite du cerf. Le loup devait être un solitaire ou un du clan du soleil puisqu'elle ne l'avais jamais vu auparavant. Alors qu'elle mourrait d'envie de savoir qui était ce loup, elle réussi à contrôler sa curiosité en se rappelant la dernière fois qu'elle avait voulu fourrer son nez là où il ne devait pas être. Mute alla donc se poser un peu plus loin afin de nettoyer son pelage collé pas la neige et la glace, elle ne voulait pas que l'autre loup croit qu'elle voulait lui piquer sa proie, ça aurait été stupide d'aller le voir alors qu'il venait juste d'achever se cerf. Mute essaya donc de faire abstraction de l'inconnu pour se concentrer totalement sur son pelage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Sam 19 Jan - 20:39

Shun était un peu essoufflé par sa course avec l'animal qui était aussi vif que l'éclair, avant de commencer son repas, il récupéra en haletant fortement, la langue pendante un temps. Sa gorge s'engourdit douloureusement à cause de l'air froid alors il ne s'attarda pas ainsi et s'ébroua mais tout à coup, la brise légère du vent d'hiver lui apporta une odeur canine inconnue, ce qui mit Shun sur la défensive en scrutant les alentours mais il n'était pas toujours évident de bien flairer quand l'air était glacé. Par prudence, Shun reprit le cou du cerf entre ses crocs et le tira dans la neige pour rejoindre le dessous du gros rocher où il se trouvait avant. Avançant assez rapidement à reculons en gardant ses sens en alerte, il avait de la chance que l'animal n'était pas très lourd, vu la maigreur de son corps, ce n'était pas étonnant. Ses pattes franchirent enfin le cercle d'herbe protégé de la neige par le toit de roche au dessus de lui et Shun déposa le corps du cerf contre le pied du rocher avant de jeter un furtif regard derrière lui et sur les côtés, non, toujours rien et la présence de l'odeur avait disparu, le vent étant bloqué par la pierre. Shun s'assit alors et commença à arracher la chair de l'animal avec appétit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 20 Jan - 10:38

    Alors qu'elle continuait de nettoyer son pelage bleu, une odeur étrange parvint jusqu'à Mute. Relevant la tête la louve bleu balaya son regard sur les alentours, l'odeur qu'elle sentait ne lui inspirais pas confiance mais alors pas du tout. Comme elle occupe le rôle de garde dans le clan de la lune Mute à l'habitude de trouver les intrus très vite, il ne lui fallu donc pas très longtemps pour apercevoir du mouvement qui se dirigeait droit vers un grand rocher. Soudain en alerte, la louve bleu se leva puis s'envola dans les airs; l'odeur qu'elle avait sentie n'était autre que celui d'un groupe de trois hyènes !

    Alors que la louve bleu commençait à repartir vers les territoires du clan de la lune elle se rappela le loup qu'elle avait aperçu un peu plus tôt, ça devait être lui et sa proie que les hyènes cherchaient et il ne fallait pas réfléchir beaucoup pour savoir que le pauvre n'aurait aucune chance; ces charognards étaient des monstres puissants et sans aucune compassion. Partagée entre l'envie de fuir et l'envie d'aider le loup, Mute ne mit pas très longtemps à choisir et fit demi-tour en direction du rocher. Volant aussi vite qu'elle le pouvait, la louve arriva juste après les hyènes dont une faisait le tour du rocher sous lequel s'était réfugié l'autre loup. Oubliant d'être discrète, Mute cria pour prévenir le félin du danger :


    - Attention !

    Aussitôt les deux autres hyènes regardèrent dans sa direction, maintenant Mute ne pouvais plus reculer, elle allait devoir se battre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 20 Jan - 11:58

Shun était en train de dévorer le cerf mais ne tarda pas non plus à comprendre que quelque chose de dangereux se préparait, il avait bien connu la vie en solitaire pour s'en rendre compte mais encore, une voix inconnue s'exclama à son adresse :

- Attention !

Shun se retourna vivement au moment même une ou des deux hyènes qui était rester tandis que l'autre avait fait le tour lui sauta férocement dessus. Ces crocs étaient acérés comme des lames de rasoirs et elle avait une paire d'aile démoniaque déployée pour améliorer son saut sur le loup, il y avait deux hypothèses possible, soit elle voulait son cerf, soit elle le voulait lui mais comme elles ne paraissaient pas trop nombreuses, il était à opter pour la première mais pour cela, elles allaient sans doute chercher à le tuer. Shun parvint à fuir rapidement avant que la hyène ne lui tombe dessus mais celle-ci pivota dans son élan grâce à ses ailes et agrippa la cuisse du loup d'un coup de griffe qui l'érafla avant de lâcher prise. L'autre hyène avait tourner son regard sinistre sur la louve volante en grondant férocement avant de battre à son tour des ailes pour s'envoler la rejoindre, elle avait un vol rapide et précis, tout aussi adapté à toute sorte de chasse. Il était prévu que les hyènes n'étaient pas à sous estimer. Shun sortit précipitemment de sous le rocher, poursuivit par l'autre hyène tandis que la troisième qui était rester cachée, se rendit sous le rocher pour récupéré le butin de nourriture qu'elle traîna avec force hors de la cachette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 20 Jan - 13:59

    Mute regarda le loup esquiver la hyène puis sortir précipitamment de l'abri du rocher pendant qu'une autre hyène s'emparait du cerf mort. Bien qu'elle aurait aimer venir en aide au loup elle devais pour le moment se concentrer sur ces propres soucis...comme cette hyène qui lui fonçait droit dessus en lui montrant les crocs. Les ailes de la hyènes battaient furieusement les airs, propulsant le charognard à vive allure sur la louve bleue. Celle-ci repris de l'altitude mais malheureusement pas assez vite, la hyène attrapa la patte arrière de le louve avant d'enfoncer ces griffes dans les grandes ailes bleue de la féline. Poussant un hurlement de douleur, Mute fit volte face et entreprit de lacérer le visage de la hyène à l'aide de ses griffes mais celle-ci refusait de lâcher prise. Tentant le tout pour le tout, la jeune louve planta ses crocs dans l'aile droite de la hyènes et déchira celle ci de tout son long. Dans un hurlement, le charognard essaya désespérément rester en l'air à l'aide de son autre aile mais son poids est trop lourd et de plus il empêche Mute de voler les précipitant tout les deux vers le sol. La louve tente de se dégager de l'emprise de ma hyène en vain, elle continue sa chute vers le sol...dix mètres plus bas. Puisant dans ses dernières forces, la féline réussi à se détaché de la hyène mais elle n'a pas le temps de déployer ses ailes qu'elle s'écrase sur un buisson de ronces dans un glapissement de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 20 Jan - 20:08

Shun tout en courant jeta un oeil par dessus son épaule pour voir l'une des hyènes qui le poursuivait et au loin une autre qui volait son cerf. Bien que l'envie de récupérer sa prise le tentait, c'était ça contre sa vie et il ne tenait pas vraiment à mourir pour une cause aussi idiote, il fallait être plus intelligent et savoir mettre les priorité en avant. La hyène qui le suivait s'envola dans les airs et réatterit juste en face de lui et alors que Shun n'eut pas le temps de ralentir, elle lui colla un violent coup de griffe sur le visage, le projetant plus loin avant de glousser d'un rire satanique, le regard sadique et ses crocs dévoilés. Shun avait une joue entaillée et se redressa rapidement avant d'entendre un glapissement de douleur qui provenait de pas très loin de lui. Il aperçu alors la chute d'une louve ailée dans un buisson de ronce tandis qu'une autre hyène avait pu y échapper et riait, si on pouvait appeller ça ainsi, également d'un air cruel. C'était sans doute cette louve que Shun avait entendu mais il n'eut pas le temps de réfléchir plus car l'autre hyène se jeta sur lui et le mordit dans la cuisse droite en y poignardant sa chair de ses canines aiguisée à souhait et le tira violent en arrière mais Shun ne voulait plus se laisser faire et lâcha un petit gémissement de douleur avant de se mettre sur le dos vivement avant de se redresser dans un bond en se jetant sur la hyène qu'il mordit à la nuque avant de la précipité dans le vide du plateau car il était arrivé au bord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 20 Jan - 20:44

    Mute, sonnée, essaya de se rappeler où elle était. Décidément elle n'avais pas de chance ces temps ci, entre le ligre et les hyènes elle était servie. Une fois qu'elle eu retrouvé ses esprits, la louve bleu essaya de se tirer avec difficulté hors du buissons. Les ronces s’accrochaient dans sa fourrure et abîmaient ses ailes mais finalement elle réussi à sortir et se retrouva sur ces pattes hors du bosquet. Minutieuse elle regarda ses ailes et son pelage, elle portait de nombreuses coupures mais rien qui ne soit bien grave. Une fois qu'elle se fût ébroué afin de faire partir les quelques feuilles qui s'étaient accrochées à sa fourrure, Mute regarda le loup gris qui venait de jeter une hyène du haut de la falaise. Puis la jeune louve bleue sourie à l'inconnu avant de dire avec un ton qu'elle espérait amicale :

    - Euh...je suis désolé pour ta proie.

    Elle n'avais rien trouver d'autre à dire, après tout elle ne savais même pas qui était ce loup ni si c'était un loup du clan du soleil ou encore un solitaire. Et elle avais de bonnes raisons de se méfier des deux car les loups du clan du soleil sont ses ennemis et elle avait entendu des rumeurs pas très jolies sur un groupe de solitaire et qui sait, peut-être que ce loup faisait partie du groupe en question. Mute préféra donc rester sur ces gardes vis à vis de l'inconnu, elle s'était déjà fait avoir plusieurs fois à cause de sa fichue curiosité et elle n'avais pas l'intention de recommencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Lun 21 Jan - 8:36

La hyène déploya ses ailes et se laissa planer jusqu'à la vallée, les autres avaient disparues, elles s'étaient volatilisées avec la proie de Shun. Ce dernier était en train de reprendre son souffle non loin du rebord de la falaise avant de regarder sa cuisse droite ensanglantée, disons qu'il avait connu pire, c'était ce qu'il se disait à chaque fois pour ne pas dramatiser sur la situation. Sa joue entaillée d'un coup de griffe de la hyène avait rougit un peu mais ne saignait pas plus que cela. Le jeune loup gris commença à passer un coup de langue sur sa blessure pour soulager la douleur et la nettoyer ainsi que de retirer le sang qui ruisselait sur ses poils d'argent. Il s'arrêta rapidement quand il vit la louve de tout à l'heure venir à sa rencontre. Avant dans les airs, il ne pouvait pas la voir distinctement mais à présence, il la détaillait du regard en voyant son pelage bleu nuit et ses grandes ailes, son odeur portait sur celle d'un clan mais il ignorait lequel. Peu méfiant envers les autres loups, Shun était juste un peu trop reclu pour les abordait, mais là, il n'en eut pas besoin puisque c'était la louve qui, malgré les distances de méfiance qu'elle gardait avec lui, lui dit dans un sourire :

- Euh...je suis désolé pour ta proie.

- Ne t'excuses pas, ce n'était qu'un cerf mais...Pourquoi m'as tu aidé ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Lun 21 Jan - 18:55

    - Ne t'excuses pas, ce n'était qu'un cerf mais...Pourquoi m'as tu aidé ?

    Mute écarquilla les yeux, elle ne s'était même pas poser la question. Peut-être avait elle sauver le loup gris par compassion, ou alors par réflexe elle n'en savait trop rien. Fronçant les sourcils en essayant de trouver ce qui l'avais pousser à sauver un loup inconnu, la louve bleue se mit à balancer sa queue de plus en plus vite, décidément elle n'en avais aucune idée. Au bout d'un instant elle fini par répondre d'un air songeur :

    - Je ne sais pas trop, sans doute que j'aurais trouver cela injuste et cruel de te laisser mourir alors que je pouvais t'aider.

    Puis, une fois qu'elle se fut convaincu que ce qu'elle venait de dire était un réponse suffisante, sa curiosité repris le dessus. Ce loup n'avais pas l'air méchant et puis il l'intriguait, elle n'arrivais pas à savoir de quel groupe il faisait parti. Après quelques instants d'hésitation, Mute pencha la tête en signe d'interrogation alors qu'elle demandait de la façon la plus gentille possible :

    - Dit, est-tu du clan du soleil ? A moins que tu sois un solitaire ? Sans vouloir être indiscrète bien sûr.


Dernière édition par Mute le Mar 22 Jan - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Mar 22 Jan - 7:58

Il se passa un temps de réflexion chez la louve qui ne semblait même pas savoir elle même pourquoi elle était venu en aide à Shun. Le loup gris resta immobile en l'observant tandis que celle-ci était plongée dans ses pensées. L'instant d'après, elle répondit :

- Je ne sais pas trop, sans doute que j'aurais trouver cela injuste et cruel de te laisser mourir alors que je pouvais t'aider.

Shun afficha un léger sourire, cette louve avait l'air bien gentille, elle appartenait à un clan et pourtant elle venait de se mêler de la vie d'un solitaire, le monde n'était donc pas encore perdu d'après le jeune loup, il y avait encore de l'espoir qu'un jour, il puisse renaître de ses cendres grâce à la générosité et la gentillesse de certains loups. Mais bon, cela ne voulait pas tout dire non plus, car lui était un solitaire et la louve n'en aurait peut-être pas fait autant avec un loup du clan rival. En parlant de clan, celle-ci lui demanda :

- Dit, est-tu du clan du soleil ? A moins que tu sois un solitaire ? Sans vouloir être indiscrète bien sûr.

Autrefois oui, plus maintenant, ni de la Lune d'ailleurs, Shun était un pur solitaire qui menait sa vie comme il le pouvait. Si cette louve avait mentionné le Clan du Soleil et non celui de la Lune, cela voulait sans doute qu'elle faisait partie du clan lunaire. Il connaissait peu de loup de ce clan là, enfin, il en connaissait peu tout court, juste de vue c'était tout. Shun répondit alors :

- Non moi je suis un solitaire, et toi ? Je suppose que tu es une louve du Clan de la Lune, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Mar 22 Jan - 17:56

    - Non moi je suis un solitaire, et toi ? Je suppose que tu es une louve du Clan de la Lune, je me trompe ?

    Mute sourie, ce loup avait l'air intelligent et gentil, cela lui garantissait qu'il ne faisait pas parti de la meute de solitaires violents et dangereux. Elle s'assit dans la neige avant de dire :

    - Non tu a vu juste, je suis en effet bien du clan de la Lune.

    Puis repensant à la première question du loup gris, Mute ne pût s’empêcher de demander :

    - Mais cela semble te surprendre que je t'ai aidé, tu croyais vraiment que j'allais te laisser affronter ces hyènes tout seul ? Je ne suis pas un monstre tu sais et puis pour une fois que c'est moi qui aide quelqu'un et pas l'inverse.

    La louve bleu avait fini sa phrase en rigolant, ses yeux bleus pétillaient d'amusement en pensant à la tête que ferait Kartor si il apprenais qu'elle avais risquer sa vie pour un inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Mer 23 Jan - 11:19

Etrangement, la louve avait l'air plus confiante envers Shun, ce qui ne déplaisait pas ce dernier, d'habitude, c'était lui qui était vigilant envers les autres, c'était l'effet que donnait le fait d'être seul et livré à soi même. Tout le contraire d'un loup de clan qui pouvait généralement toujours compter sur les siens pour survivre et faire face au danger.

- Non tu a vu juste, je suis en effet bien du clan de la Lune.

Shun gardait son léger sourire, satisfait d'avoir deviné juste, cela n'avait pas été bien difficile de toute façon mais il était bien content de ne pas être tomber sur une louve plus agressive, surtout que celle ci venait donc du clan de la Lune, un clan qu'il devrait haïr car il était responsable de la mort de son frère. Cela ne serait pas mieux de tomber sur un membre du clan de soleil, clan qui l'avait autrefois banni et considérer comme un traître. Mais bon, Shun n'en voulait ni à l'un ni à l'autre, étrange en sachant qu'ils avaient détruit sa vie, mais le loup avait décidé d'être neutre envers tout le monde pour ne plus avoir à souffrir. Désormais, bien qu'il pouvait se lamenter sur son passé, il lamentait aussi sur la misère de ce monde ravagé par la guerre.

- Mais cela semble te surprendre que je t'ai aidé, tu croyais vraiment que j'allais te laisser affronter ces hyènes tout seul ? Je ne suis pas un monstre tu sais et puis pour une fois que c'est moi qui aide quelqu'un et pas l'inverse.

Shun regarda la louve de ses yeux d'azur, non bien sûr, elle était loin d'être cruelle et les loups de clans devaient sans doute avoir des pulsions généreuses de ce genre, venir en aide à d'autres, par la profonde sociabilité qu'ils ont à force de vivre en clan.

- Non non, je ne pensais rien de tel ne t'en fais pas, merci en tout cas. Au fait, je me nomme Shun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Mer 23 Jan - 11:36

    - Non non, je ne pensais rien de tel ne t'en fais pas, merci en tout cas. Au fait, je me nomme Shun.

    - Mais de rien c'était normal, moi je m'appelle Mute, enchantée.

    Mute sourie à Shun, elle le trouvait sympathique et pour tout dire elle en avait mare d'être tout le temps méfiante, elle voulait se lâcher, prendre des risques, faire de bonnes et de moins bonnes rencontre, tout ce qu'une jeune louve comme elle a envie. La louve bleue regarda les plateaux, les hyènes devaient être bien loin maintenant, cherchant à engager la conversation Mute ne trouva pas grand chose à part :

    - En tout cas tu t'es très bien battu contre les hyènes, je suis impressionnée !

    Bon c'était pas encore digne des conversations de Brume mais c'était déjà ça et le plus important était qu'elle le pensait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Mer 23 Jan - 14:35

- Mais de rien c'était normal, moi je m'appelle Mute, enchantée. En tout cas tu t'es très bien battu contre les hyènes, je suis impressionnée !

Shun paru assez embarrassé par tant de sincérité qu'il sentait dans la voix de la louve mais il se ressaisit rapidement, pour lui, lutter contre les autres prédateur était monnaie courante, surtout en hiver où les proies étaient rares et renforçant ce côté de rivalité. Shun espérait ne pas avoir d'ennui en parlant avec une louve de clan, pas que le clan rapplique par la suite sur lui mais bon, il avait déjà parler à des loups, lune ou soleil et jusque là, tout c'était bien passer, en fait, il n'était pas le solitaire le plus détestable des terres si on pensait à cette meute de sanglant qui avait fait son apparition, depuis Shun faisait généralement des détours de la forêt, étant donné qu'elle était devenu leur territoire. Le loup d'argent répondit finalement d'un ton calme :

- Enchanté de même, tu sais, quand on vit seul comme ça, il vaut mieux savoir se défendre mais ne sois pas si impressionnée que ça, sans toi, je pense que j'aurais eu plus de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Sam 26 Jan - 13:10

    - Enchanté de même, tu sais, quand on vit seul comme ça, il vaut mieux savoir se défendre mais ne sois pas si impressionnée que ça, sans toi, je pense que j'aurais eu plus de mal.

    - C'est vrai que c'est toujours mieux de savoir se défendre en cas d'attaque et puis je ne pouvais pas te laisser mourir, ça n'aurais vraiment pas été très correct de ma part ^^

    Mute fini sa phrase en souriant, comme à son habitude, puis leva la tête vers le ciel duquel tombaient maintenant de gros flocons blancs. Se levant, la jeune louve bleue s'ébroua avant de tourner la tête vers Shun :

    - Je pense que je devrait y aller avant qu'il ne neige trop et que je reste bloquer ici, en tout cas j'étais ravie de te rencontrer.

    Puis, dépliant ses grandes ailes aux plumes bleues, Mute s'envola en direction du territoire du clan de la lune après avoir fait un signe à Shun.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Sam 26 Jan - 16:51

- C'est vrai que c'est toujours mieux de savoir se défendre en cas d'attaque et puis je ne pouvais pas te laisser mourir, ça n'aurais vraiment pas été très correct de ma part ^^

- Je ne t'en aurais pas voulu si cela avait été le cas.

Shun sourit en positionnant ses oreilles à l'horizontale et regardant la louve ailée tandis que de nouveaux flocons de neige se décidèrent à tomber du ciel nuageux et blanc. Shun les regarda mais ne s'en préoccupa pas tellement, il neigeait, bah quelle importance ? Il retournera s'abriter sous le gros rocher et puis voilà. La louve finit par se lever et s'ébroua avant de dire au jeune loup gris :

- Je pense que je devrait y aller avant qu'il ne neige trop et que je reste bloquer ici, en tout cas j'étais ravie de te rencontrer.

- Moi aussi, prend garde en chemin.

Il redressa les oreilles et souriait toujours en regardant la louve déplier ses ailes avant de s'envoler, c'était un peu dommage, il avait bien sympathiser avec elle mais bon, il allait s'en remettre, ce n'était pas un solitaire pour rien, déjà que cela l'étonnait de trop faire ami ami avec quelqu'un, il avait peur de ça, il ne voulait plus nouer la moindre relation de peur de souffrir un jour si jamais il venait à la perdre. Il agitait légèrement la queue en regardant la silhouette ailée s'éloigner sous la tombée des flocons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    Dim 27 Jan - 13:19

(Fin du RP)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Indéniable solitude...ou pas (libre)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Indéniable solitude...ou pas (libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude en couleur (Libre) ...
» (M) Bob Morley → Coloc à l'indéniable alchimie
» Amère solitude [LIBRE]
» La Solitude mene trop souvent a la folie [ Libre ]
» Solitude et Désespoir. [PV : Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Terres Neutres :: Grande Vallée :: Hauts-plateaux-
Sauter vers: