Nous sommes dans le Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'ombre de la forêt [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 20:43

Il faisait jour, dans les Terres du Nord, le froid avait du mal à s'imposer, mais quand on y avait l'habitude, de la chaleur permanente, on ressentait tout de même une baisse des températures. Il faisait jour mais dans cette forêt, rien ne pouvait le prouver, si ce n'était que de rares faisceaux de lumière si faibles qui pourtant mettaient tous leur effort pour parvenir à atteindre le sol. Un sol si terne, si terreux, il y avait si peu de plante, que de la mousse animée par l'odeur de l'humus. La basse végétation avait du mal à pousser par ce manque constant de soleil mais ce n'était pas dramatique, c'était comme cela qu'était cette forêt, cette immense forêt, si grande, vaste, impétueuse, que rien ne brisait, même son silence, il fallait le respecter, il imposait en lui le charme qu'elle hébergeait. Aucune brise n'avait jusque là réussit à faire plier les arbres aux tronc épais sous sa volonté, pas même la plus imposante des tempêtes, rien, non rien ne ferait tomber cette forêt.

De ses fines pattes noires aux extrémités beige, la jeune louve parcourait cette forêt déjà mille fois visité, faisant tinté ses bracelets d'or au gré de ses mouvements. Le silence régnait, comme si souvent, c'était calme, serein, mais cela n'empêchait pas la louve d'avoir toujours l'impression qu'un morceau en elle était accroché quelque part ailleurs, loin d'ici, loin de ses terres. Elle savait que sa mère n'était pas sa vraie mère mais elle s'était toujours comporté comme telle et elle avait toujours agit comme sa propre fille. Elle lui sera redevable à jamais mais à présent, il fallait qu'elle trace sa propre route, c'était une louve solitaire après tout et pour le moment, il n'y avait pas encore de meute qu'elle avait pu rencontrer ici, tous les loups qu'elle avait croisé étaient seuls, elle se disait qu'elle devait vivre comme eux elle aussi. La jeune louve finit par tomber sur un point d'eau, une sorte de grosse flaque, voilà qui tombait à pic, tranquillement, elle s'abreuva.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 21:08

Le silence, froid et lourd, règne en ce lieux. Il fait sombre et frai, ce qui donne une ambiance peut chaleureuse. Daniel n’aime pas vraiment traîner ici. Il ne l’avouera jamais, mais il a peur de cet endroit. Alors qu’est ce qu’il fait là, me demanderez-vous ? Et bien il vient affronter ses craintes, comme tout bon loup le ferait. Ou comme tout bon fou. Il avance doucement, les muscles tendus, le regard vifs, les oreilles relevées et attentives. Le grand loup bicolore a peur, mais il tente de le cacher.

Une brindille craque. D’un coup, Daniel perd tout ses moyens. Sa respiration s’accélère, il transpire, et il doit se retenir pour ne pas partir en courant. Il tente de se raisonner. C’était sûrement un petit animal. Ou un gros... Il s’immobilise, lève le museau et sent l’air. Il y a une louve dans les parages. Bon, ces lieux auront sûrement l’air plus rassurant à deux... Il suit l’odeur et finit par arrivé non loin de la femelle. Caché derrière un arbre, il a le temps de l’observer. Fine, haute sur patte, noire et dorée. Une assez belle louve.

Finalement, il sort de sa cachette provisoire et s’approche d’elle. Pour montrer sa présence, il toussote doucement.

- Hrum... Bonjour Demoiselle, je suis Daniel, et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 21:44

Un bruit de fourré, puis un toussotement vint troubler la quiétude de la jeune louve qui buvait paisiblement dans la petite mare. Les grandes oreilles de cette dernière se tournèrent vers l'arrière et la louve en elle même ne tarda pas à redresser vivement la tête avant de poser un regard par dessus son épaule. Un loup venait d'apparaître, il était seul, elle ne flairait pas d'autre odeur dans les environs mais bien qu'elle ne connaissait pas tous les loups des Terres du Nord, celui ci, elle ne l'avait encore jamais vu.

- Hrum... Bonjour Demoiselle, je suis Daniel, et vous ?

Elle ne répondit pas tout de suite et plissa le regard, l'oeil méfiant, toisant le canidé inconnu du regard en ses moindres détails, on ne savait jamais sur qui on pouvait tomber. Il avait une fourrure noire et blanche dans la majorité de son corps bien qu'elle était un peu parsemé de variance de gris. Plutôt élancé et plus grand qu'elle, il n'était guère imposant de corpulence néanmoins mais seulement de sa hauteur sur patte. Des touffes de poils tombaient en mèche noires et rouge par delà son visage, ce qui lui donnait un côté un peu rebelle mais cela était encore plus renforcé par cette étrange guêtre qui recouvrait sa patte ainsi que son collier de fer. En bref, un loup assez bizarre aux yeux de Ombelline qui n'avait néanmoins pas peur de lui bien qu'elle restait sur ses gardes. Elle répondit alors d'une voix forte pour montrer qu'elle n'était pas une pauvre loupiote perdue en forêt :

- Je me nomme Ombelline, que me veux-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 22:05

"- Je me nomme Ombelline, que me veux-tu ? "

Étrange, comme situation. C’est le grand loup qui a peur de la forêt et la jeunette qui se montre forte. Enfin, le mot « jeunette » n’est pas vraiment approprié. Les deux canidés doivent avoir à peu près le même âge. Sur ses gardes, la dénommée Ombelline ne semble pas vraiment faire confiance à Daniel. Logique, me direz-vous, ils ne se connaissent pas. Pour prouver qu’il n’est pas un danger, le grand brun s’assoit à quelques mètres d’elle avant de lui répondre :

- Un peu de compagnie, si ça ne vous dérange pas.

Pas question d’avouer que cet endroit ne le rassure pas. De quoi aurait-il l’air ? D’un misérable petit faiblard. Et il est certain que les louves se moquent complètement des faiblards. Bon. Maintenant qu’il est en charmante compagnie, cette forêt semble beaucoup moins sombre et froide, mais elle reste un endroit que le jeune loup n'aime pas fréquenter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 22:20

Elle ne bougeait pas et attendait la réponse du loup en gardant ses oreilles dressées vers lui, attentive. Au bout d'un moment, Daniel finit par s’asseoir à bonne distance, ce qui eu pour effet de rendre Ombelline un peu plus en confiance mais uniquement envers la situation, pas envers le loup en lui même. Elle fronça légèrement les sourcils, se demandant ce qu'un loup venait vers elle, ce qu'il attendait d'elle, se demandant s'il était là par hasard ou non, s'il venait d'ici ou non. Et encore, il pourrait très bien venir des autres terres, sa mère adoptive lui avait parlé un peu des autres terres mais dans ce cas, comment aurait-il traversé la Mer du Nord ? Enfin, elle ne chercha pas plus loin dans ses réfléxions car elle allait encore se faire des films pour rien.

- Un peu de compagnie, si ça ne vous dérange pas.

Ombelline arqua un sourcils, de la compagnie ? En réalité, la louve n'en attendait pas autant d'un inconnu. Il aurait très bien pu s'être égaré et lui demandé son chemin ou vouloir la chasser parce qu'elle était sur son territoire mais non, ce loup voulait discuter, intéressant...Des mâles attiraient par son âge qui sortait de l'enfance, elle en avait rencontré pas mal dans ces terres, elle connaissait par cœur les jeux de regards, les sourires discrets, et ces coups de hanches anodins qui se finissaient en danses nuptiales comme chez les volatiles. La jeune louve soutint le regard de Daniel avec une assurance insolente et charmante avant de répondre :

- Si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 22:56

"- Si tu veux. "

Daniel sourit. Ayant l’habitude de rencontrer des louves au mauvais caractère, il a d’abord pensé qu’elle l’enverrait bouler. Mais non. Et puis, avec cette love, ce n’est pas vraiment pareil. Généralement, quand il va vers une femelle, c’est pour draguer. Alors que là, il est en priorité venu vers elle pour ne pas rester seul.

Il aurait pu garder sa dignité et sa classe naturelle si un gros craquement de branche n’avait pas retentit. Et comme tout les gros froussards, il ne pu bien sûr pas s’empêcher de sursauter et de laisser échapper un jappement. Ses yeux balayent rapidement les alentours, cherchant l’auteur du bruit, mais rien.

Et, rougissant sous sa douce fourrure noire et blanche, il se rend désormais compte qu’il à l’air d’un faiblard qui a eut peur de quelque chose qui devait être un simple rougeur ou un oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 23:20

Ombelline ne voyait pas trop en quoi elle pouvait lui tenir compagnie, elle n'était pas la plus charmante des louves quand elle le voulait, enfin, disons qu'il y avait des femelles bien plus aimable et attendrissante qu'elle, elle en était consciente et s'en moquait un peu à vrai dire. Elle s'avança un peu vers le loup, elle n'avait pas peur de lui et tenait à le montrer, de toute façon, il n'avait pas l'air bien méchant ni agressif et s'il voulait tant que ça de la compagnie, ça ne servait à rien d'être à un kilomètre de distance. Tout à coup, un bruit se fit entendre dans les fourrés au loin, comme le son d'une branche qui craquait sous un pas et à ce moment là, la jeune louve eut la surprise de voir le canidé faire un bond de frayeur avant de regarder furtivement tout autour de lui. Ombelline l'observa, la voilà bien avancé, elle avait affaire à un couard, à se demander ce qu'il fabriquait ici vraiment. Elle afficha néanmoins un sourire moqueur sur la situation et passa à proximité du loup pour le devancer avant de lui jeter un regard mélangeant charme et sarcasme tout en lui disant :

- Est-ce que la forêt serait trop effrayante à ton goût cher Daniel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Lun 18 Fév - 23:57

La louve sourit sarcastiquement suite à son sursaut de terreur. Daniel se reprend bien vite et plante ses yeux grisés dans ceux rougeâtres de la femelle. Il vient de passer pour un faible, mais il va tenter de se rattraper. Bon, après tout, c’est normal d’avoir peur.

- Est-ce que la forêt serait trop effrayante à ton goût cher Daniel ?

Daniel sourit. La louve semble prendre confiance, ce qui n’est pas négatif. Mais bon, il vient quand même de montrer qu’il a peur de cette étrange forêt sombre et humide. Et puis de toute façon, qui serait rassuré dans un tel lieu ?

- Je l’avoue, cette forêt me rassure peu. Mais on a tous peur de quelque chose, n’est ce pas ?

Il lui fait un petit sourire charmeur. Maintenant, autant l’avouer. De toute façon, après avoir bondit de terreur, il n’a plus trop le choix. Il aurait bien pu mentir, mais là, il n’a rien trouvé à dire pour sa défense. Donc il a dit la vérité. Pour relancer la conversation, il demande :

- Et vous, Demoiselle Ombelline, de quoi avez-vous peur ? Je suis sûr que quelque chose vous effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Mar 19 Fév - 17:43

Leur regard se croisèrent, la jeune Ombelline soutenait les yeux gris du loup d'un regard profond, du fond de ses iris écarlates qui se voulaient envoûtant. Cette louve pouvait montrer des comportement vraiment étrange, mais bien qu'elle faisait jouer son charme et les grâces de son corps, ce n'était pas une prédatrice de séduction, loin de là, elle jouait simplement avec les mâles, sans méchanceté bien qu'un peu moqueuse. Le dénommé Daniel lui afficha un sourire, la femelle avait sourit sur son sarcasme mais avait rapidement baissée le geste de ses babines avant de reprendre son avancement auprès du jeune mâle en se positionnant debout face à lui tandis qu'il répondit :

- Je l’avoue, cette forêt me rassure peu. Mais on a tous peur de quelque chose, n’est ce pas ?

Elle leva un temps les yeux au ciel et profita de l'étrange morphologie de sa queue pour l'onduler gracieusement dans les airs derrière elle à la manière d'un félin. Elle prit un air légèrement hautain mais le ton de sa voix paraissait au contraire las :

- Les mâles sont tous des bébés.

Elle fit volte-face, elle entama la marche, cette étrange louve puis elle s'arrêta et s'étira. Non, cet endroit ne lui faisait pas peur, elle avait l'habitude d'y aller et puis, dans les Terres du Nord, il y avait des lieux bien plus effrayant qui ne lui faisait ni chaud ni froid, comme le Plateau Volcanique et si elle n'y mettait pas les pattes, c'était uniquement pour sa sécurité et non pour la crainte. Ombelline se redressa et regarda Daniel qui faisait un sourire charmeur qu'étrangement pour pas changer, elle rendit. En les voyant, on aurait presque l'impression qu'ils jouaient à un jeu bizarre.

- Et vous, Demoiselle Ombelline, de quoi avez-vous peur ? Je suis sûr que quelque chose vous effraie.

- Peut-être mais si tel est le cas, je ne l'ai pas encore rencontré.

Rencontrer ce qui lui faisait peur, elle avait parcouru ces terres mais rien de ce qu'elle connaissait ne l'effrayait et ne considérait pas que fuir pour un danger était en avoir peur mais simplement préserver sa vie, rien de plus. Pour autre exemple, certain pouvait avoir bêtement peur des araignées, pourquoi ? Il n'y avait pas vraiment de raison, ça faisait peur, c'était tout. Mais d'autres pouvaient craindre des guêpes, pourquoi ? Parce qu'elles piquaient et que si elles piquaient dans des endroits telle que la gorge, on pouvait s'étouffer. Pour fermer la parenthèse, Ombelline finit par s'asseoir sans lâcher le loup du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Mar 19 Fév - 19:43

"- Les mâles sont tous des bébés."

Daniel tiqua suite à cette phrase. Il se révèle être assez susceptible quand on doute de son courage. Mais il se reprit bien vite et ré-afficha son éternel sourire charmeur, que la demoiselle lui rendit.

"- Peut-être mais si tel est le cas, je ne l'ai pas encore rencontré."

Étrange. Tout le monde à une peur, pourtant. Même une peur inutile, ridicule ou handicapante, comme la peur du sang. C’est vrai, comment survivre en ayant peur de ce liquide vital ? Impossible de se battre ou même de soigner un blessé. Le loup en question en devient donc inutile pour le clan.

Ombelline s’assoit face au grand loup, ne le quittant pas du regard. Daniel, quant à lui, se contentait de soutenir son regard des ses prunelles grises. Un sourire joueur s’étirait sur ses babines. Il sait reconnaître quand une louve entre dans son jeu, et celle là semble aimer s’amuser. Le mécheux rejette sa longue chevelure d’un coup de tête avant de demander :

- Vous êtes solitaire ? Je ne sens pas l’odeur d’un clan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Mar 19 Fév - 20:55

Etait-ce la louve qui entrait dans le jeu du loup ou l'inverse ? En tout cas, Ombelline sentait en elle qu'elle avait le contrôle de la situation et avait bien l'intention de le garder tout en faisant tourner le loup autour d'elle. Elle n'avait rien à perdre, il était séduisant avec une belle allure, elle, elle se sentait comme ordinaire et sans apparence particulière. Elle appartenait à cette espèce de femelle qui refusaient, en général, de se faire diriger, cela se sentait même dans sa manière de marcher. La jeune louve tenta une approche afin de lui montrer l’intérêt qu'elle avait envers lui. Elle avait l’attitude d’une louve à qui rien ne résistait. Généralement, ce c'étaient plutôt les mâles qui le faisaient et non le contraire mais elle n'avait pas envie de le faire fuir, après tout, un peu de compagnie en effet, ne pouvait pas faire de mal et c'était une connaissance parmi tant d'autre à faire. Ce dernier soutenait toujours son regard en souriant avant de passer ses mèches rebelles d'un geste de la tête.

- Vous êtes solitaire ? Je ne sens pas l’odeur d’un clan.

Ombelline resta debout cette fois ci et approuva les dires du canidé d'un signe de tête avant d'ajouter :

- Oui, de toute façon, il n'y a pas de clan sur ces terres.

Elle ignorait réellement d'où elle venait mais ce qui était certain, c'était que les clans n'avaient pas élu domicile dans les Terres du Nord. La mère adoptive de la jeune louve lui avait un jour dit qu'elle pouvait avoir des chances de faire partie du clan de la lune mais sans aucune certitude, Ombelline se considérait ainsi comme une solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Mar 19 Fév - 23:08


- Oui, de toute façon, il n'y a pas de clan sur ces terres.

Hum, intéressant. Les deux "principaux" clans sont celui de la Lune et du Soleil, mais il est fort probable que des petits clans se forment dans l’ombre, sans que personne ne le sache. Mais bon. Elle est solitaire. Daniel ne pourrait pas vivre seul, lui. Il aime trop la compagnie. Il s’ennuierait terriblement si jamais il devait être contraint à quitter les siens pour vivre en solitaire.

- Peut-être, mais il y a deux clans non loin d’ici. Vous devez déjà en avoir entendu parler. Le clan du Soleil et le clan de la Lune. Moi-même, je viens du clan de la Lune.

Il bombe le torse, fier d’appartenir au clan qui, selon lui, est le meilleur de tous. Bon. Il se lève et s’approche du petit point d’eau où la jeune louve a bu il y a peu, puis baisse la tête et commence à s’abreuver doucement. Enfin, il relève et la tête et observe son reflet. Et il ne pu bien sûr s’empêcher de penser qu’il est magnifiquement beau. En fait, c’est peut-être une maladie, le narcissisme. Il ne le fait pas exprès, de s’aimer. C’est comme ça, et puis c’est tout.

Finalement, il secoue la tête, se retourne et concentre son attention sur la louve couleur nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Mer 20 Fév - 20:10

- Peut-être, mais il y a deux clans non loin d’ici. Vous devez déjà en avoir entendu parler. Le clan du Soleil et le clan de la Lune. Moi-même, je viens du clan de la Lune.

La louve fixa le mâle, le prenait-elle vraiment pour une ignorante ? D'accord ils s'étaient rencontré dans une forêt assez douteuses sur des terres lointaines mais cela ne voulait rien dire. Ombelline répondit d'une voix forte :

- Bien sûr ! Ces deux clans qui se font la guerre dans le coeur des terres, qui ne les connaît pas ? Je suis peut-être un peu à l'écart de ces histoires mais j'en ai quand même bien connaissance, surtout que ma mère m'en parlait souvent.

Le loup bomba le torse de fierté sous le regard de la femelle qui arqua un sourcils en l'observant, les mâles...Ce dernier se leva et alla boire à la petite marre où l'eau calme et sombre par le manque de lumière semblait tout simplement immobile. Elle attendit puis continua de regarder le loup qui avait l'air de voir dans l'eau la chose la plus intéressante du monde. Ombelline s'avança vers lui tandis qu'il prenait plaisir à s'extasier devant lui même, les mâles...La louve ne rata pas l'occasion pour se dresser sur ses pattes arrières et utiliser ses pattes avant afin de pousser avec force le canidé dans la marre et sans aucune retenu, histoire de le briser lui et son ego, chose qui ne pourra pas lui faire de mal. Elle s'ébroua et s'avança vers le rebord de la marre en observant le loup trempé puis lança d'un ton narquois comme si ne s'était passé :

- Alors comme ça tu es du Clan de la Lune ? Tu viens donc du coeur des terres, dis moi, comment as-tu traverser la mer ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Ven 22 Fév - 21:55

"- Bien sûr ! Ces deux clans qui se font la guerre dans le coeur des terres, qui ne les connaît pas ? Je suis peut-être un peu à l'écart de ces histoires mais j'en ai quand même bien connaissance, surtout que ma mère m'en parlait souvent."

Ce qu’elle dit paraît logique. Tout le monde à entendu parler au moins une fois des deux clans vénérant les astres du jour et de la nuit. Bref. Daniel sent des pattes se poser sur son dos et le pousser fortement. Il n’eut pas le temps de se rattraper à quelque chose et tomba donc dans l’eau, en toute logique.

- Hey !

Il se relève, s’ébroue longuement avant de s’asseoir face à la louve, son pelage ébouriffé lui donnant un petit air de gros nounours bicolore.

"- Alors comme ça tu es du Clan de la Lune ? Tu viens donc du coeur des terres, dis moi, comment as-tu traverser la mer ? "

- Peut importe. Mais dis moi, on ne se serait pas déjà croisés ? J’ai l’étrange impression de t’avoir déjà vu il y a longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Ven 22 Fév - 23:13

- Hey !

Elle sourit amusé et insolente puis alla au bord de la marre avant de s'y allonger en observant le loup d'un regard un peu charmeur tandis que sa longue queue préhensile ondulait sur le sol à la manière d'une vipère. Le mâle se redressa avant de s'ébrouer pour retirer toute l'eau de son pelage, il dû le faire longtemps avant de pouvoir espérer avoir les poils presque secs tandis que la femelle le regardait faire sans plus de conviction. Il finit par s'asseoir dans son nouveau pelage en bataille qu'Ombelline sembla vouloir ignorer alors que le loup lui répondit :

- Peut importe. Mais dis moi, on ne se serait pas déjà croisés ? J’ai l’étrange impression de t’avoir déjà vu il y a longtemps...

Peu importe ? Voilà qui ne plaisait guère à la femelle de ne pas avoir de réponse plus appropriée que cela pour combler sa curiosité. Elle releva le museau vers le ciel, légèrement en bouderie sur le sujet mais écoutant néanmoins la suite des paroles du jeune loup qui attira que légèrement son attention. Ombelline regarda le loup, il avait posé cette question assez bizarrement et cela l'intriguait mais tout ce qu'elle trouva de logique à répondre était :

- Je l'ignore, moi ta tête ne me dis pas grand chose, je ne me souviens pas d'avoir déjà vu dans le coin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Jeu 28 Fév - 19:47

- Je l'ignore, moi ta tête ne me dis pas grand chose, je ne me souviens pas d'avoir déjà vu dans le coin.

Daniel hausse les épaules. Bon, et bien si elle dit ne pas le connaître, c’est qu’il doit se faire des idées. Mais ce sentiment de déjà vu l’intrigue... Il est pourtant sûr de déjà l’avoir vu quelque part. Mais où ? Et quand ? Et si ils se sont déjà vus, pourquoi elle ne s’en souvient plus ? Et pourquoi ce souvenir reste si flou ? Tant de questions sans réponses... Il secoue la tête. Ça devait être une autre louve qui lui ressemblait, et puis c’est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Ven 1 Mar - 18:38

Le loup haussa les épaules sous le regard de la jeune louve qui resta silencieuse. Il y avait beaucoup de choses encore qu'elle ignorait dans sa vie et même dans le monde et avait grand hâte de les connaître même si pour elle, faire le premier pas était le plus difficile, tout comme faire les choix qui permettaient de franchir la barrière du quotidien. Et sortit rapidement de ses pensées en voyant l'autre loup secouer la tête, les deux s'étaient apparemment perdu dans leur réflexion. Finalement, Ombelline s'approcha du jeune mâle et lui donna un violent coup d'épaule dans la sienne, un geste qui se voulait taquin mais était bien brutal de sa part, il fallait dire qu'Ombelline ne connaissait pas vraiment la douceur même si elle le voulait, elle ne faisait pas trop attention à sa force ni sa brutalité gestuelle, c'était normal pour elle. Bref, après cela, elle lança vivement au loup en s'éloignant de lui :

- Cessons de bavarder inutilement monsieur de loup de la lune ! Je vais te prouver qu'il n'y a rien à craindre dans cette forêt ! Viens donc faire le tour avec moi si tu n'as rien d'autre à faire et si ma compagnie te tente toujours autant !
Revenir en haut Aller en bas
Archange
Dieu et Fondateur de ces Terres
avatar

Points : 1000
Date d'inscription : 02/12/2012

MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   Sam 16 Nov - 13:50

A Daniel de Répondre

*******************************
"Est-ce que le matin tu ne crois plus à la lune parce que le soleil se lève ?"
"Et est-ce que tu ne crois plus au soleil parce qu'il est caché par les nuages ?"


© Cissy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clansdesastres.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'ombre de la forêt [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'ombre de la forêt [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Escapade en forêt [Libre]
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cycle 747 de l'Age Sombre // Deuxième Période de Pleine Guerre :: Hors RPG :: Archives :: RPs abandonnés-
Sauter vers: